Lifestyle

Bercail : cette petite entreprise de Mayenne vient de livrer sa première Tiny House (et elle est magnifique)

En Mayenne, une petite société fabrique de ravissantes tiny-houses, qui se destinent à la vente, la location ou comme alternative à la maison de retraite pour les personnes âgées.

Si vous nous suivez, vous connaissez forcément le principe des tiny-houses, ces petites maisons, qui, à l’origine avaient été construites dans l’urgence pour palier le manque de logements suite au passage de l’Ouragan Katrina en 2012, aux Etats-Unis. Depuis dix ans, elles connaissent un essor important, et sont devenues les petites maisons qui reconnectent à la nature. Souvent écologiques et minimalistes, elles permettent d’adopter un mode de vie où on revient à l’essentiel. Du côté de Château Gontier sur Mayenne, à Coudray, une entreprise du nom de Bercail s’est spécialisée dans la location et la vente de tiny-houses. Présentation.

L’Atelier Bercail, c’est qui ?

La petite entreprise fondée au cours de l’été 2021 vient de livrer sa première tiny-house… Et cela risque de continuer ! L’Atelier Bercail, c’est l’histoire de trois fondateurs qui ont pour ambition d’être au service de vos envies. C’est tout d’abord Laura Ravier, architecte d’intérieur qui dessine les tiny-houses et veillent à la fonctionnalité, l’ergonomie et l’esthétisme de la petite maison. Sa formation lui permet de cibler les besoins de chacun pour les retranscrire dans l’âme de la tiny-house. Ensuite, il y a Adrien Soulier, qui, lui, est ingénieur de formation et responsable du bureau d’étude de l’atelier. Savants calculs de poids, études structurelles, choix des matériaux sont un peu son lot quotidien… C’est lui qui garantit la faisabilité du projet du client. Enfin, le troisième membre fondateur s’appelle Ferdinand Dewatin, et il est expert en rénovation. Il maîtrise à la perfection tous les corps de métier, et peut distiller ses conseils pour la partie construction de la structure… C’est évidemment à lui que reviennent la coordination et la réalisation des chantiers en cours. Il paraîtrait d’ailleurs que ce dernier possède un humour décapant qui anime le travail en atelier !

La première Tiny House Bercail en construction
Crédit photo : Bercail (Capture d’écran Facebook)

La première tiny-house de l’Atelier Bercail

Laura présentait la première tiny-house lors d’une interview accordée à France Bleu. Elle expliquait que les tiny-houses de Bercail sont déplaçables, et proposent un mode de vie écologique, dans une maisons moderne et confortable. La tiny-house s’équipe par exemple de toilettes sèches, et les matériaux qui la construisent sont tous biosourcés, durables et venus de France. La première tiny-house de Bercail offre une surface de 21 m² et permet d’accueillir une famille composée d’un couple et de deux enfants.  Ce premier modèle se nomme LA.01 et offre une chambre en mezzanine, un coin salon au rez-de chaussée légèrement surélevé, qui offre des rangement et un espace original pour se détendre en admirant le paysage grâce à la large baie vitrée. La cuisine, quant à elle, est disposée de part et d’autre de la tiny, ce qui la rend très pratique à l’utilisation; une petite salle de bain vient compléter l’intérieur de cette première venue de l’atelier.

À LIRE AUSSI :
Tiny House : comment obtenir un financement ou un crédit pour acheter votre habitat léger ?
La première Tiny House Bercail dans l'atelier
Crédit photo : Bercail (Capture d’écran YouTube)
La première Tiny House Bercail dans l'atelier
Crédit photo : Bercail (Capture d’écran YouTube)

Les deux autres modèles de Bercail :

Deux autres modèles ont déjà été pensés, même s’ils n’ont pas encore été réalisés:

  • La FE.02, qui se destine plutôt à la location pour un hébergement touristique, un bureau pour télétravailler, ou un studio pour y loger un aîné ou un jeune adulte. Elle offre une surface totale de 22 m², dont 14 m² en rez-de-chaussée. Elle sera disponible en commande pour 2022, et vous pouvez la découvrir ici. Cette première tiny a été souhaitée par une habitante de Mayenne pour l’offrir à la location.
  • La SA.03, qui se destine à devenir des studios de jardin pour les retraités. Nous avons déjà vu combien il pouvait être bénéfique d’installer ses parents ou grands-parents dans un « granny pod » pour leur éviter l’entrée en maison de retraite… La SA.03 offre une surface de 17 m² avec un lit double, un espace de vie, une petite cuisine et une salle de bain spacieuse et équipée.

Comment contacter Bercail ?

L’entreprise a donc déjà livré sa première tiny-house, et le carnet de commandes est déjà bien rempli… Il faudra compter environ 80 000€ pour emménager dans ces jolies tiny-houses 100% françaises ! Pour toute commande ou renseignement, rendez-vous sur le site Bercail, rubrique contact. L’atelier se situe au 5 Rue de la Georgetterie, 53200 COUDRAY.

Source
Francebleu.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

2 commentaires

  1. Malheureusement, elles ne sont pas acceptées par toutes les communes, tout comme les maisons container.

  2. Oui encore une bonne blague… mettre papy et mamie dans une salle de bain de 2 m2 (mais spacieuse ;))) … )et avec l infirmière qui viendra faire les soins la dedans. Et la chambre â l ètage… super â 75 ans on monte sur la mezzanine par l échelle de meunier! Un jeu d enfants! La tiny house c est la meilleure façon de cabaniser un jardin en effet , et l’ exemple parfait d un produit bobo on met du bois sur un chassis en fer tiré obligatoirement par un gros véhicule. Un concept.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page