Innovation

Zeva Zero, un taxi volant pour vous envoler à la manière de Superman !

Imaginez-vous survoler Paris ou New York allongé dans un taxi volant, avec le poing en avant... Bon, pour le poing, peut être pas, mais la position pour piloter le Zeva Zero sera bien à l'horizontale !

Les taxis volants font l’objet de nombreuses tergiversations actuellement. Qui sera la première entreprise dans le monde à offrir un service de taxi aérien ? Zeva Aero travaille actuellement à la commercialisation d’une soucoupe volante eVTOL à queue qui pourrait devenir le taxi aérien du futur. Capable de voler à 257 km/h, ce véhicule volant pourrait accueillir une seule personne.

Et, vous permettre de jouer les Superman au-dessus de la ville ! Stephen Tibbits, PDG de Zeva Aero espère que son taxi personnel aérien ira conquérir le monde. On vous présente ce modèle à l’apparence d’OVNI tout droit sorti d’un film de science-fiction.

Zeva Zero c’est quoi ?

Le Zeva Zero est un grand disque en fibre de carbone de 2.4 m de diamètre qui pèse environ 317 kilos. La personne entre dans une sorte de capsule transparente qui lui permet de voir devant elle. A l’avant se trouvent deux nacelles de propulsion, tout comme à l’arrière d’ailleurs. Les quatre nacelles possèdent chacune deux hélices électriques montées de manière coaxiale.

Du côté des batteries, le premier prototype est équipé de 20 kWh et le second de 25 kWh. Si la commercialisation a lieu, ce sera la batterie de 25 kWh qui équipera le taxi volant. Les batteries seront placées sur les côtés du disque et isolées les unes des autres, par des boitiers en carbone à double paroi. Ces boitiers seront également capables d’évacuer la chaleur et les gaz toxiques qui pourraient se répandre dans l’habitacle en cas d’avarie.

Elon Musk veut ajouter des propulseurs sous les Tesla pour les faire flotter au dessus du sol !

Une position de vol originale

Pour entrer dans l’avion taxi, il faudra soulever un dispositif de trappe repliable vers l’arrière et qui reposera sur la queue de l’appareil. A la manière d’un super héros, ce sera donc presque en position allongée que vous pourrez voler ! Avec un décollage vertical, en 20 secondes environ, votre corps deviendra une aile, génératrice de portance, dés que vous passerez à l’horizontal, position de croisière de l’engin.

Une position de vol plutôt insolite.
Une position de vol plutôt insolite. Crédit photo : Zeva aéro

L’hélice supérieure de chaque nacelle est optimisée pour le vol stationnaire, et l’hélice inférieure a des pales qui permettront d’atteindre des vitesses plus élevées en déplacement. Enfin, les hélices supérieures pourront s’arrêter et se plaquer contre la nacelle pour gagner en aérodynamisme lors du vol. Au démarrage, l’engin atteindra une vitesse de 80 km/h, environ puis pourra s’envoler jusqu’à 257 km/h. Vol réservé aux amateurs de sensations fortes !

Un pilotage original aussi ?

Le PDG de l’entreprise Stephen Tibbits, décrit le pilotage de son engin comme un pilotage en option. C’est-à-dire qu’il utilisera un pilotage semblable à celui d’un drone, mais celui-ci sera combiné avec les informations en provenance des caméras et capteurs situés autour de l’engin. A terme, le but du PDG est bien entendu que ce taxi volant soit totalement autonome.

Airspeeder : les premières courses de voitures volantes devraient avoir lieu dès 2022

Dans un avenir plus lointain, Zeva espère surtout que les futurs « utilitaires volants » trouveront leur place dans des unités militaires. Le PDG a bon espoir de voir son engin commercialisé, car il explique qu’il est très simple à construire et rapide à fabriquer en série. Enfin, il estime son prix futur à environ 250 000 $ US par unité, ce qui semble abordable pour une société qui se lancerait dans le transport personnel aérien… Verdict dans quelques années, si tout va bien !

Source
NewAtlas.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page