Science

Il n’existe pas 8 groupes sanguins, mais des centaines, dont quelques-uns extremement rares

Nous avons l'habitude de déterminer nos groupes sanguins par A, B, AB, O et + ou - ! Pourtant de nombreux marqueurs déterminent un groupe sanguin et parmi les 352 groupes sanguins existants, certains sont si rares qu'une banque de données spéciale existe !

Dans l’esprit de tous, les groupes sanguins sont A, B, O, AB… Ajoutons à cela un rhésus positif ou négatif et c’est à peu près tout ce que nous savons de notre groupe sanguin… Pourtant il semblerait que nous fassions fausse route, et que déterminer un groupe sanguin pourrait être un peu plus compliqué !

A l’heure où l’Etablissement Français du Sang tire la sonnette d’alarme sur le manque de poches de sang, Thierry Peyrard, biologiste médical et chef du Centre national de référence pour les Groupes sanguins, à l’Institut national de la transfusion sanguine (INTS), explique dans un entretien au Figaro, qu’il n’existe pas 8 groupes sanguins, mais 352 ! Explications.

Comment est déterminé le groupe sanguin ?

Lorsque nous faisons déterminer notre groupe sanguin, les biologistes détermine trois facteurs :

  • Le groupe A, B, AB, O
  • Le rhésus + ou –
  • Le marqueur à la surface des globules rouges, le K

Mais selon le biologiste, il existerait en réalité 352 marqueurs différents et donc autant de groupes sanguins. Ces marqueurs déterminent la présence (ou l’absence) d’autres marqueurs et nous en possédons tous. Sur ces 352 marqueurs, 155 sont parfaitement communs, 69 ont une présence variable et 128 sont très rares. « ABO, Rhésus et Kell sont les groupes où une transfusion incompatible peut être dangereuse, dans la mesure où des anticorps peuvent se développer très vite et en grande quantité »

Mais alors pourquoi détermine-t-on seulement trois facteurs ?

En fait, les groupes, rhésus et K sont les plus importants lors de transfusion. Ce sont eux qui déterminent le sang que le malade peut recevoir et surtout son incompatibilité avec certains groupes sanguins. Les autres marqueurs peuvent cependant rendre la transfusion incompatible et s’attaquer au sang transfusé. Les patients ayant régulièrement besoin de transfusion reçoivent du sang analysé plus profondément.

Qu’appelle-t-on un groupe sanguin rare ?

Selon l’Etablissement Français du sang, “un groupe sanguin est dit « rare » lorsque moins de 4 personnes sur 1000 le possèdent dans la population et qu’il n’existe pas d’autres groupes sanguins compatibles pour transfuser ces patients”.  Dans un article du site Doctissimo, le Dr Peyrard donne le détail des groupes sanguins classiques en Europe.

  • 45 % des sujets sont du groupe A
  • 43 % du groupe O
  • 9 % du groupe B
  • 3 % du groupe AB
  • 85 % des personnes sont Rhésus positif
  • 15 % sont Rhésus négatif
À LIRE AUSSI :
La Croix Rouge dévoile une étude statistique sur les groupes sanguins les plus rares au monde

Pour donner notre sang et être de groupe AB rhésus +, nous pouvons vous assurer que notre groupe sanguin donne le sourire au médecin qui nous reçoit ! Le groupe AB a cette qualité d’être donneur universel de plasma, d’où son importance pour donner !

Le groupe sanguin le plus rare concerne 1 seule personne sur 250. Et 1 personne sur 2500 ne possède pas le marqueur VEL, ce qui fait du groupe VEL- le plus rare de tous. Les détenteurs de ce groupe si rare se trouvent en Finlande ou en Italie et quelques sujets vivent à Grenoble. En France, ce sont 14500 personnes avec un groupe sanguin rare recensées, mais il en existerait 800 000 !

Quels risques pour ces groupes rares ?

Le VEL négatif qu’elle possède peut développer des anticorps qui vous attaquer le VEL positif transfusé. Et ainsi, rejeté le sang transfusé. Cependant, il existe une banque de données réservées aux sangs rares, 7000 poches y sont conservées et disponibles à l’échelle mondiale.

L’inconnue réside dans la connaissance du VEL car bon nombre d’entre nous ne le connaisse pas et la détection se fait souvent une fois que le sang a rejeté l’autre !  Cependant, difficile de connaître son groupe sanguin en totalité… Ces analyses se pratiquent uniquement en cas de maladie du sang… Ce qui ne doit pas vous empêcher de donner le vôtre, il y aura toujours un malade qui pourra en bénéficier !

Le saviez-vous ? Il n'existe pas 4 groupes sanguins, mais 352 dont quelques-uns très rares
Des centaines de groupes-sanguins dont certain rarissime. Crédit photo : Shutterstock / Sashkin

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Un commentaire

  1. Ce serait intéressant de connaître les groupes sanguins par pays et régions du monde. Vous avez parlez à titre exemplaire de la Finlande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page