Innovation

Super Bugger : une étonnante coccinelle convertie en camping-car

L’idée de transformer une Volkswagen Beetle en camping-car peut vous sembler loufoque, mais sachez qu’il existe bel et bien des modèles ayant été personnalisés de cette manière. C’est le cas du Super Bugger dont la conversion avait été réalisée par une entreprise américaine dans les années 70.

Quand on parle de camping-car des années 60 et 70, le Transporter de Volkswagen fait partie des modèles qui nous viennent automatiquement en tête. Mieux connu sous l’appellation de Combi, le véhicule s’est vendu à des millions d’exemplaires à son époque, devenant une véritable icône de la pop culture.

Mais comme vous le savez certainement déjà, si la firme allemande a réussi à se faire une place sur le marché de l’automobile, c’est aussi grâce à la Beetle ou la coccinelle. Séduite par la popularité de cette dernière, une entreprise américaine proposait de la transformer en camping-car dans les années 70. Le véhicule converti portait ainsi le nom de Super Bugger.

Une coccinelle pas comme les autres

Récemment encore, nous avons vu la coccinelle que Danni Koldal a convertie en roadster. Sauf que le modèle qu’on vous parle aujourd’hui repose sur un concept tout à fait différent. Le Super Bugger garde certes son air de Beetle, mais la transformation dont il a fait l’objet lui donne un look à la fois intrigant et insolite. Grâce à une coque en fibres de verre montée sur son châssis, il possède un intérieur plus spacieux. Du moins par rapport à la version classique du véhicule.

À LIRE AUSSI :
4 astuces infaillibles pour attirer les coccinelles dans votre jardin, un anti-pucerons naturel redoutable !

Le Super Bugger ne comporte ni lit ni toilette, mais il assure tout de même un minimum de confort. Il est question d’une petite table qui peut recevoir jusqu’à quatre personnes. Et la kitchenette a été conçue pour pouvoir être transformée en couchage pour deux adultes. Un évier et un réchaud deux feux sont également au rendez-vous. À noter que le plateau de la table s’étend jusqu’à celui de la cuisine pour optimiser l’espace disponible.

Une vitesse de pointe de 85 km/h

On notera aussi le fait que le Super Bugger comporte des placards. Il faut savoir que malgré sa taille plus imposante que celle d’une coccinelle standard, cette version camping-car convertie à partir d’un modèle de 1968 est capable de rouler à plus de 80 km/h. Son moteur se trouve à l’arrière, comme celui des coccinelles de son époque d’ailleurs. La chaleur dégagée par celui-ci assure le chauffage de l’habitacle.

En parlant de motorisation, sachez que le Super Bugger dispose d’un bloc à quatre cylindres de 1,6 litre développant une puissance de 60 hp ou 45 kW. À cela s’ajoute une boîte manuelle à quatre vitesses. Le tout lui permet d’avoir une vitesse de pointe de 85 km/h.

Via
camping-car.com

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page