Plus rare et plus recherché, le groupe sanguin de type O fait de vous quelqu’un d’extraordinaire !

Voici pourquoi les donneurs de type O sont si exceptionnels: leur don de sang permettrait d'aider la plupart des individus, quelque soit leur groupe sanguin !

Les dons de sang deviennent de plus en plus importants. Et pour cause, ils sont nécessaires dans la guérison de certaines maladies. En France, 10 000 dons de sang par jour sont nécessaires pour soigner les malades. Certaines recherches scientifiques démontrent que le groupe sanguin à une certaine influence sur le caractère des individus. Mais parmi les différents groupes sanguins, le groupe O serait exceptionnel, et pas que pour sa personnalité !

En effet, les dons de sang de type O sont les plus recherchés. En raison de l’absence d’antigènes dans ses globules rouges, le donneur de sang de groupe sanguin de type O est un donneur universel. Il peut donc donner son sang a tout le monde !

Qu’est-ce qu’un groupe sanguin ?

Le sang circulant dans nos veines est constitué de plusieurs éléments, dont le plasma, lui même composé de globules blancs, de globules rouges ainsi que de plaquettes sanguines.

Ce qui fera varier le groupe sanguin d’un individu, c’est la présence ou l’absence d’antigènes à la surface des globules rouges. Les antigènes regroupent les protéines et les sucres présents dans le sang. Il existe quatre types d’antigènes : A, B, AB et O donnant donc quatre groupes sanguins différents. Ce qui fait la particularité au groupe O est que, contrairement aux autres groupes, il ne contient aucun antigène.

Dans notre sang, il existe des anticorps réagissant à des antigènes bien définis. C’est pourquoi il est impossible de transfuser une personne avec du sang d’un autre groupe.

En effet, si l’on transfuse une personne du groupe A avec du sang de type B, cela produirait une destruction des globules rouges. Voici donc pourquoi le sang de type O est tellement recherché…

Les caractéristiques du groupe sanguin de type O

Plusieurs études ont démontré que les personnes possédant le groupe sanguin de type O seraient moins vulnérables à certaines maladies. Parmi ces maladies, nous retrouvons notamment les crises cardiaques et le diabète. Cela est dû à l’absence du gène Adams-7, responsable des pathologies cardiaques.

Plus rare et plus recherché, le groupe sanguin de type O fait de vous quelqu'un d'extraordinaire !
Crédit photo : Shutterstock / esthermm

Une autre étude menée sur plus de 82 000 femmes pendant 18 ans démontre que le groupe sanguin et le risque de diabète seraient liés. De plus, les femmes ayant le groupe sanguin de type O ont une espérance de vie plus longue que les femmes des autres groupes. En effet, le faible taux hormones thyroïdiennes et d’iode réduit le risque d’ulcère ou de troubles de la glande thyroïde.

En plus de réduire les risques de certaines maladies, le groupe sanguin de type O convient à tous les autres groupes sanguins. Que ce soit A, B ou AB, ils pourront tous recevoir du sang provenant d’un donneur de type O. Et parmi eux, le plus recherché est celui du groupe sanguin O négatif qui est connu comme étant donneur universel.

Seul point négatif pour ce groupe sanguin: il ne peut recevoir que du sang du même groupe que lui. Alors si vous possédez le groupe sanguin de type O, n’hésitez pas à donner votre sang ! Cela vous permettra sûrement de sauver des vies ET LA VÔTRE !

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

4 commentaires

  1. J’ai donné mon sang depuis 1971 lors des passages du laboratoire ambulant et aussi sur des demandes de l’hôpital étant dû groupe O- Jusqu’à un AVC en 2002 ou l’on m’a dit que je n’étais plus apte Dommage car je trouvais que c’était un petit acte qui pouvait être utile

  2. Que faites-vous de l’ADN qui fait de chacun de nous des êtres différents ? Des cailleaux de sang qui se forment parce que les globules ne se reconnaissent pas ? Que faites-vous du phénomène de reconnaissance de 2 globules entre eux ? Que faites-vous du fait que 7 milliards d’humains ne sont pas un groupe et un rhésus …. Ces gens sont des incompétents, ne sont là que pour se faire de l’argent …. ils jouent avec de la génétique sans en connaître les règles….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page