Mobilité / Santé

Des chercheurs indiens ont mis au point le premier contraceptif masculin injectable

En Inde, le premier moyen de contraception injectable pour homme devrait bientôt être commercialisé. Le principe est simple : on injecte une espèce de gel près des testicules, le produit va bloquer les spermatozoïdes et les empêcher de se déverser dans le vagin.

En Inde, des scientifiques ont mis au point une nouvelle solution de contraception pour homme : le tout premier contraceptif injectable. Daniel Murillo, chef de clinique adjoint à la fertilité à Saint-Pierre, explique : « Le principe est en fait l’injection d’un gel, un polymère à l’intérieur du canal déférent qui relie le testicule à la prostate, c’est-à-dire qui fait passer les spermatozoïdes, du testicule à la prostate. Ce gel aurait des capacités de blocage des spermatozoïdes. Il les rendrait tout à fait inefficaces. »

A LIRE AUSSI :
Inde : en hommage à son fils décédé, ce père a comblé plus de 650 nids-de-poule à Mumbai

Il s’agit d’un produit révolutionnaire qui offre une alternative plus intéressante au préservatif et à la vasectomie, d’autant plus que le contraceptif a une durée d’action de 13 ans ! Certains pourraient trouver que c’est très long, eh bien il est parfaitement possible d’inverser les effets du produit.  « On peut dissoudre ce gel par une deuxième injection et le canal déférent reprend sa perméabilité et l’homme redevient fertile. » indique Daniel Murillo.

Cela fait déjà 13 ans que les scientifiques de l’Indian Council of Medical Research travaillent sur ce contraceptif. Rapportés par le journal Hindustan Times, les chercheurs affirment que le produit, après avoir été testé avec succès sur 300 personnes, est aujourd’hui fin prêt pour la commercialisation. « Le produit est prêt, seules les autorisations réglementaires sont en attente. » a déclaré RS Sharma, un des principaux auteurs des recherches.

Le premier contraceptif masculin injectable

Il faudra encore attendre dans les six ou sept mois avant que ce tout premier contraceptif masculin injectable ne débarque enfin sur le marché indien, et peut-être même dans d’autres pays. En tout cas, aux États-Unis, des chercheurs travaillent également sur un produit similaire baptisé « Vasalgel, » ce qui prouve que le concept est prometteur. Pour ceux qui espèrent des pilules contraceptives pour homme, il faudra encore faire preuve de patience car d’après les chercheurs, le produit n’est pas attendu avant 10 ans.

Photo de couverture de funnyangel / Shutterstock

Tags

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer