Tap Trap, l’invention d’un piège sélectif et véritablement écologique contre les frelons asiatiques

Il ne reste que quelques semaines pour piéger les frelons asiatiques et voici comment les reconnaître !

Le frelon asiatique envahit la France depuis son apparition en 2004 et ne cesse de décimer les abeilles, sa proie préférée. Et si nous ne faisons rien pour ralentir sa prolifération, il menacera directement l’espèce. Ces redoutables hyménoptères peuvent décimer une ruche en quelques heures lors d’une attaque. Lorsque l’Homme les dérange, ils peuvent aussi piquer pour se défendre et provoquent chaque année des décès suite à l’allergie des personnes ou à des piqûres multiples. Le mois de mai est celui de la dernière chance quant au piégeage des reines frelons asiatiques. Encore faut-il savoir les reconnaître parmi les insectes qui leur ressemblent au jardin. Découvrez comment les identifier et comment les piéger avec le Tap Trap, un piège qui ne coûte pas très cher et qui pourrait aider les abeilles à survivre.

Le Tap Trap, un piège sélectif et écologique

Le Tap-Trap est un leurre véritablement écologique, conçu pour capturer les insectes nuisibles volants efficacement et de manière biologique. Il se présente comme un bouchon qui vient se fixer directement sur une bouteille en plastique (eau 1,5 l). L’avantage de ce leurre est qu’il ne nécessite pas de découper ni de percer la bouteille, préservant ainsi son intégrité et son efficacité. À l’intérieur de la bouteille, il suffit d’y déposer l’appât désormais connu : 1/3 de vin blanc, 1/3 de sirop de cassis (framboise, fraise), 1/3 de bière. Cet appât vaut pour le piégeage des reines au printemps. À partir de la mi-juin, il faut remplacer l’appât sucré par un appât protéiné. Concrètement, le frelon entre par les orifices présents sur le bouchon et se noie. Le Tap Trap est conçu de manière à ce que le frelon ne puisse pas en ressortir.

Un piège qui se fixe sur les bouteilles en plastique.
Un piège qui se fixe sur les bouteilles en plastique. Crédit photo : Tap Trap

À quoi ressemble un frelon asiatique ?

Le frelon asiatique ou Vespa Velutina adulte mesure de 2 à 3 cm de long. Il a un corps noir, velu et une face orange rougeâtre distincte. Ses pattes sont jaunes à orangées et son abdomen est noir avec une fine bande jaune à l’extrémité. Les nids de frelons sont construits dans des endroits élevés, généralement de grands arbres, mais il est également possible de les trouver dans des hangars ou greniers.

Un frelon européen à gauche et un frelon asiatique à droite.
Un frelon européen à gauche et un frelon asiatique à droite. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les nids de frelons peuvent être impressionnants par leur taille et atteindre des diamètres très importants. Il faut absolument savoir les reconnaître pour éviter de piéger les autres espèces indispensables à la biodiversité et inoffensives pour nos abeilles.

Quels sont les autres insectes qui lui ressemblent ?

Le frelon asiatique cohabite dans les jardins avec d’autres espèces qui lui ressemblent, mais qui ne sont pas agressives envers les abeilles. Malgré leur apparence, elles ne présentent que peu de danger pour les abeilles et il faut donc éviter de les piéger.

  • Le frelon européen : le frelon européen ou Vespa Crabos est le plus grand hyménoptère d’Europe, mesurant habituellement de 2,5 à 3,5 cm de long. Il possède une tête large, des mandibules puissantes et de grands yeux composés. Son corps est de couleur brune, jaune avec des marques noires distinctives sur l’abdomen. Il construit son nid dans les arbres creux, les granges, vieux bâtiments, charpentes, etc. Les nids sont généralement sphériques ou en forme de poire et sont fabriqués à partir de fibres de bois mâchées.
  • La guêpe des buissons : la guêpe des buissons, connue scientifiquement sous le nom de Dolichovespula media, est une espèce de guêpe commune en Europe. Elle mesure souvent de 1,5 et 2 cm de long. Par ailleurs, elle a un corps mince et allongé avec une taille étroite. La couleur de son corps varie du noir au brun foncé avec des marques jaune vif sur l’abdomen.
  • La guêpe germanique : la guêpe germanique, Vespula germanica, est une espèce de guêpe sociale qui possède un corps compact et mesure habituellement de 1,2 à 2 cm de long. Elle a des motifs distinctifs avec des bandes noires sur le corps jaune vif. Par ailleurs, elle possède également des antennes noires et des ailes transparentes.
  • La scolie des jardins : la scolie des jardins est une guêpe de grande taille, avec une longueur pouvant atteindre 5 à 6 cm. Elle a un corps robuste et allongé, généralement noir avec des marques jaunes sur l’abdomen. Ses ailes sont transparentes.
  • Les abeilles charpentières ou solitaires : elles sont parmi les plus grandes abeilles que l’on peut rencontrer. Par ailleurs, elles mesurent potentiellement entre 1 à 3 cm de long. Elles possèdent un corps robuste et velu, souvent de couleur noire ou métallique, avec des reflets bleus, verts ou violets. Les mâles ont fréquemment des taches blanches ou jaunes sur le visage. Ce sont des abeilles solitaires et elles font partie des espèces qui aiment trouver une maison à insectes dans votre jardin. De plus, elles sont totalement inoffensives et très importantes pour la biodiversité et la pollinisation.

Meilleure Vente n° 1

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page