Handicap / Inclusion

Quels sont les gestes (ou paroles) à éviter avec une personne en fauteuil roulant ?

Vivre en communauté avec des personnes handicapées implique quelques règles à connaître afin de ne pas les blesser par des gestes ou des actes non appropriés !

Être porteur d’un handicap qui nous installe dans un fauteuil roulant peut parfois conduire à rencontrer des gens « valides » aux gestes peu appropriés. C’est en tout cas ce que pense Charlie Knight, un auteur américain, lui-même handicapé. Dans quelques tweets, il rappelle ce qu’il ne faut pas dire ou faire envers une personne en fauteuil

Parfois, sans même nous en rendre compte, nous effectuons des gestes qui peuvent déranger… Même si le fait d’être enceinte n’est pas un handicap, ces gestes envers les handicapés s’apparenteraient à toucher le ventre d’une femme enceinte sans son accord. Explications.

Restez debout pour leur parler

Un adulte handicapé n’est pas un enfant, et même si, par la force des choses, son corps est plus bas que le vôtre, restez debout pour lui parler. Donc, sauf dans une situation particulière où la personne n’entend pas bien, lit sur les lèvres, ou vous demande explicitement de vous mettre à sa hauteur, restez debout pour vous adresser à une personne en fauteuil roulant.

Et pour Knight, rien de plus désagréable de rencontrer quelqu’un qui lui parle par l’intermédiaire d’une tierce personne !

Ne pas toucher au fauteuil roulant

Imaginez la situation suivante : une personne en fauteuil roulant bloque le passage dans un rayon de supermarché… Il semble logique de patienter, ou de lui demander de se décaler gentiment… Et non de le pousser de deux mètres pour passer votre caddie ! Pousser une personne en fauteuil sans son accord reviendrait à pousser une personne “valide” sans vous excuser ! Probablement une évidence, mais la situation existe !

 

Un fauteuil roulant n’implique pas toujours une marche impossible

Dans le cas de certaines maladies du dos notamment, les personnes en fauteuil roulant peuvent marcher, se lever, faire quelques pas pour attraper un article par exemple. Ne soyez pas choqués, et surtout ne faites pas de réflexion. Si la station debout est pénible pour la personne, il faut malgré tout qu’elle puisse accéder à un minimum d’autonomie, et le fauteuil est la seule alternative possible, même si elle peut s’en passer sur de courtes durées.

Ne posez pas (trop) de questions

En fait tout dépend peut-être de la manière dont la question est posée… Si la personne s’intéresse à la cause du handicap par empathie et/ou curiosité, à voir… En revanche, les gens qui veulent savoir pourquoi vous avez le droit de passer devant eux à la caisse alors que vous semblez totalement valide, ça peut sembler déplacé… Deux poids deux mesures dans les propos de Knight, mais probablement ce que lui, ressent. Certaines personnes handicapées seront ravies d’échanger sur les causes de leur handicap… D’autres ne le souhaiteront pas… En fait la bonne question serait peut-être : “Puis-je me renseigner sur votre handicap” ? plutôt que “Pourquoi êtes-vous dans un fauteuil” ?

Quels sont les gestes (ou paroles) à éviter avec une personne en fauteuil roulant ?
Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / CameraCraft

N’envoyez pas vos enfants aux renseignements

Cette remarque divise également, car comme pour un adulte, cela dépend de la manière dont la question est posée… Un enfant doit lui même se poser des questions, être curieux et à aller à a rencontre de personnes handicapées pour échanger s’il le désire… sans que les parents ne le contraignent.

Appelez un chat… un chat

Handicapé est un mot qui se trouve dans le dictionnaire… Définition: personne qui souffre d’un handicap, d’une déficience physique ou mentale. Ce n’est ni un gros mot, ni un mot interdit… En revanche, des mots ou expressions comme “invalide”, “différent.e”, “infirme” ou “déficient.e”, sont bien plus offensants que le mot handicapé !

Un fauteuil n’est pas un carcan

Pour nous, qui marchons sur nos deux jambes sans nous poser de questions, un fauteuil est synonyme de privation de liberté… Erreur ! Pour les handicapés, le fauteuil roulant, c’est, au contraire, synonyme de liberté retrouvée !

Les internautes divisés

Cependant, il faut modérer les propos de Charlie Knight, en précisant que cette liste le concerne. Comme toute situation, le handicap ne se vit pas de la même manière pour tous… Nous ne comptons donc pas énoncer une Vérité, simplement rappeler que certains gestes peuvent déranger certains handicapés. Le mieux est peut-être de faire preuve de civisme et de bon sens et de ne pas faire ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page