Innovation

Photosynthèse Artificielle : ils inventent une technologie qui permet aux plantes de pousser sans soleil

Pouvoir produire plus, même la nuit et même dans les pays où le soleil n'est pas au rendez-vous ! C'est la photosynthèse artificielle, actuellement testée et développée par des chercheurs de l'université de Californie.

De quoi a-t-on besoin pour faire pousser des plantes ? Les premières conditions qui nous viennent sont de l’eau, de la lumière et de la terre… Une logique implacable qui est appliquée depuis la nuit des temps par les jardiniers et agriculteurs, à l’exception de quelques végétaux qui poussent dans la pénombre comme les champignons de Paris, qui sont d’ailleurs des « fongiques ». Mais des scientifiques américains semblent avoir inventé une technique qui permettrait de produire des plantes dans l’obscurité. Ceci afin de produire plus et de répondre à la demande croissante des populations. La technique des Américains pourrait donc révolutionner l’agriculture et offrir une production supplémentaire aux exploitants. Présentation.

Comment poussent les plantes ?

Avant de découvrir cette nouvelle technique de croissance, il faut savoir que les plantes poussent grâce à la photosynthèse. Ce processus consiste, pour les plantes, à utiliser l’énergie transmise par le soleil (ou la lumière) et convertir les matières organiques en énergie. Les chercheurs estiment que cette technique, qui a beaucoup évolué au fil du temps, ne serait pas efficiente car elle ne convertirait qu’une infime partie de l’énergie solaire que la plante reçoit. Pour eux, cela ne représenterait qu’1% de l’énergie solaire transformée en biomasse.

"Un système de photosynthèse artificielle hybride inorganique-biologique pour une production alimentaire économe en énergie"
“Un système de photosynthèse artificielle hybride inorganique-biologique pour une production alimentaire économe en énergie”.

Que proposent les scientifiques Américains ?

Dans une étude publiée dans la revue Nature et appelée « Un système de photosynthèse artificielle hybride inorganique-biologique pour une production alimentaire économe en énergie », l’équipe de l’Université de Californie propose de trouver un moyen de canaliser l’énergie solaire autrement. Ils ont surnommé leur technique « photosynthèse artificielle » tout simplement. Dans leur rapport, ils expliquent ce qui les a poussés à imaginer cette nouvelle technique : “Les systèmes de photosynthèse artificielle sont proposés comme voie alternative efficace pour capter le CO 2 afin de produire des aliments supplémentaires pour une demande mondiale croissante.”

Qu’est-ce que la “Photosynthèse artificielle” ?

La méthode inventée par les scientifiques américains se présente en deux étapes. La première consiste à capturer la lumière grâce à un panneau solaire, et non naturellement… Cette énergie est transformée en électricité qui sert ensuite à transformer l’H2O et le CO2 en dioxygène et en acétate. Les plantes se nourrissent de cet acétate qui leur permet de croitre sans contact direct avec la lumière du soleil. L’une des scientifiques, Martha Orozco-Cárdenas imagine même, grâce à cette technique, pouvoir dans le futur faire pousser des tomates dans la pénombre de la planète Mars; Elon Musk pourrait être intéressé !

À LIRE AUSSI :  Des chercheurs inventent un "mur vivant", innovant et végétalisé pour isoler les bâtiments de la chaleur

Les chercheurs expliquent dans leur étude “qu’en alimentant l’électrolyse avec des cellules photovoltaïques, la conversion de la lumière du soleil et du CO2 en nourriture dans notre système (cellules photovoltaïques, électrolyse, acétate, levure) est presque 18 fois plus efficace que la production alimentaire typique pour la conversion de l’énergie solaire en biomasse”. Cette technique pourrait être utilisée dans les endroits où les cultures poussent difficilement, ce qui rendrait les cultures accessibles à des populations défavorisées.

La demande alimentaire explose en même temps que la démographie, mais également à cause du réchauffement climatique et d’aléas ponctuel,s comme la guerre en Ukraine; le grenier de l’Europe est littéralement bloqué et pour quelques années probablement… La technique des Américains pourrait donc apporter une solution de culture supplémentaire dans tous les pays du monde, indépendamment des conditions météorologiques.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page