Innovation

Une chercheuse au CNRS invente un écocatalyseur innovant pour dépolluer les sols par les plantes

Allier chimie et écologie n'est pas une mince affaire. Pourtant, Claude Grison vient d'être sacrée meilleure inventrice de l'année grâce à ses recherches sur les plantes dépolluantes...

Le 21 juin dernier, Claude Grison, chimiste et chercheuse au CNRS de Montpellier, recevait le prix du meilleur inventeur européen 2022. Le prix lui a été remis en Allemagne par l’Office européen des brevets (OEB), dans la catégorie « Recherche », pour son invention concernant ses travaux sur la dépollution des sols par les plantes. L’écologie scientifique est donc récompensée cette année, et c’est assez rare pour être souligné. La chercheuse française qui se présente comme une chimiste citoyenne a inventé des écocatalyseurs végétaux qui fonctionnent à partir de plantes mangeuses de métaux ou de plantes envahissantes. Celles-ci permettent de dépolluer les sols miniers, en créant de nouvelle molécules chimiques. La grande différence étant que ces molécules sont végétales, naturelles et biologiques et non issues de la pétrochimie. Découverte !

Quel est le principe de cette invention ?

L’écocatalyse est un principe qui consiste à restaurer les sols pollués dégradés grâce à des plantes  naturellement capables d’accumuler les éléments métalliques de l’eau ou du sol. Ces plantes peuvent ensuite les transformer en molécules chimiques réexploitables dans la chimie, explique le site France3. Lors d’un test de son écocatalyseur sur le ruisseau Rieusec, dans l’Aude, les équipes ont donc utilisé des plantes et le filtre inventé pour dépolluer le ruisseau. Les déchets métalliques récoltés ont ensuite été envoyés en laboratoire, puis revalorisés. Dans une interview à l’AFP, Claude Grison explique le bien-fondé de son procédé par ces mots : “Le potentiel des écocatalyseurs est assez vaste. On peut préparer des médicaments, des molécules pour la biocosmétique ou construire des agents de biocontrôle que l’on synthétise. Tout cela à faibles coûts ce qui est très important économiquement, surtout pour la médecine“.

Ces plantes permettent de dépolluer les sols miniers
Ces plantes permettent de dépolluer les sols miniers. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

10 ans de recherches récompensés !

La chercheuse française a mis 10 ans à élaborer son écocatalyseur, mais elle a également créé deux start-ups qui lui permettent d’agir pour l’écologie, d’industrialiser et de commercialiser ses procédés. Pour Claude Grison, ce ne fût pas simple de décloisonner les milieux scientifiques, qui généralement, opposent la chimie et l’écologie. Son but était aussi de faire accepter la compatibilité de ces deux domaines ! Le chimiste travaille sur la molécule, l’écologiste sur la plante, il fallait donc qu’elle prouve que la nature pouvait apporter des solutions à la chimie sans détruire l’environnement. A l’heure actuelle, Claude Grison a déposé plus de 35 brevets au CNRS, et tous tournent autour des molécules d’origine végétales biosourcées.

À LIRE AUSSI :  Un kenyan invente une poubelle intelligente et solaire qui offre la Wifi et sensibilise les habitants au tri des déchets

Deux start-ups pour financer ses recherches

La chercheuse française a créé deux start-ups, qui lui permettent de financer ses recherches.  Elle explique désirer “se servir de la nature mais en la respectant, en soutenant des solutions basées sur la nature”. La première start-up s’appelle BioInspire et développe la filière aquatique pour créer des molécules qui seront commercialisées. Celles-ci sont synthétisées par écocatalyse, un procédé innovant qui allie donc écologie et chimie. La seconde start-up porte le nom de Laboratoires Bioprotection et commercialise des répulsifs anti-moustiques, CRUSOE, qui sont à 100% d’origine végétale et permettent de se protéger contre les moustiques, les tiques et toutes les maladies infectieuses que véhiculent ces insectes. Claude Grison rappelle d’ailleurs que la lutte anti-moustiques est reconnue comme un enjeu majeur par l’OMS. En 2021, les laboratoires Bioprotection collaborent avec la start-up Technofounders pour créer un nouveau principe actif original et breveté obtenu à partie de 100% de ressources naturelles. Vous pouvez trouver le CRUSOE sur le site de la marque ou sur Amazon.

Meilleure Vente n° 1
RAID DIFFUSEUR ELECTRIQUE LIQUIDE ANTI-MOUSTIQUES 45 NUITS 1 DIFFUSEUR + 1 RECHARGE 27ML
1 238 Commentaires

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Source
France3-regions.francetvinfo.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page