Société

Canada : une association bénévole de déménageurs aide les femmes à fuir leurs conjoints violents

Transit Secours vient en aide aux femmes qui souhaitent déménager pour fuir les violences conjugales... En 4 heures, les victimes, leurs enfants et leurs biens personnels sont mis à l'abri.

Comme chaque année, nous assistons au décompte macabre des femmes (ou hommes d’ailleurs) victimes de leur conjoint violent… Meurtres, agressions, chaque jour l’actualité nous rappelle que des personnes sont tuées ou blessés dans le huis clos familial.

Les femmes sont les plus touchées par ces violences et s’il semble simple de partir pour échapper à son bourreau, dans la réalité ce n’est pas si facile que cela. Partir ! Pour aller où ? Sans rien emporter ? Au Canada, une association de déménageurs vient en aide à ces femmes gratuitement : Transit Secours. Présentation.

Transit Secours est l’œuvre de Marc Hull-Jacquin, qui, en découvrant l’ampleur du problème des violences conjugales décide d’agir. Et d’impliquer les hommes dans l’aide aux femmes victimes. Concrètement, l’association réunit des hommes capables d’intervenir en 4 heures au domicile d’une femme en danger… qui souhaite partir.

Les membres de cette association sont bénévoles : déménageurs mais également agents de sécurité œuvrent pour sauver ces femmes. La Police peut aussi être présente quand l’intervention est risquée.

Après un appel d’une victime, ils se présentent au domicile, en l’absence du conjoint violent et chargent la totalité des affaires en quelques heures. Les affaires de la victime sont déposées gratuitement dans des entrepôts mis à disposition par des entreprises de stockages. Et elles y seront gardées jusqu’à ce que la victime puisse trouver un logement durable. Quant à la victime, elle est prise en charge avec ses enfants par des associations spécialisées.

À LIRE AUSSI :
Sound Grenade + et Alert Me, deux dispositifs sonores anti-aggressions innovants

Des centaines de femmes évacuées

Transit Secours a déjà aidé des centaines de femmes à partir de chez elle, à fuir la violence de leur conjoint. Une évacuation coûte environ 130€ et tout est financé par des dons. Aujourd’hui, Transit Secours intervient dans les grandes villes canadiennes comme Toronto, Vancouver, Hallifax ou Ottawa. Et ils seront bientôt capables d’intervenir à Montréal. Une initiative qui sauverait probablement de nombreuses femmes en France, et à travers le monde.

Photo d’illustration XiXinXing / Shutterstock

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page