En Suède, un ingénieur à la retraite vit dans la première maison 100% autonome en électricité grâce à 160 m² de panneaux solaires installés.

Avec les augmentations successives du gaz, de l’électricité, de l’eau et de tous les éléments indispensables au fonctionnement d’une maison, il faut bien avouer qu’une maison 100% autonome est le rêve de nombreuses personnes.

En Suède, c’est chose faite pour Hans Nilsson, ingénieur à la retraite qui a construit sa maison 100% autonome dans la banlieue de Göteborg. Et ce savant fou n’a pas lésiné sur la surface de son nid douillet puisque sa demeure affiche tout de même 500 m², mais c’est la condition indispensable pour une grande surface de panneaux solaires capables d’assurer une autoconsommation à l’infini.


A lire également : Maison Serre : cette famille belge ne paye plus l’eau, ni l’électricité, ni le gaz


Hans Nilsson a débuté la construction de sa maison autonome en 2015 et il a fallu des trésors d’ingéniosité pour réaliser la prouesse d’une maison autonome dans un pays où l’hiver est plutôt rude et le soleil plutôt discret.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Sion, la voiture électrique avec panneaux solaires intégrés

Vidéo : Hans-Olof Nilsson maison autonome hors réseau

La maison est couverte de panneaux solaires sur 160 m² (140 m² sur la toiture et 20 m² pour la production d’eau chaude). Avec son installation, il produit 22000 kW/h par an et ne revend rien de sa production, tout est réinjecté dans sa maison pour en assurer la totale autonomie. En compensant le peu d’ensoleillement par une grande surface de panneaux, il a pu réussir cette prouesse de l’autoconsommation.

C’est évidemment une superbe idée et l’espoir de chacun de pouvoir produire sa propre électricité mais cela nous semble difficile à mettre en œuvre dans certains pays, il faut de très grands espaces pour pouvoir installer de nombreux panneaux solaires et pas sûrs qu’un terrain de 500m² soit disponible à chaque coin de rue ! Nous ne connaissons pas non plus l’investissement financier mais il doit sûrement falloir plusieurs années pour rentabiliser le coût de l’installation.

Suède : cet ingénieur à la retraite a construit une maison autosuffisante en énergie