Science

Le point de Janus : d’apres ce physicien, le temps s’écoulerait dans deux directions distinctes

Depuis que nous sommes nés, on apprend et on comprend que le temps ne s’écoule que dans une seule direction, vers l’avant, vers la destruction ou vers la mort. Mais la théorie de ce scientifique britannique remettre en question tout notre conception du Temps et de l’Univers.

Et si notre conception du Big Bang, de l’Univers et de la Vie était erronée ? Et si le temps ne s’écoule pas que dans une seule direction mais dans deux directions opposées, nous offrant un avenir plus prometteur ?

Ce sont là, les questions que suscitent les recherches de Julian Barbour, un professeur à la retraite qui a enseigné la physique à l’Université d’Oxford et qui chamboule nos conceptions les plus fondamentales de l’Univers.

Connaissez-vous Janus ? Il s’agit d’une figure dans la mythologie romaine antique qui représente le dieu des commencements et des fins et qui se présente comme un homme ayant deux visages dirigés dans des directions opposées.

Selon Julian Barbour, cette image de Janus illustre parfaitement sa théorie sur l’Univers. Pour suivre le raisonnement de ce scientifique, nous devons comprendre deux notions : l’entropie et la deuxième loi de la thermodynamique.

Le point de Janus : d'apres ce physicien, le temps s'écoulerait dans deux directions distinctes
Sculpture du Vieux Janus à Reggio Emilia, Italie. Crédit photo : Shutterstock / Kizel Cotiw-an

Que sont ces notions ?

L’entropie est, en physique, la mesure du désordre. Prenons l’exemple d’un verre. Cet objet a de nombreuses possibilités de se briser et lorsqu’il se brise, il n’y a aucun moyen de pouvoir le remettre dans son état antérieur. Ainsi, sa destruction est un processus irréversible, c’est l’entropie, nous rapporte BBC.

La deuxième loi de la thermodynamique renforce quant à elle l’idée que l’entropie ne peut qu’augmenter et ne jamais diminuer. En d’autres termes, un système se dirige toujours vers sa destruction et jamais l’inverse. C’est pourquoi plus vous laissez un verre sur la table et plus il y aura de risques que ce verre soit détruit, à cause d’un faux pas, d’une maladresse ou autre.

À LIRE AUSSI :  Mais au fait, combien y a-t-il de planètes dans l'Univers ?
Le point de Janus : d'apres ce physicien, le temps s'écoulerait dans deux directions distinctes
Modèle cosmologique bi-métrique. Image 2D didactique du modèle des univers jumeaux de Sakharov. Crédit photo : Wikipedia – Par Tokamac — File created in a vector graphics editor, CC BY-SA 4.0

Les mêmes concepts s’appliqueraient aussi à notre Univers, affirment plusieurs scientifiques. Ces derniers croient effectivement que l’entropie de l’Univers augmentera incessamment au fil du temps pour ensuite atteindre son état d’entropie maximum au point où un jour, on atteindrait « la mort thermique » ou le « grand gel ». Mais c’est justement la théorie que conteste Barbour.

Une chose est sûre, notre vie est plus courte que celle de l’Univers

En effet, ce scientifique affirme que la flèche du temps n’avance pas inéluctablement vers la destruction. Barbour soutient ainsi que l’Univers est non seulement de plus en plus complexe et structuré mais qu’en plus, ses frontières sont illimitées. Selon lui, l’Univers devient de plus en plus varié et dynamique et la chaleur et l’énergie continueront toujours de croître dans toutes les directions du temps et de l’espace.

Pour Julian Barbour, l’Univers est ainsi porteur d’un message implicite pour la vie, celui de ne pas s’inquiéter du temps qui passe mais de « tirer le meilleur parti de chaque jour ». Le scientifique, qui n’adopte ainsi pas la position de ces confrères qui pensent que nous nous dirigeons vers la fin du monde, encourage néanmoins de « ne pas perdre votre temps » puisque, quelle que soit la direction que prend l’Univers, nous mourrons bien avant d’en connaître la véritable réponse.

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page