Science

La taille du cerveau humain diminue à cause de l’intelligence collective d’après cette hypothèse scientifique

Notre cerveau a perdu l'équivalent de la taille d'une balle de tennis en 20 000 ans, et cela serait dû au fait que nous partageons nos savoirs et nos connaissances avec les autres membres de nos groupes sociaux !

La taille du cerveau a-t-elle une influence sur l’intelligence ? Des scientifiques se sont penchés sur l’évolution de la taille du cerveau des êtres vivants pour tenter d’expliquer les diminutions de volumes à travers le temps. A l’époque des hommes de Cro-Magnon et des Homo Sapiens, les humains de l’époque possédaient de gros cerveaux.

Ce qui explique peut-être la forme de leurs crânes, bien plus large que celle des hommes contemporains. C’est à l’époque géologique de l’Holocène que nos cerveaux ont commencé à rétrécir ! L’étude menée par les universités de Dartmouth et de Boston tente d’expliquer pourquoi notre cerveau rétrécit au fil du temps. On vous explique tout !

Un volume cervical qui diminue

Les scientifiques estiment que notre cerveau est passé de 1500 cm3 à 1350 cm3 en 20 000 ans environ. Ce qui équivaut à la taille d’une balle de tennis, et à environ 10% de la taille estimé voilà 20 000 ans. Le fait que la taille du cerveau diminue n’est pas une hypothèse mais un constat scientifique. En revanche, expliquer les raisons de ce rétrécissement, fait l’objet de cette étude. Et les chercheurs imaginent un nouveau scénario qui pourrait expliquer notre « perte de cerveau » au fil du temps !

L’intelligence collective en cause ?

Selon les chercheurs, la taille de notre cerveau dépendrait de nos systèmes sociaux ! En créant des systèmes sociaux, nous partageons les connaissances avec les membres qui forment notre réseau social. Et la prise de décision se fait aussi collectivement

La taille du cerveau humain diminue à cause de l'intelligence collective d'après cette hypothèse scientifique
Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / r.classen

Du temps de l’homme de Cro Magnon, la société n’était pas la même qu’aujourd’hui. L’homme devait apprendre par lui-même, puis décider tout seul et être polyvalent dans les tâches de la vie quotidienne. Au fil du temps, des sociétés hiérarchisées se sont formées et les hommes avaient moins d’informations à stocker… Pour faire court, certains pensaient et décidaient, d’autres exécutaient

À LIRE AUSSI :
Le cerveau peut se guérir de l'épilepsie grâce à un mécanisme naturel

Mais pourquoi cela a-t-il fait rétrécir notre cerveau ?

Lorsque furent créées des sociétés hiérarchisées, les hommes ont mutualisé leurs connaissances. Certains devaient s’occuper des tâches manuelles, d’autres des tâches administratives et d’autres encore de la chasse, des cultures etc… Ce qui implique qu’ils n’avaient donc plus à stocker les informations qui concernaient les tâches de leurs compatriotes. Ce partage d’information serait responsable du rétrécissement de notre cerveau.

Ils expliquent : “Les humains vivent dans des groupes sociaux dans lesquels plusieurs cerveaux contribuent à l’émergence de l’intelligence collective”.

Les fourmis, un exemple ?

Pour réaliser leur étude, les scientifiques se sont appuyés sur la vie sociale des fourmis. La société des fourmis est régie de plusieurs manières et notamment sur le partage du travail et de la réflexion collective… On imagine assez bien que les fourmis aient un cerveau minuscule mais en fait chaque fourmi dans sa société, a une fonction bien précise… Chaque individu d’une fourmilière ne doit effectuer qu’une seule tâche et n’a donc pas besoin d’encombrer son cerveau d’informations inutiles.

Mais alors, si l’intelligence artificielle venait à tout faire à notre place, notre cerveau rétrécirait-il encore ? Il y en a pour qui cela risque de poser un gros problème ! On peut aussi se demander pourquoi ceux qui ont de multiples décisions à prendre n’aurait pas un cerveau plus volumineux que les exécutants… L’objet d’une nouvelle étude peut-être ?

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page