Santé

Avez-vous le groupe sanguin le mieux armé pour faire face au COVID 19 ?

Selon ces études scientifiques, les personnes d'un certain groupe sanguin seraient atteints moins gravement par le COVID 19...

La maladie peut un jour, toucher n’importe qui, sans que nous en connaissions les raisons… Riches ou pauvres, jeune ou âgé, nous serions tous égaux socialement devant la maladie ! Cependant, certaines maladies s’expliquent à cause de prédispositions héréditaires, hormonales ou sanguines. Et ce serait également le cas avec le COVID-19 qui nous pourrit la vie depuis des mois qui nous semblent des années !

Deux récentes études, expliquent que certains groupes sanguins seraient plus disposés à contracter le virus que d’autres. Ainsi le groupe sanguin O serait plus combattif face au virus que les groupes A ou AB ! Ces deux derniers groupes recensant les malades les plus sévères du COVID 19.

Les études en question

Deux études, parues dans la revue Blood Advances, étudient les malades du Covid en fonction de leurs groupes sanguins. L’étude danoise se concentre sur la prévalence réduite de l’infection par le SRAS-CoV-2 dans le groupe sanguin ABO O. L’étude canadienne, quant à elle s’attarde sur l’association du groupe sanguin ABO avec des indices de gravité de la maladie et de dysfonctionnement de plusieurs organes dans COVID-19.

Pour les Danois, les groupes sanguins influencent les sensibilités à certains virus et notamment dans les gastro-entérites. Pour tenter d’élucider le mystère des groupes sanguins face au COVID 19, les chercheurs ont passé au peigne fin les dossiers de 470 000 personnes testées au COVID 19. Parmi elles, 7400 cas positifs.

Une entreprise des Yvelines lance le premier portique de désinfection anti-covid

Et les résultats sont sans appel pour les scientifiques :

“Parmi les personnes atteintes du Covid-19, nous avons trouvé beaucoup moins de personnes du groupe O” Cette proportion était de 38% au lieu de 42% dans la population générale. Les proportions des autres groupes, quant à elles, semblaient identiques avec 44% de A au lieu de 42%, 12% de B au lieu de 11%, et 4% de AB au lieu de 5%. Pendant ce temps, les Canadiens examinaient les atteintes pulmonaires et rénales de patients COVID 19 en fonction de leurs groupes sanguins.

Pour se faire, ils ont examiné 95 patients en soins intensifs à cause du COVID 19. Encore une fois, le groupe O semblait plus résistant au COVID 19. Les patients du groupe A ou AB étaient effectivement 84% à nécessiter une ventilation mécanique contre respectivement 61% et 9% des groupes O et B.

Les patients de groupe A et B devaient également rester plus longtemps en soins intensifs que ceux du groupe O.  « Nos données indiquent que les patients gravement malades du groupe sanguin A ou AB sont plus à risque d’avoir besoin d’une ventilation mécanique, d’une EERC et d’une admission prolongée aux soins intensifs que les patients du groupe sanguin O ou B » 

Les raisons possibles de ces différences

Les anticorps présents dans l’organisme diminuent la capacité de pénétrer dans les cellules.  Pour les chercheurs, la réponse ne se situe pas dans le groupe sanguin. Mais plutôt dans la réponse immunitaire dès l’entrée du virus dans l’organisme.

Un étudiant invente un "pistolet" qui stoppe les hémorragies en cas de blessure à l'arme blanche

Les groupes sanguins sont formés de molécules spécifiques à chacun. Des molécules A, B ou A et B, pour les groupes respectifs. Les groupes O ne possèdent aucune de ces molécules ! Le corps humain considérant que les molécules absentes sont des molécules à combattre, les groupes A auraient des anticorps anti-B, les groupes B anti-A et les groupes O combattrait donc les A et B d’où la possible meilleure résistance.

Deux études scientifiques expliquent qu'en fonction de notre groupe sanguin, nous ne serions pas tous égaux face au COVID 19 !
Certains groupes sanguins seraient mieux armés pour faire face à la maladie. Crédit photo : Shutterstock /

Les chercheurs expliquent que “les anticorps anti-A et anti-B naturels peuvent contribuer à protéger contre certaines maladies virales à l’échelle d’une population”. Cependant, les chercheurs précisent que nous ne devons pas nous fier à notre groupe sanguin pour savoir si l’on est plus ou moins protégés.

Même si les études tendent à prouver que les groupes O sont « moins à risques » que les autres, ce sont justement des études… Et cela ne doit en aucun cas encourager à ne plus se protéger par le port du masque ou les gestes barrières, même après une vaccination

Deux études scientifiques expliquent qu'en fonction de notre groupe sanguin, nous ne serions pas tous égaux face au COVID 19 !
Crédit infographie : Statista

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page