Science

La civilisation Maya avait découvert un système naturel pour filtrer l’eau de leurs cités il y a plus de 2000 ans

Utiliser des matériaux naturels pour rendre l'eau potable... La technique qu'utilisait les Mayas pourrait l'être encore aujourd'hui tant elle est ingénieuse

Nous apprenons chaque jour de nos anciens ! Et souvent nous nous apercevons que nous n’avons rien inventé. Les anciennes civilisations Mayas utilisaient des techniques, que nous n’utilisons plus pour la plupart mais qui avaient le même résultat…

C’est ainsi que des chercheurs de l’Université de Cincinnati (Etats-Unis) décrivent dans une récente étude, une technique de filtration d’eau très ingénieuse. Et, celle-ci nous vient des Mayas du côté de ce qui est aujourd’hui le Guatemala. L’étude publiée dans la revue Scientific Reports du 22 octobre dernier, nous en apprend plus sur cette technique utilisée voilà plus de 2000 ans !

À LIRE AUSSI :  Le saviez-vous ? Ces huit inventions ont été développées par le peuple Inuit !

L’un des premiers système de filtration

Si l’on en croit les recherches effectuées, les Mayas ont dû construire d’immenses réservoirs d’eau potable. Et ce, pour faire face aux sécheresses. Ainsi, le réservoir Corriental situé non loin de la ville de Tikal renfermait environ 58 millions de litres d’eau ! Le remplissage des réservoirs était rendu possible grâce au type géologique du terrain : du calcaire poreux…

Et pour filtrer cette eau conservée, les chercheurs ont découvert qu’ils utilisaient du quartz et du zéolithe (composé cristallin d’aluminium et de silicium). Pour ce faire, ils créèrent une sorte de tamis qui retenait les micro-organismes nocifs, mais également les métaux lourds ou toxine de l’eau.

« C’est probablement grâce à une observation empirique très intelligente que les anciens Mayas ont vu que ce matériau particulier était associé à de l’eau propre » explique Nicholas Dunning co-auteur de l’étude.

Photo de Cesar Dussac / Shutterstock
La civilisation Maya avait découvert un système naturel pour filtrer l'eau de leurs cités il y a 2000 ans
Les ruines de la vieille ville maya à Palenque au Mexique

Nous avons encore beaucoup à apprendre

Si cette technique n’existe plus aujourd’hui, elle pourrait tout de même continuer à être utiliser. Il semblerait que seuls quelques réservoirs disposaient de ce système. Et ils correspondent plutôt à ceux situés à proximité des vestiges de vie.

Le quartz et la zéolithe ont été découverts lors d’analyses de sédiments de l’ancien réservoir. Ces systèmes de filtration ancestraux ont pourtant été détruits sans que l’on ne puisse en expliquer la raison. Probablement parce que les hommes étaient à court de matériaux. Le système de filtration de Tikal est le plus ancien système de purification d’eau connu à ce jour !

Photo de couverture Joshua Davenport / Shutterstock

Via
sciencesetavenir.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page