Depuis début avril les péages peuvent être remboursés aux soignants, mais bizarrement, l’info n’aurait pas été ébruitée….

Le Canard Enchaîné dénonce la communication tardive des sociétés d'autoroute sur le remboursement des péages pour les soignants ! Il aurait fallu 15 jours pour annoncer une décision pourtant validée le 1er avril 2020...

Si vous êtes soignants, vous savez peut-être que depuis le 1er avril, vous avez la possibilité de vous faire rembourser les frais de péage… Ou vous ne le savez peut-être pas ! Malgré une officialisation début avril, les sociétés d’autoroutes aurait tardé à communiquer sur le sujet d’après le Canard Enchaîné ! 13 jours pour la SANEF et 15 jours pour VINCI ! Les deux entreprises sont plus ou moins accusées d’avoir voulu cacher la gratuité des péages aux soignants ! Et pourtant c’est acté depuis le début du mois. Cette info, publiée dans le Canard Enchaîné aurait selon le journal, pu passer sous silence !

L’AFSA (association des sociétés françaises d’autoroutes) remboursent pourtant les frais d’autoroute aux soignants depuis le 1er avril. Cela n’est pas automatique, les soignants doivent en faire la demande et fournir leurs justificatifs de passage. Le Canard Enchaîné affirme que des consignes auraient été données à l’AFSA de ne pas communiquer sur le sujet et de « faire le strict minimum » quant aux remboursements.

Eric Ciotti, député LR réclamait cette mesure depuis le 24 mars : « Je demande la gratuité des péages autoroutiers pour nos personnels soignants, médico sociaux et forces de sécurité, mobilisés contre le #Coronavirus »

Comment vous faire rembourser si vous êtes soignants ?

Pour ceux qui ne savaient pas et qui n’ont pas gardé leurs justificatifs de péage, les remboursements semblent compromis… Dans les jours à venir, en revanche, il faudra conserver les reçus ou facture de télépéage puis les fournir avec un justificatif d’activité professionnelle.

  • Pour la SANEF, les formalités sont ici
  • Pour VINCI, les formalités se trouvent ici
  • Quant à ATMB, c’est par là
À LIRE AUSSI :  Un ingénieur dévoile une astuce étonnante pour économiser jusqu'à 30 % sur les péages autoroutiers

Alors ? Réel souhait de ne pas communiquer ou manque de temps pour le faire, on ne saura probablement jamais mais l’article du Canard Enchaîné a été relayé plus de 12.000 fois depuis le 16 avril avec la mention : A ne surtout pas partager… On reconnaît bien là l’ironie de ce célèbre journal satirique… Amis soignants, vous savez ce qu’il vous reste à faire désormais !

https://twitter.com/DevilleSy/status/1250382638352871424

Photo d’illustration De Chris worldwide / Shutterstock
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Capital

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page