Si les candidatures sont suffisantes, Rezé en Loire-Atlantique deviendra la première ville française à accueillir un village de Tiny House ….

Souvenez-vous, il y a quelques jours, nous vous présentions la Tiny House made in France fabriquée par l’entreprise Baluchon en Loire-Atlantique ! La ville de Rezé, dans la proche banlieue de Nantes souhaite lancer le premier village de Tiny House Epona !

On connaît déjà les parcs de chalets en bois, très prisés des amoureux de la Nature, et installés dans un cadre verdoyant. Sur le même principe mais avec des Tiny House (donc amovibles) la ville bretonne sera la première à créer un village où les habitants partiront peut-être en vacances avec leur propre maison… Les candidatures au projet sont ouvertes jusqu’au 30 septembre.


A lire également : France, la Tiny House qui se monte en seulement 3 heures


Concrètement si le projet aboutit, les propriétaires devront payer un loyer de 250-300 euros par mois pour rembourser les montants engagés par la ville et être raccordé à l’eau courante. Ils devront aussi s’engager au respect de l’environnement et au développement durable.

Vidéo : Tiny House Tour : premier village tiny house en france à Saint Brieuc

Rezé souhaite mettre en place ce partenariat avec Baluchon en argumentant qu’un petit espace de 14 m² peut offrir tout le confort d’une maison traditionnelle sans les gaspillages d’énergies et de matières premières nécessaires à la construction d’une maison de 150 m². Qui plus est les futurs propriétaires, grâce à la petite surface pourront gagner un temps certain vis-à-vis des tâches ménagères.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Fuselage Wilderness Cabin, une mini-maison étonnante en forme de fuselage d'avion

Le co-fondateur de Baluchon Vincent Bouhours explique sur le site francebleu.fr qu’aujourd’hui le travail ou les loisirs amènent de nombreuses personnes à se déplacer, et qu’avec ce concept de résidence de Tiny House, les déplacements deviennent plus faciles et plus sécurisants. Il n’y a plus qu’à espérer que les villes jouent le jeu et puissent accueillir ce nouveau mode de vie entre la sédentarité et le nomadisme.

Crédit photo : Google Map  /  Vorm in Beeld

Quant au prix, il faut compter environ 15 000 € pour un habitat de ce genre en auto-construction ou 80 000 € pour le modèle aménagé clés en main. Finalement peut-être une excellente idée de logement pour les plus jeunes, que le ménage peut rebuter et qui ont juste besoin d’un peu d’intimité… Et plus si affinités !

Photo de couverture de Eric Buermeyer / Shutterstock