Innovation

Stella Terra, la première voiture électrique tout-terrain fonctionnant à 100 % à l’énergie solaire

Un groupe d’étudiants de l’Université de Technologie d’Eindhoven a mis au point un véhicule récréatif électrique doté de performances impressionnantes. Le Stella Terra est considéré comme la première voiture tout-terrain alimentée entièrement par l’énergie solaire au monde.

L’équipe Solar Team Eindhoven de l’Université de Technologie d’Eindhoven, aux Pays-Bas, revient sur le devant de la scène des voitures électriques avec le Stella Terra. Pour rappel, la même équipe a beaucoup fait parler d’elle en 2021 en dévoilant un concept de camping-car fonctionnant à l’énergie solaire : le Stella Vita. Avec un total de 8,8 m² de panneaux solaires installés sur son toit et une flotte de batteries Li-ion de 60 kWh, le véhicule offrait une vitesse de pointe de 120 km/h. Le plus impressionnant, c’est son autonomie qui, d’après ses concepteurs, pouvait aller jusqu’à 730 km en plein soleil, contre près de 600 km lorsqu’il roule de nuit.

Plus rapide

Avec le Stella Terra, l’équipe néerlandaise va encore plus loin en concevant ce qui est considéré comme la première voiture électrique tout-terrain au monde à être alimentée à 100 % par l’énergie du soleil. Autant dire qu’il s’agit d’un engin qui n’a pas besoin de se recharger sur une borne de recharge. Au lieu de cela, l’énergie dont il a besoin pour fonctionner et recharger sa batterie est fournie par des panneaux solaires intégrés à sa carrosserie. Le Stella Terra adopte ainsi une approche misant sur l’indépendance énergétique. Selon l’équipe, le véhicule offre jusqu’à 630 km d’autonomie par temps ensoleillé. Il est même capable de rouler plus vite que le Stella Vita, soit à une vitesse maximale de 145 km/h.

Le Stella Terra une voiture électrique qui fonctionne 100% à l'énergie solaire.
Le Stella Terra une voiture électrique qui fonctionne 100 % à l’énergie solaire. Crédit photo : Solar Team Eindhoven / Bart van Overbeeke

Un accent sur l’aérodynamisme

Pour atteindre de tels exploits, les étudiants de l’Université de Technologie d’Eindhoven ont mis l’accent sur les performances aérodynamiques. Ils ont également veillé à ce que le poids total à vide de cette voiture électrique ne dépasse pas les 1 200 kg. Par ailleurs, l’équipe affirme avoir dû surmonter un certain nombre de défis en raison de la conception un peu particulière du Stella Terra et des environnements au sein desquels il est censé évoluer.

Un périple au Maroc

« Stella Terra doit résister aux conditions difficiles du tout-terrain tout en restant efficace et suffisamment légère pour être alimentée par le soleil. C’est pourquoi nous avons dû presque tout concevoir nous-mêmes, de la suspension aux onduleurs pour les panneaux solaires », a expliqué Wisse Bos, chef de l’équipe Solar Team Eindhoven. Le véhicule a déjà été testé aux Pays-Bas, mais les étudiants prévoient de mener des essais plus rigoureux au Maroc. Le Stella Terra parcourra à cet effet près de 1 000 km. Si tout se passe bien, la voiture solaire terminera son périple dans le Sahara. Plus d’infos : solarteameindhoven.nl. Que pensez-vous de cette innovation ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page