Insolite

Comment comprendre l’illusion d’optique de la photo (réalisée sans trucage) de l’oiseau « Gap » ?

Un rendu provenant de l'intelligence artificielle ou une image retouchée par les applications dédiées ? Cette photo d'oiseau digne d'une toile secoue la toile, il y a quelques temps. Impossible de reconnaître la réalité au premier coup d'oeil.

La photo d’une aigrette au bord de l’eau, donnant l’impression de flotter entre deux mondes bien distincts, s’est déferlée comme une vague sur les réseaux sociaux, la semaine passée. L’évolution actuelle de l’intelligence artificielle n’a pas simplifié la suspicion des internautes quant à l’authenticité de ce cliché. Recadrons ce buzz dans son contexte original !

Alerte aux trucages ou l’art de capturer une belle image ?

À la une sur Facebook, Twitter et Instagram, ainsi que dans les médias, le cliché de cette aigrette, faisant trempette, a fait tourner la tête… à plus d’un. Preuves ? De nombreux commentaires pointent du doigt les outils de retouche comme Photoshop ou les générateurs d’images IA tels que Midjourney. Leur évolution a déjà dupé le jury lors d’un concours, récemment.  Vous aussi, avez-vous été perturbés et complètement dérouté par cette illusion d’optique ? Pour mieux discerner la réalité, et ce, avec objectivité, plaçons-nous un instant derrière l’objectif de l’artiste.

Comment comprendre cette illusion d'optique ?
Comment comprendre cette illusion d’optique ? Crédit photo : Kenichi Ohno (capture d’écran Reddit) / Modifiée par Neozone

Qui est l’auteur de cette photo si intrigante ?

Eh bien, c’est lors d’un concours photo « Nature in Japan » mis en place par l’Association japonaise des sociétés photographiques (AJAPS) que s’est révélé le photographe japonais Kenichi Ohno. Il y a reçu la mention honorable, grâce à cette œuvre intitulée « Gap », après avoir été filtré par le jury parmi 5 600 clichés concourants. Une victoire bien méritée, car c’est tout un art de capter le moment opportun où cette aigrette a plongé dans cette eau trouble, semant le trouble à travers ce rendu. Pour cela, Ohno n’était pas à sa première fois dans cet environnement. En effet, il flânait régulièrement dans ce marais pour y pratiquer sa passion.

Un autre angle de vue pour mieux comprendre l'illusion d'optique.
Un autre angle de vue pour mieux comprendre l’illusion d’optique. Crédit photo : DR

Pourquoi ce fond à deux tons a-t-il été si viral ?

Ce n’est pas pour rien que l’auteur de cette photo l’a dénommée « Gap », faisant référence à la séparation bien évidente de l’arrière-plan. Si vous l’avez bien remarqué, l’image est divisée en deux plans se distinguant par leur couleur. En effet, l’écart est bien défini, car toute la partie située à gauche de l’oiseau est d’un bleu froid, tandis que son côté droit est nuancé par une teinte orange pâle, une couleur chaude. Le tout est couronné par l’oiseau blanc qui pose majestueusement, non seulement au premier plan, mais sur la médiane séparant les deux tons opposés. Ce contraste de couleurs mêlé à des lignes géométriquement harmonieuses créent le point fort de cette illusion d’optique.

À LIRE AUSSI :  Droit d'auteur : une image générée par une IA ne peut être soumise à copyright à cause du selfie de ce singe

Comment apprécier l’authenticité de ce beau cliché ?

Nul besoin de lentilles, ni d’autant de concentration comme l’exigerait un stéréogramme, il suffit de déceler le mur de couleur sable sur la partie supérieure droite. Une fois l’avoir détecté, glissez doucement votre regard au-dessous. Ce coin inférieur droit, plus sombre, est le reflet du mur sur l’eau. Il est bien symétrique à ce dernier par rapport à un axe horizontal (la base même du mur).

Eh oui, il faut réviser un peu vos notions de géométrie ! À présent, vous reconnaîtrez sans effort l’eau du marais à travers la partie bleue, et l’équation est enfin résolue ! Le génie du photographe était d’avoir trouvé le meilleur angle. Celui qui lui a permis de mettre en évidence la découpe parfaite entre l’eau bleue du marais, d’un côté, et le mur jouxté à son reflet, d’un autre. Tout cela, dans une symétrie irréprochable. Même si l’on côtoie, au quotidien, l’IA et les divers logiciels toujours aussi innovants, ce « Gap » nous rappelle l’essentiel : l’art dénué de toute nouvelle technologie revêt toujours une beauté inégalable. Pas vrai ?


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Reddit

Yael Arisoa

Correctrice, relectrice, Proofreader Freelance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page