Parkinson : l’invention d’une brosse à dents ingénieuse qui aide les personnes souffrant de tremblements

Au cœur de l'innovation, des étudiants s'inspirent du quotidien des malades de Parkinson pour créer une solution pratique : une brosse à dents ergonomique qui restaure leur capacité à accomplir une tâche simple mais essentielle.

En France, comme dans le monde entier, il est une maladie qui est source de réflexion pour de nombreux inventeurs. Cette affection chronique, c’est La Maladie de Parkinson, elle est dite neurodégénérative, et se caractérise par la disparition progressive de certains neurones dans le cerveau. C’est aussi la seconde maladie neurodégénérative la plus fréquente, après la maladie d’Alzheimer, selon le ministère de la Santé. Je vous avais déjà présenté Tremolo, un dispositif qui supprime les tremblements, symptôme caractérisé de cette maladie. C’était aussi le cas dans mon article sur Eye Guide Mc, un petit appareil inventé par une malade, pour « distraire » le cerveau des personnes atteintes. Cette fois, l’invention nous vient de Florence, dans le Kentucky, et accorde un peu plus d’autonomie aux malades en leur permettant de se brosser les dents, seuls. Découverte.

Pourquoi cette brosse à dents redonne de l’autonomie aux malades ?

Lorsque l’on est atteint de la maladie de Parkinson, l’un des principaux symptômes est d’être atteint de tremblements incontrôlables. Ces tremblements, lorsqu’ils sont présents au quotidien, empêchent toute autonomie. Manger, se laver, s’habiller, voire lire, deviennent des actions impossibles sans une aide extérieure. Chacun sait combien l’autonomie d’un malade est primordiale. C’est donc à partir de ce constat que Reagan Farkas, étudiant à l’Ignite Institute, a décidé de concevoir un porte-brosse à dents pour aider les personnes souffrant de tremblements.

Un peu plus d'autonomie pour les personnes souffrant de Parkinson.
Un peu plus d’autonomie pour les personnes souffrant de Parkinson. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quelle a été l’inspiration de ces étudiants ?

Reagan Farkas et trois autres camarades de classe, ont, pour habitude de rendre visite aux habitants d’une résidence spécialisée, Magnolia Springs. Les échanges, qui ont lieu, chaque semaine, avec des malades atteints de Parkinson, inspirent les étudiants qui estiment qu’ils peuvent améliorer la vie des malades, et leur rendre un peu d’autonomie. Leur invention, c’est une résidente qui leur a « soufflé ». Patti Schneider, est une malade en stade initial et ses tremblements se sont intensifiés après le décès de son mari, et celle-ci a confié aux étudiants, qu’elle avait la hantise de ne plus pouvoir se brosser les dents. C’est donc cette malade qui est le point de départ de leur invention.

Venons-en aux faits : l’invention des étudiants !

Pour aider les malades à conserver de l’autonomie et leur permettre de continuer d’effectuer cette manipulation intime, ils ont inventé, un porte-brosse à dents qui permet aux malades, un meilleur maintien. Il suffit de glisser la brosse à dents à l’intérieur, pour que le manche devienne plus épais, et donc plus commodes à saisir, et à manipuler. De plus, les étudiants ont ajouté une sangle, dans laquelle les malades peuvent passer leur main. Ce dispositif leur évite de lâcher la brosse à dents, et par ailleurs de se cogner les gencives, par exemple.

Les premiers prototypes (visibles dans cette vidéo) ont, bien évidemment, été testés par les résidents eux-mêmes qui ont tous validé, l’ingéniosité de cette invention. Grâce à l’ingéniosité des étudiants de l’Ignite Institute et à l’inspiration d’une patiente, cette invention suscite un rayon d’espoir dans la lutte contre une maladie dévastatrice. Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
Fox34.comWcpo.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page