Innovation

Un inventeur partage un tutoriel pour construire un chauffage solaire autonome à partir de canettes usagées

Ce capteur de chaleur solaire peut être utilisé pour chauffer votre maison pendant l’hiver en complétant votre chauffage principal. Celui-ci fonctionne sans pile ni électricité, ce qui vous permet d’effectuer des économies d’énergie non négligeables.

Même si on nous promet un hiver plus doux, il est toujours important de réfléchir à la manière de chauffer votre maison sans faire exploser votre facture d’énergie. En effet, il est vivement recommandé de réduire l’utilisation des radiateurs électriques conventionnels. Ces appareils sont considérés comme énergivores. En 2022, ils représentent environ 66 % de la consommation d’énergie des ménages français, selon EDF. Aujourd’hui, il existe différentes solutions de chauffage alternatives, plus respectueuses de l’environnement, dont le chauffage solaire, la cheminée, le poêle à bois, le poêle à pellets, etc. D’ailleurs, grâce à des tutoriels mis en ligne sur YouTube par Dwayne Price, vous pouvez fabriquer vous-même un chauffe-air solaire à moindre coût. Ce dernier pourra faire office de chauffage d’appoint pour votre maison ou votre garage. Découvrez ci-après les différentes étapes de construction de ce dispositif.

Montez la boîte collectrice

Construisez une boîte pour contenir les différents composants du capteur de chaleur solaire. Vous devez avoir des feuilles d’alliage d’aluminium procurant une meilleure résistance à la corrosion. Ce cadre mesure 91 pouces de haut et 24 pouces de large. Pliez ces feuilles d’aluminium à l’aide d’un outil de pliage métallique pour former les côtés du boîtier rectangulaire. Vous devez aussi plier les extrémités des quatre côtés du cadre vers l’intérieur afin de mieux protéger les composants de l’humidité. Pour terminer, fixez les différentes parties de la boîte à l’aide de rivets. Utilisez un foret de plus petit diamètre pour vous guider lors de la pose des rivets permanents. Il est également conseillé de maintenir les pièces en bonne position avec des fixations temporaires.

Un chauffage solaire à base de canettes de soda usagées.
Un chauffage solaire à base de canettes de soda usagées. Crédit photo : Life Is Short DIY (capture d’écran vidéo YouTube) / Dwayne Price

Installez les deux plénums

Vous pouvez maintenant installer les plénums en créant d’abord deux trous de cinq pouces (12,7 cm) de diamètre en haut et en bas du boîtier. Assurez-vous que ces trous soient bien dimensionnés afin que les plénums puissent bien s’aligner avec les canaux de circulation d’air. Ensuite, fabriquez les tuyaux d’admission et d’échappement du réchauffeur d’air solaire à partir d’une seule pièce de plénum CVC de cinq pouces de diamètre. Après avoir inséré correctement les deux plénums dans les trous, fixez-les à l’aide d’un adhésif de construction. Pour limiter les pertes de chaleur, isolez l’intérieur de la boîte avec des feuilles de mousse d’un demi-pouce d’épaisseur. Découpez précisément ces feuilles de mousse à l’aide d’une lime pneumatique.

Fabriquez les collecteurs d’admission et d’échappement

Lorsque les plénums sont posés, vous pouvez ajouter un thermostat à action instantanée dans le collecteur d’échappement. Cet instrument vous permet de contrôler l’entrée d’air chaud à l’intérieur de votre maison. Pour construire les collecteurs d’admission et d’échappement de votre capteur de chaleur solaire, munissez-vous de deux panneaux contreplaqués d’un demi-pouce. Créez neuf trous uniformément espacés et dimensionnés dans chaque panneau pour accueillir les canettes. Placez verticalement les deux panneaux troués en haut et en bas du boîtier, près des plénums.

Mettez en place les tubes d’air du capteur solaire

Disposez neuf rangées de dix-sept canettes chacune entre les deux panneaux contreplaqués et assurez-vous que le tout soit parfaitement scellé. Il est à noter que le couvercle des canettes doit être enlevé et son fond doit être percé de quatre trous afin d’assurer un meilleur échange de chaleur. Ensemble, ces canettes forment des tubes d’air dans la chambre de chauffage. Elles peuvent être maintenues en place à l’aide de deux extrudés d’aluminium 6063 de 1/16e d’un demi-pouce. Pour améliorer le transfert de chaleur par conduction sans trop perturber le flux d’air, vous pouvez créer une sorte de déflecteur à l’intérieur de certaines canettes de soda. Cela augmente les turbulences et optimise la circulation de l’air.

Les canettes sont peintes en noir.
Les canettes sont peintes en noir. Crédit photo : Life Is Short DIY (capture d’écran vidéo YouTube) / Dwayne Price

Peignez en noir mat le capteur solaire et construisez les évents

Appliquez de la peinture noire mate aux tubes d’air et à l’intérieur du capteur. Ce revêtement augmente la capacité d’absorption d’énergie thermique solaire de l’aérotherme. Contrairement à la peinture réfléchissante qui renvoie la lumière du soleil, celui-ci capture la lumière et retient la chaleur. Après cette étape, vous devez créer deux évents à l’arrière du capteur solaire face à l’espace à chauffer. L’évent situé en haut de l’appareil permet à l’air chauffé de pénétrer à l’intérieur de la pièce de votre maison. En revanche, l’air plus frais peut retourner dans le collecteur via l’évent de retour situé en bas pour être réchauffé.

Un panneau solaire pour le chauffage qui fonctionne sans électricité.
Un panneau solaire pour le chauffage qui fonctionne sans électricité. Crédit photo : Life Is Short DIY (capture d’écran vidéo YouTube) / Dwayne Price

Couvrez le capteur solaire de plaque de plexiglass

Faites un trou à travers le plexiglas à l’aide d’une perceuse. Puis, appliquez de l’adhésif en silicone transparent autour du périmètre de cette couverture transparente. Installez ensuite ce plexiglas sur le dessus du chauffe-air solaire. Cette couverture améliore l’étanchéité de l’appareil de chauffage solaire. Afin de maximiser les performances de ce système, vous pouvez d’ailleurs y incorporer deux ventilateurs d’extraction de conduit de 16 W. Ces deux unités de ventilateur peuvent être alimentées en énergie par un petit panneau solaire amorphe.

La première unité sert à souffler l’air chauffé dans la pièce de la maison, tandis que la seconde est utilisée pour y aspirer l’air plus frais. Enfin, votre système de chauffage solaire est prêt à fonctionner. Installez-le contre la façade de votre maison, celle orientée au sud. Vous pouvez évaluer son efficacité en prenant les températures de l’air entrant et sortant. Plus d’informations : Life Is Short DIY (YouTube). Que pensez-vous de ce tutoriel pour fabriquer un chauffage solaire ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
practicalsurvivalist.com

10 commentaires

  1. Question: qu’est-ce qui se passe la nuit? Il n’y a pas de soleil pour chauffer l’air à l’intérieur des canettes! Je crains que le froid entre dans la maison la nuit! Merci

    1. Il y a un thermostat dans le caisson qui activé le ventilo quand la température atteint la température de consigne réglée dans celui-ci. Donc quand il est froid, ça s’arrête.

    2. Vous avez raison, lorsque le système est à l’arrêt la nuit il faut isolé la sortie vers l’intérieur du bâtiment sinon on refroidir et la journée c’est pareil,à chaque fois qu’il n’y a plus d’air chaud qui sort du système , il faut à chaque fois isoler la sortie vers l’intérieur du bâtiment sinon on refroidi

  2. C’est pas nouveaux ont fait même des couveuses. Géante en Afrique avec ce principe ainsi que des séchoirs a fruits où autres aliments depuis plus de dix ans

  3. Raymond Duquette a raison, la nuit lorsque c’est à l’arrêt il faut isolé la sortie vers l’intérieur du bâtiment pour pas refroidir. Et c’est pareil la journée, à chaque fois le système se coupe par manque d’air chaud il faudra isolé vers l’intérieur sinon on refroidi.

  4. Votre article porte a confusion il est peut etre un inventeur (pour autre chose) mais ceci n’est pas une invention qu’il a fait. Je l’ai construit pour mes poules au moin 9 ans passer et non ce n’est pas moi qui l’a inventé cetait sur internet 🙂 parcontre il devrait inventer un timer solaire qui arrête la fan quand il n’a pas de soleil, en temp nuageux ou la nuit et qui ferme le trou et bien sur qui redémare au lever du soleil. Un systeme que l’on pourrait acheter et attacher a ceçi sinon c’est pas vraiment efficace si on oublie, il fait trop froid par moment surtout la nuit.

  5. En 2014, je m’occupais déjà pareil tutoriel d’une autre personne sur le site instructables.com et ce n’était déjà pas le premier. Neo ça veux bien faire nouveau, non? Pardon c’est sorti tout seul…

  6. Et voilà on ce masturbe la tête encore une fois dans ce pays,ce système existe depuis plus de quarante ans en Grèce et en Turquie et Italie et c’est maintenant que l’on veut expliquer que c’est une bonne chose ?? Oui c’est une bonne chose et pourquoi personne n’en a jamais parlé ??? Alors que dans les pays frontaliers de la publicité est faîte depuis très très longtemps

  7. Il suffit simplement de mettre un clapet antiretour d’un système de VLC mécanique sans se tromper de sens bien évidemment. Pour actionner le ventilateur un petit thermostat semble suffisant à placer dans le coffre au niveau de la sortie d’air. C’est ce que j’ai fais sur un système quasiment identique pour un séchoir qui fonctionne depuis 2001.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page