Solidarité : Donner son sang pourquoi faire ?

Les établissements français du sang voient leurs stocks descendre à toute allure. Ils ont besoin de donneurs, Retrouvez tous nos conseils pour donner.

Les établissements français du sang (EFS) réalisent de multiples campagnes pour en appeler aux donneurs de sang. Les donneurs se font de plus en plus rares et pourtant la population vieillissant, les receveurs se font de plus en plus nombreux.

Donner son sang est un acte responsable et solidaire et surtout nécessaire aux malades bien sûr mais également à la recherche scientifique. En fonction de votre groupe sanguin vous pouvez être receveur ou donneur universel et votre sang peut servir à des dizaines de personne dans l’attente de sang total, de plasma ou de plaquettes. On vous explique tout ça !

Quelles conditions pour être donneur ?

Tout d’abord il faut être âgé au minimum de 18 ans et au maximum de 70 ans. Il faut également peser plus de 50 kilos. Il vous sera demandé de remplir un questionnaire médical complet et un entretien avec médecin sera fait sur place. C’est le médecin qui décidera si vous êtes apte ou non au don. Il ne faut pas avoir été tatoué ou avoir fait un piercing dans les 4 mois qui précèdent le don.
Les hommes peuvent donner 6 fois par an et les femmes 4 fois en respectant un délai de 8 semaines entre chaque don. Ceci est valable uniquement pour le don de sang total, le plasma et les plaquettes n’entrent pas dans ce cadre puisque le sang est réinjecté dépourvu des éléments nécessaires et fatigue donc beaucoup moins l’organisme (le plasma et les plaquettes peuvent être donnés tous les 15 jours)

 

Le don de sang total c’est quoi ?

Le don de sang total est le plus courant. Le sang prélevé est ensuite séparé en trois grandes parties :
– Les globules rouges (conservés seulement 42 jours)
– les plaquettes (conservées uniquement 5 jours)
– le plasma (conservé en congélation pendant 1 an)

Les globules blancs sont souvent écartés du don car ils sont vecteurs de certains virus et provoquent des effets secondaires sur certains malades.

Le don de sang total est utilisé en cas de maladie du sang (hématologie), en cancérologie mais également lors d’opération chirurgicale provoquant des hémorragies et enfin en traumatologie (accidentés de la route ou accouchements difficiles.

Le don de plasma c’est quoi ?

Lors d’un don de plasma, seuls 10% sont utilisés pour des transfusions, le reste sert la plupart du temps à fabriquer des médicaments dérivés du sang.
Ensuite ces médicaments sont utilisés pour soigner différentes pathologies :
– L’albumine est ainsi utilisée pour soigner les grands brûlés afin d’aider leur peau à se régénérer tout comme les blessés graves ou les personnes en réanimation.
– Les immunoglobulines constituent le traitement indispensable aux malades atteints de déficits immunitaires et apportant les anticorps qui préviendront des infections.
– Les facteurs de coagulation sont quant à eux utilisés pour traiter les maladies hémorragiques tels que l’hémophilie.

Le don de plaquettes c’est quoi ?

Les plaquettes ayant une durée de vie très courte (5 à 7 jours) il va de soi que la demande est très forte, il faudrait environ 500 dons de plaquettes par jour en France pour satisfaire la demande des malades. Les plaquettes sont utilisées en cas de leucémies, lymphomes ou pour les traitements lourds de chimiothérapie. Elles permettent la fabrication de
cellules sanguines par la moelle osseuse et permet donc d’éviter les hémorragies qui peuvent être fatales aux malades.

Chaque jour, 500 dons de plaquettes sont nécessaires. La courte durée de vie (7 jours) des plaquettes rend indispensable la régularité des dons.

Vous le savez peut-être déjà mais le don d’organes est désormais une loi qui fait de toute personne un donneur potentiel à son décès sauf si celui-ci s’y est opposé de son vivant et qu’il a laissé un écrit en attestant. En revanche, le don du sang doit être volontaire, il n’y a pas de lois qui dit que chacun doit donner son sang une ou deux fois par an et pourtant cela est tellement important.
Pour information les personnes de groupes sanguins AB (4% de la population) sont les plus recherchées car ce groupe est donneur universel et peut donc servir à n’importe quel malade quelque soit son groupe sanguin.Le groupe B est également recherché car seuls 9% des personnes en âge de donner font partie de ce groupe. Le sang de ces deux groupes est rare et précieux pour les Etablissements français du sang.

Nous sommes donneurs réguliers et en plus de faire une bonne action, nous sommes toujours reçus avec gentillesse et bienveillance. Une énorme collation vous est servie après chaque don du sang et cela permet d’échanger avec les donneurs présents. Toutes les raisons sont réunies pour que vous franchissez la porte de l’EFS près de chez vous ou pour vous rendre sur les lieux de collecte autour de chez vous…

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page