Après un moratoire de 30 ans, la chasse à la baleine est de nouveau autorisée au Japon… La barbarie peut reprendre et les bains de sang aussi… Abominable !

Une abominable vérité : le Japon autorise de nouveau la chasse à la baleine ! D’ordinaire à la rédaction, nous avons pour principe de ne pas prendre parti et de rester le plus neutre possible quant aux actualités de notre monde. Mais cette fois-ci, nous ne serons pas neutres tant la cruauté des hommes nous afflige.

Les baleines des lagunes bordant le Japon ont eu un moratoire de 30 ans pour repeupler les océans… Et depuis ce 1er juillet 2019 le Japon autorise de nouveau la chasse des cétacés… Même si tout le monde sait que cette chasse se pratiquait toujours, elle n’était pas autorisée… Période désormais révolue et retour des bains de sang et abattage de ces mammifères marins si majestueux… On s’insurge !


A lire également : Le Kenya va appliquer la peine de mort pour le braconnage d’animaux protégés


Officiellement la chasse à la baleine au Japon était limitée à la recherche scientifique, ce qui a tout de même coûté les vies de 300 baleines dont 122 en période de gestation en 2018… La recherche scientifique a bon dos ! Le Japon rejoint donc la Norvège et l’Islande qui autorisent aussi la chasse à la baleine…

L’Islande a eue la bonne idée d’étendre les zones côtières où la chasse est interdite ! Les deux entreprises spécialisées dans ce massacre ont décidé d’interrompre leurs activités à cause de cette nouvelle extension qui les poussent à aller chasser de plus en plus loin engendrant des coûts de plus en plus importants et n’étant plus rentables… Tant mieux !

La reprise de cette chasse barbare ne sera autorisée que dans les eaux territoriales et la zone économique exclusive du Japon et interdite dans les autres endroits… Il n’y a plus qu’à espérer que ces pauvres baleines ne franchiront pas les eaux japonaises… Si seulement elles pouvaient faire demi-tour ! Nous trouvons juste ignobles qu’à l’heure où de nombreuses espèces sont menacées d’extinction, des pays comme le Japon autorise ce genre de pratiques sous couvert de tradition mais en fait pour des raisons purement vénales… Ignoble et révoltant !

Selon les informations du site consoglobe.com
Photos de couverture De Martin Prochazkacz  et Asmus Koefoed/ Shutterstock