Innovation

Nacut : ils inventent une machine pour préparer des sandwichs plus rapidement et en toute sécurité

Faire un sandwich, c'est simple, mais en faire 100 peut-être plus compliqué. Pour faciliter et sécuriser le travail des vendeurs de sandwichs, ils inventent une machine révolutionnaire !

Lorsque nous sommes boulangers ou propriétaires d’une sandwicherie, il faut absolument que les couteaux et le pain fassent bon ménage. Fendre des baguettes ou des pains à la chaîne n’est pas toujours évident, et parfois cela peut même être dangereux. De plus, lorsque l’on s’attèle à couper du pain, nos deux mains sont prises, et l’on ne peut donc pas faire autre chose simultanément. Une tâche chronophage, mais essentielle pour tous ceux dont le sandwich est le gagne-pain. Sur la Côte-d’Azur, Nathalie Maunier et Alexis Bain ont eu l’idée d’inventer une machine à sandwichs brevetée baptisée Nacut, qui permet de couper le pain en toute sécurité et en conservant toute sa liberté de mouvement. Découverte !

La Nacut qu’est-ce que c’est exactement ?

La machine inventée par Nathalie et Alexis se présente sous la forme d’un tube dans lequel il faut insérer la demi-baguette. Le pain est ensuite coupé automatiquement puis maintenu ouvert. Cela permet donc de pouvoir y mettre la garniture, sans avoir le pain dans une main que l’on essaie de tenir ouvert et la garniture dans l’autre ! Le brevet de cette invention a été déposé à l’INPI en 2017, qui leur a bien confirmé que leur solution était unique ! Confortés dans leur idée de machine révolutionnaire, ils ont de ce fait travaillé pendant trois ans sur la recherche et le développement pour enfin commercialiser la Nacut.

Quatre ans de recherche et développement par un professionnel de la restauration
Quatre ans de recherche et développement par un professionnel de la restauration. Crédit photo : Nacut

A qui se destine cette invention ?

Bien entendu, la Nacut se destine en particulier aux professionnels tels que boulangers, propriétaires de sandwicherie ou de cafétéria. D’ailleurs l’idée est venue de l’expérience personnelle d’Alexis, qui était, à une époque, gestionnaire dans une cafétéria d’hôpital. Il s’est alors rendu compte que non seulement faire un sandwich était compliqué en termes de confection, mais que cela pouvait être dangereux. En se renseignant, il a même appris que la découpe des sandwichs était la première cause d’accidents de travail dans son secteur d’activités. Il a ensuite cherché le moyen de rendre cette tâche plus simple, qui permettrait de gagner du temps et de travailler en sécurité.

Un gain de temps et d’argent !

La Nacut est actuellement en test dans une boulangerie, et les premiers résultats annoncent un gain de temps de 30 % environ par rapport à la découpe au couteau. Le propriétaire de la boulangerie estime que la machine lui fait gagner 45 minutes chaque jour ! La Nacut est pour le moment vendue 1 000 € et fabriquée à Saint-Raphaël. Pour les lames, elle se dote de produits originaires de Laguiole, berceau du couteau français. Une machine Made In France, qui pourrait révolutionner le monde de la sandwicherie. Les deux inventeurs plancheraient-ils sur une machine capable de découper du pan bagnat ? Probable, mais on n’en saura pas plus pour le moment ! Plus d’informations : nacut.fr

Finalistes de l’événement "Les Pros ont du Talent" dans la catégorie Innovation.
Finalistes de l’événement “Les Pros ont du Talent” dans la catégorie Innovation. Crédit photo : Frédéric Royer / Fondwich

Un petit sandwich à la fondue savoyarde ?

On ignore si cette étonnante machine cache la Nacut dans ses entrailles, cependant, nous savons que la Fondwich vous permet de déguster une fondue savoyarde aux bons fromages et au vin blanc*, dans un pain chaud et croustillant ! Inventée par Frédéric Royer, fromager à Thonon Les Bains (74), elle a déjà conquis quelques amateurs de fondue et il ne serait pas impossible qu’elle inonde les halls de gare ou de centres commerciaux dans les années à venir.

https://www.youtube.com/watch?v=at7tpAdG2B0

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. En France, la vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.
Source
20minutes.frFacebook.comLedauphine.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page