L’invention d’une technique de construction utilisant des modules préfabriqués qui s’emboitent comme des LEGO

Une équipe d’ingénieurs de l’Institut coréen de génie civil et de technologie du bâtiment a inventé une technique de construction qui met en œuvre des blocs préfabriqués. Une avancée qui pourrait réduire les coûts de construction des bâtiments tout en réduisant leur impact environnemental.

La construction est l’une des activités les plus polluantes. Les matériaux utilisés et les bruits entrainés par les travaux, pour ne citer que ça, sont autant de sources de pollutions qui menacent non seulement la planète, mais également les êtres vivants. Réduire l’impact environnemental de cette activité devient alors une nécessité, d’autant plus que le monde se dirige vers une importante transition énergétique pour faire face au changement climatique. Dans les quatre coins du monde, des recherches sont en cours dans l’espoir de changer la donne. À ce propos, l’Institut coréen de génie civil et de technologie du bâtiment vient de rapporter une avancée pour le moins prometteuse.

Des blocs à assembler comme des Legos

En effet, des chercheurs de cet institut asiatique sont parvenus à développer une solution qui pourrait rendre les travaux de construction plus rapides tout en réduisant la quantité de ressources nécessaires. Concrètement, il s’agit d’un système modulaire constitué de blocs en forme de conteneur d’expédition. Chacun de ces blocs forme une pièce individuelle à assembler pour ériger un bâtiment plus grand. La méthode mise au point par le Dr Seok-Ho Lim et le Dr Joon-Soo Chung permet d’empiler facilement les modules. Chaque bloc se compose ainsi de deux parties. Le module de remplissage comprend les murs intérieurs, le plancher intérieur et le plafond. Il y a aussi un module dit « PC » en forme de U qui se compose de deux parois latérales extérieures porteuses et d’un plancher extérieur porteur.

Une construction faite de modules assemblés comme des Legos.
Une construction faite de modules assemblés comme des Legos. Crédit photo : KICT

Un concept révolutionnaire

Comme vous l’aurez compris, cette nouvelle approche permet non seulement de réduire les délais de construction, mais également de faciliter l’installation et le démontage. À cela s’ajoute le fait qu’elle contribue à la réduction des déchets. Certes, certaines entreprises ont déjà recours à des structures préfabriquées en usine, mais la méthode développée par les chercheurs de l’Institut coréen susmentionné pousse le concept encore plus loin. La procédure d’assemblage a été simplifiée dans la mesure du possible. Tout d’abord, les blocs sont déposés sur le chantier. À l’aide d’une grue, les modules de remplissage sont placés dans leurs modules PC correspondants pour former des blocs autonomes.

Une solution pour résoudre la pénurie de logements

Une fois l’assemblage terminé, il ne reste plus qu’à poser les blocs autonomes sur la dalle en béton où le bâtiment est censé être construit. Les modules peuvent ensuite être empilés les uns sur les autres conformément au plan de construction. La pose des pièces indépendantes comme le toit et les escaliers constitue la dernière étape des travaux. D’après les inventeurs de cette méthode, les blocs représentent environ trois quarts des composants du bâtiment. « La méthode de construction modulaire développée offrira des solutions efficaces pour résoudre les problèmes environnementaux dans l’industrie de la construction et les pénuries de logements », a déclaré le Dr Seok-Ho Lim. Plus d’infos : kict.re.kr. Que pensez-vous de cette innovation ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page