Santé

Non, boire du vin ne protège pas de la COVID 19 !

La mauvaise interprétation d'une étude sur les acides tanniques du vin sur le coronavirus a provoqué un imbroglio sans précédent... Ne vous mettez pas à descendre des litres de vin pour éviter la Covid, cela ne marchera pas !

La situation que nous vivons sanitairement parlant est évidemment compliquée… Masques, confinements, déconfinements, reconfinements, médicaments miracles, conseils en tous genres ! Cette épidémie nous aura apporté son lot de supputations plus ou moins saugrenues !

La dernière étude en date planchait sur le fait que “boire du vin serait efficace pour se protéger du coronavirus”… Attention, ceci est totalement faux, non boire un ballon de rouge ou de blanc ne vous protègera pas… Au contraire, cela pourrait même être dangereux pour votre santé… Il y a vraiment des théories fumistes qui sont apparues ces derniers mois. Et celle-ci est dans le top du classement !

Un site spécialisé dans les spiritueux avançait qu’une étude confirmait que le vin protégeait de la Covid-19 ! L’étude américaine disait que les tanins présents dans le vin pouvaient empêcher la Covid de se développer dans les cellules humaines.

Attention, il s’agirait là d’une mauvaise lecture de l’étude… Ou une stratégie commerciale d’assez mauvais goût ! L’étude en question ne fait pas référence au vin tel qu’on le connaît donc en bouteille et alcoolisé mais plutôt aux acides tanniques qui existent dans sa composition. Le raccourci boire du vin protège du coronavirus est donc totalement faux !

Suisse : le Centre de Recherches Nucléaires (CERN) impose à ses salariés un proximètre pour respecter la distanciation
Non, boire du vin ne protège pas de la COVID 19 !
Non, le vin n’est pas un remède miracle… Crédit photo : Shutterstock / giuseppelombardo

Faute avouée à moitié pardonnée ?

Depuis quelques jours, les médias mettent en garde contre cette fausse affirmation, le site Vitisphère, responsable de cet imbroglio a d’ailleurs dû s’expliquer par un nouvel article : « Suite à des retours de lecteurs, le titre initial de cet article a été modifié pour mieux refléter son contenu. Soit un résultat in vitro concernant une molécule du vin »

Attention donc, même si le vin peut avoir des effets bénéfiques sur la santé, quand il est consommé avec modération, il ne vous protègera jamais de la Covid19. Tout ce que pourriez éventuellement y gagner, c’est un bon mal de crâne au réveil que vous seriez obligés de vaincre par un café bien serré !

En attendant, les stock de vin se transforment en gel hydroalcoolique

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page