Lifestyle

Immobilier : économiques et écologiques, les maisons en paille séduisent les futurs propriétaires

Ecologique par excellence et très économique, la maison en paille suscite l'intérêt de nombreux futurs propriétaires, mais impliquent tout de même certaines conditions à respecter scrupuleusement..

Dans le conte pour enfants les Trois Petits Cochons, il y a celui qui construit sa maison en paille, celui qui en construit une en bois, et le dernier qui choisit le béton. Et le petit cochon qui choisit sa maison en paille, si fragile, la voit se volatiliser sous le souffle du grand méchant loup ! Si l’auteur, James Halliwell avait su, qu’un peu plus d’un siècle après, la maison en paille deviendrait un objet de convoitise, peut-être qu’elle n’aurait pas été détruite au premier souffle.

Les maisons en paille, écologique par excellence, séduisent de plus en plus de français. Il est vrai que les autres types de ressources comme le bois commencent à devenir difficile à trouver. La pénurie de matériaux s’intensifie, les délais s’allongent. Avec la paille, pas de pénurie puisqu’elle provient chaque année des cultures agricoles locales. Présentation.

La maison en paille de Vincent Furstoss

Vincent Furstoss vit dans les Deux-Sèvres à Melle, et pense depuis longtemps à vivre dans une maison en paille. Pour réaliser son rêve et s’offrir une maison de 136 m², il a donc acheté 400 bottes de paille. S’ensuivirent 18 mois de travaux, aidé de professionnels pour la construction pour obtenir sa maison. Les murs se fabriquent avec de la paille, du bois et de la terre. Eddy Fruchard, constructeur de maisons en paille, explique que ce procédé est très en vogue depuis 15 ans environ. Pour lui, ce type d’habitation représente l’avenir de la construction. Et ces maisons répondent aussi aux nouvelles réglementations thermiques, concernant le stockage de carbone notamment.

Ce "béton de bois" structurel à bilan carbone négatif pourrait révolutionner le monde de la construction 

Stéphanie Sauvee-Thomas, une autre propriétaire des Deux-Sèvres, habite sa maison en paille depuis 11 ans, et affirme ne dépenser que 150€ par an pour chauffer sa maison !  Quand on connaît le montant de nos factures d’électricité, de gaz et autres, on se dit que ça peut être une très bonne piste pour faire des économies.

Comment construire une maison en paille ?

Le choix de la paille est primordial: pour se faire, on utilise des pailles de blé, de trictical (croisement blé / seigle) ou du seigle. La paille étant un produit saisonnier que l’on ne trouve qu’en fin d’été, il s’avère indispensable de prévoir le début des travaux à cette époque. Le chantier devra être prêt à accueillir les bottes de paille qui viendront construire les murs extérieurs, cloisons, toitures et combles.

Maison de paille. Une maison écologique. Vue intérieure
Comment construire une maison en paille ?Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / Aleksandar Karanov

La technique la plus utilisée est celle appelée Nebraska: elle consiste à l’empilement des ballots de paille en quinconce, comme on le ferait avec des parpaings ou des briques. Les ballots sont ensuite reliés entre eux par du bambou en général. Cette technique se destine plutôt aux petites surfaces.

Pour de plus grands espaces, on choisira la technique de l’Ossature Bois: il faut donc d’abord créer toute l’ossature en bois, de la charpente aux murs, et les bottes viendront s’encastrer dans la structure. Quelle que soit la technique, les bottes de paille doivent ensuite se couvrir de chaux puis peintes avec des peintures biologiques de préférence.

Tiny-House : un studio anglais dévoile une micro-maison inspirée du jeu Minecraft

Les avantages de la maison en paille

Le premier avantage est économique: un ballot coûte environ 2€ si vous allez le chercher vous-même. Et ça peut être encore moins cher en auto-construction. Si vous faites construire votre maison en paille par un professionnel, le coût sera similaire à celle d’une maison traditionnelle.  Cependant, les qualités isolantes de la paille offriront un bien meilleur rendu de chaleur.

Construire une maison en paille ne demande pas de connaissances dans le bâtiment. C’est typiquement le style de maison que l’on peut construire soi-même ou en faisant appel à un réseau de Woofing, ces chantiers participatifs qui connaissent aussi beaucoup de succès. Enfin, la paille est saine, isolante et résistante au feu contrairement aux idées que l’on s’en fait. Pour cela, il faudra que les bottes soient particulièrement bien compactes.

Les inconvénients de la maison en paille

La principale ennemie de la maison en paille, c’est l’humidité. Il faut donc veiller tout au long du chantier à ce qu’elle soit stockée dans un endroit exempt d’humidité. Impossible par exemple de poursuivre un chantier en cas de pluie. Il faudra également prévoir des fondations pour éviter les remontées d’eau venues du sol, au risque de voir la paille pourrir par le bas.

Le dernier inconvénient réside dans le fait que pour le moment, les maisons en paille ne bénéficient d’aucune aide écologique. Mais cela pourrait changer, car les bâtiments publics en paille commencent à émerger. Une future piste de travail pour les autorités ?

Source
FranceTvInfo.frLeMonde.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bonjour, merci pour cette article si vous souhaitez completer les articles n’hésitez pas a me contacter avec Citezen Eddy Fruchard. En plus nous venons de réaliser la première Tiny House de France isoler en botte de paille .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page