Société

L’Etablissement Français du Sang lance un appel à l’aide : il manque 120 000 poches de sang en France !

Donnez votre sang, il y a urgence ! Dans un communiqué du 31 mai dernier, l'EFS en appelle à tous les volontaires, les réserves n'ont jamais été aussi basses !

C’est un appel lancé comme une bouteille à la mer et il en va de la survie de nombreux patients ! Mais également de ceux qui croiseront la route d’un chauffard, qui seront victimes d’une hémorragie… Bref tous ces gens ont ou auront besoin de sang ! Et l’Etablissement Français du Sang alerte sur la pénurie de poches de sang au sortir de ce nouveau confinement. Non, on ne contracte pas le Covid 19 dans les salles de dons, les réserves n’ont jamais été aussi basses…

Moins de 100 000 poches sont disponibles pour toutes les pathologies ou accidents confondus… C’est peu trop peu et chacun peut agir ! Comme le rappelle l’EFS :  ! Un don de sang c’est trois vies sauvées !

“Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le déconfinement une chute de la fréquentation de ses collectes.” alerte l’organisme dans un communiqué inquiétant. ” Avec moins de 85 000 poches, les réserves de sang sont désormais trop basses et la situation est très fragile, en particulier sur les groupes sanguins O et B.”

Et l’EFS appelle tous les volontaires à donner sang, plasma, plaquettes pour que les réserves redeviennent acceptables. Il en va de la vie de milliers de personnes en France ! Il faudrait 100 000 poches de plus pour que chaque hôpital français dispose des réserves suffisantes de chaque groupe sanguin. Mais idéalement il faudrait 120 000 poches pour faire face aux baisses estivales habituelles ! D’ailleurs, il faut savoir que chaque années, ce sont 500 000 patients qui doivent bénéficier de transfusions sanguines.

Oui les vaccinés du Covid peuvent donner !

Si vous vous posiez cette question, nous avons la réponse : non le vaccin contre le Covid19 n’empêche pas de donner son sang ! Aucun délai d’ajournement à respecter en cas de vaccination. Seules les personnes ayant contracté le Covid 19 doivent attendre 14 jours après la disparition des symptômes.

Aucun risque dans les centres de dons !

Pour avoir donné notre plasma la semaine dernière, nous pouvons ÉVIDEMMENT certifier que toutes les mesures sont respectées… Un masque neuf est fourni à l’entrée, un stylo est offert à chaque donneur, la collation se fait dans une pièce séparée sans aucun contact avec d’autres donneurs. Et évidemment, lors du prélèvement, les protocoles habituels sont maintenus et même renforcés ! Il n’y a absolument aucun risque de contamination dans les centres de dons quels qu’ils soient !

L'Etablissement Français du Sang lance un appel à l'aide : il manque 120 000 poches de sang en France !
Chaque années, ce sont 500 000 personnes bénéficient de transfusions sanguines. Crédit photo : Shutterstock / Alexandros Michailidis

Comment prendre rendez-vous ?

Trois solutions s’offrent à vous pour donner votre sang :

Qui peut donner son sang ?

  • Toute personne âgée de 18 à 70 ans, qui pèse plus de 50 kg et qui est reconnue apte à la suite de l’entretien prédon, peut donner son sang. Après 60 ans, le premier don est soumis à l’appréciation d’un médecin de l’EFS.
  • Les hommes peuvent donner jusqu’à 6 fois par an et les femmes jusqu’à 4 fois. Entre deux dons de sang, il faut respecter un délai de 8 semaines minimum.
  • Enfin, si certaines mesures sont définitives, il faut savoir que 80 % des ajournements au don sont temporaires. Le candidat au don peut donc se présenter à nouveau après avoir respecté le délai d’ajournement.

Retrouvez les quelques contre-indications au don du sang ici ! Demain, vous serez peut-être celui qui aura besoin de sang, en attendant donnez le vôtre ! Il y a urgence !

L'Etablissement Français du Sang lance un appel à l'aide : il manque 120 000 poches de sang en France !
Le vaccin contre le Covid19 n’empêche pas de donner son sang !Crédit photo : Shutterstock / StrDr stock

Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page