DroneInnovationRobotique

Drones et Robots tueurs, une vidéo choc demande leur interdiction

Une vidéo choc relate de manière fictive l’arrivée des armes létales autonomes ainsi que les conséquences de leur utilisation.

L’usage de drones ou de robots tueurs en période de conflits armés n’est toujours pas règlementée par les conventions de Genève, et aucun projet de traité n’est encore sur la table. L’ONU n’a d’ailleurs aucune raison de s’y opposer, estimant que « les humains seront toujours aux manettes ».

Mais qu’en est-il des drones et robots totalement autonomes ? Peuvent-ils vraiment décider par eux même, à l’aide d’une I.A par exemple, qui doit vivre ou mourir ? C’est la question que pose l’association Stop Autonomous weapons à travers cette vidéo de science-fiction (vue plus de 2,5 million de fois).

Pour l’association, il faut encourager les dirigeants de tous les pays à soutenir un traité international interdisant purement et simplement l’usage d’armes létales autonomes.

Effectivement, nous sommes encore bien loin des trois lois de la robotique inventées par l’auteur d’anticipation Isaac Asimov. Et ce n’est pas non plus Stephen Hawking ni Elon Musk qui soutiendront le contraire. En effet, le célèbre astrophysicien et le fondateur de Tesla et Space X estiment que les intelligences artificielles seront les principales menaces de l’humanité.


A lire également : Des nano-drones espions pas plus gros qu’un moustique


Pour Stuart Russell, professeur à l’université de Berkley et spécialiste en intelligence artificielle, il faut être très prudent car même si le potentiel de l’intelligence artificielle est énorme pour l’homme…

« Autoriser les machines à choisir de tuer les êtres humains serait dévastateur pour notre sécurité et notre liberté. Nous avons l’opportunité d’empêcher le futur que vous venez de voir, mais la fenêtre d’action que nous avons se réduit très rapidement.

Le sujet a été débattu en novembre dernier mais cela ne semble pas inquiéter l’Organisation des Nations unies, malgré les 22 pays qui soutiennent l’interdiction des robots assassins. L’ambassadeur du désarmement auprès des Nations Unies Amandeep Gill reste lui aussi très optimiste et pense que nous sommes encre très loin d’un « soulèvement des machines »

« Les robots ne sont pas en train de prendre le contrôle de la Terre. Les humains sont toujours aux commandes ». Selon lui, « il faut se montrer prudent et éviter de dramatiser ce problème. »

[clickToTweet tweet=”Une vidéo choc relate de manière fictive l’arrivée des armes létales autonomes ainsi que les conséquences de leur utilisation.” quote=”Une vidéo choc relate de manière fictive l’arrivée des armes létales autonomes ainsi que les conséquences de leur utilisation.”]

Source : journaldugeek.com


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Alexandre Bonazzi

Fort de trente années d'expérience au sein d'une prestigieuse société d'études et de conseils en marketing, j'ai développé une expertise pointue dans l'analyse des tendances et des comportements des consommateurs. Ma passion pour les nouvelles technologies, la High-tech et la pop culture, notamment le cinéma et les séries, a été le moteur de ma carrière et de mes projets personnels. En 1999, j'ai eu l'audace de fonder Neozone, une plateforme où je partage mon savoir-faire à travers des articles éclairants, des tests approfondis et mes réflexions sur les évolutions du monde moderne. Neozone est devenu un lieu de référence pour les passionnés de technologie et de divertissement, offrant un contenu riche et varié. En parallèle, mon intérêt pour les jeux de rôles et de plateau m'a amené à explorer cet univers fascinant, où l'imagination et la stratégie se rencontrent. En tant qu'amateur éclairé, je partage régulièrement mes découvertes et mes conseils pour enrichir l'expérience ludique de la communauté Neozone. En qualité de modérateur sur Neozone, je veille à maintenir un environnement respectueux et stimulant pour les échanges entre les membres. La qualité des interactions est essentielle pour nourrir notre communauté et favoriser l'épanouissement des passionnés. N'hésitez pas à me contacter directement par e-mail pour toute question, suggestion ou simplement pour échanger autour de nos centres d'intérêt communs. Ensemble, explorons les frontières de la technologie, de la culture et du divertissement, dans un esprit d'ouverture et de convivialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page