Santé

Vigilance : les tiques reviennent en force dans les jardins ! Comment éviter les piqûres ?

Une application CITIQUE permet de recenser les piqûres de tiques en France ! Et apparemment, cette année il va falloir être vigilants jusque dans nos jardins !

Attention les tiques reviennent ! Et c’est l’Institut national de la recherche agronomique (INRAE) qui alerte sur le retour de ces petites bestioles parfois très dangereuses ! Selon les scientifiques, cette année, les tiques sont partout et pas seulement en forêt, prêtes à attaquer les seuls promeneurs. En effet, les tiques se trouvent aussi dans les jardins, dans les espaces verts en ville. Bref, il va falloir être vigilants car dans certaines régions, elles s’avèrent particulièrement dangereuses. N’oubliez jamais que ces tiques peuvent, chez l’homme, provoquer la Maladie de Lyme, une maladie invalidante et douloureuse transmise par la morsure de tique ! Mais alors comment se prévenir des tiques ? Les scientifiques n’expliquent pas la recrudescence des piqûres de tiques cette année. Mais en 2020, lorsque nous étions confinés pour la première fois, elles sont passées de 28% à 47% au regard des trois années précédentes. Et cette année encore, la tendance est à la hausse ! Ces données résultent des premiers signalements effectués sur l’application de l’INRAE : CITIQUE. Cette application permet désormais de signaler les piqûres de tiques, de les localiser géographiquement. Et, également d’assurer un suivi des patients piqués.

Plus de tiques à l’Ouest qu’à l’Est ?

Les piqûres de tiques sont dangereuses pour nos amis les chiens ou chats, mais ils peuvent être vaccinés contre piroplasmose. Chez l’Homme, ce vaccin existe également, c’est celui contre la méningo-encéphalite à tiques, il nécessite 3 doses. “On a en effet évalué ce taux de signalement de piqures dans les jardins autour de 35% dans l’ouest de la France et on est plutôt à 26% dans l’est” explique le site franceinter.fr.

“Dès 2017, nous avons identifié un risque de proximité (…) un tiers des signalements de piqûres avaient lieu dans les jardins privés. On s’est rendu compte que cela se confirmait au fil des années et qu’avec le confinement strict de l’an dernier, il y a eu moins de piqûres, car les gens se déplaçaient moins, mais une forte augmentation, près de 50%, dans les jardins privés” précise Jonas Durand, ingénieur à l’INRAE dans les colonnes de france3-regions.francetvinfo.fr.

L’INRAE pense que cette augmentation est bien due aux confinements ! Les sorties en forêt étant limitées, les tiques se sont dirigées vers les jardins… Selon les premières données de CITIQUE, les piqûres ont été plus fréquentes dans l’Ouest de la France que dans l’Est. Probablement car les jardins y sont plus nombreux.

L’INRAE met en garde !

A l’heure où les siestes dans la pelouse, les pique-niques et barbecue vont revenir, il va falloir être vigilants.

Pour éviter de se faire piquer voici les conseils à appliquer :

  • Porter des vêtements longs et claires afin de mieux repérer les tiques.
  • Enfermer les bas de pantalon dans les chaussettes, pas très glamour mais préventif !
  • Porter des vêtements couvrants et des chaussures fermées, on oublie les tongs et les sandales
  • Acheter un tire-tique, une innovation essentielle pour enlever la tête de la tique !
  • Imprégner les vêtements avec des répulsifs.

Et si vous êtes piqués que faire ?

Une fois que vous avez identifié l’insecte piqueur donc la tique, il faudra absolument vous rendre chez votre médecin traitant… “il y a 30% des tiques qui sont porteuses d’un agent infectieux donc vraiment méfiance c’est pas anodin.” explique le site rmc.bfmtv.com.

Vigilance : les tiques reviennent en force dans les jardins ! Comment éviter les piqûres ?
Comment retirer une Tique ? Crédit photo : Shutterstock / Latypova Diana
  • Retirer la tique avec un tire-tique, ne pas utiliser la pince à épiler, vous pourriez laisser la tête dans votre peau.
  • Désinfecter la piqûre avec de l’alcool
  • Surveiller de près la piqûre
  • Conserver la tique ! Si cela peut paraître inutile, en cas d’infection, de rougeurs ou de douleurs, celle-ci pourra être analysée. Il sera plus facile de diagnostiquer une transmission de maladie.

Si la piqûre gonfle, est douloureuse, il faudra passer par une prise de sang rapidement. Ne prenez pas à la légère, les piqûres de tiques, si certaines restent banales, il suffit d’une tique infectée pour contracter la maladie de Lyme !

Crochet Tiques, 7 Pièces Tire Tique, Pince a Tique Plastique, Pince à Tiques Acier Inoxydable, Enlever Les Tiques Outil pour Chien/Chat/Humain
  • ✔ Haute qualité: Le crochet de ce produit est en plastique durable et de haute qualité, tandis que les pincettes sont en acier inoxydable résistant à la corrosion et à la rouille.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page