Sound Grenade + et Alert Me, deux dispositifs sonores anti-aggressions innovants

Lorsque que l'on prend les transports en commun ou que l'on court seul, les agressions restent possibles. Equipez-vous de ces petits dispositifs d'alarme qui pourraient faire fuir votre agresseur, surpris par ses 130 décibels !

A l’heure où il faut reprendre le chemin du bureau ou de l’école, et après de longues périodes de télétravail, il se peut que l’angoisse de l’agression se fasse ressentir. Et vous aurez peut-être besoin de vous équiper d’alarmes personnelles, ces petits dispositifs qui permettent d’éloigner l’agresseur en émettant une sirène stridente.

Elles peuvent être utiles aux adultes mais également aux adolescents qui empruntent les transports en commun par exemple. De petite taille, ces dispositifs permettent de prévenir autour de soi, mais également de surprendre l’agresseur et souvent de le faire fuir ! Nous avons choisi deux dispositifs disponibles actuellement sur le marché : Le Sound Grenade + par BASU et l’alarme personnelle par RESQME. Présentation.

Le Sound Grenade + par BASU

Il se présente comme une petit porte-clé de la taille d’une clé USB. Joliment colorée, celle-ci passe complètement inaperçue dans votre sac à main.

Le Sound Grenade + se compose de deux parties: une broche qui permet de déclencher la sirène, et une base qui émet une alarme stridente de 130 décibels. Ce qui équivaut en termes de sons à une sirène d’ambulance! En cas d’agression ou de vol, il suffit de dégoupiller la broche pour que l’alarme retentisse et dissuade l’agresseur de vous subtiliser votre sac.

Le Sound Grenade + fonctionne également sous l’eau, et peut sonner durant 30 minutes sans interruption, sauf si la broche est réenclenchée dans la base. Le dispositif coûte un peu moins de 30€ sur le site de la marque.

Sound Grenade + et Alert Me, deux dispositifs sonores anti-aggressions innovants
Crédit photo : Sound Grenade / BASU

Il se dit dans les coursives que BASU travaille actuellement sur un Sound Grenade + plus perfectionné: le futur dispositif serait muni d’une carte SIM qui préviendrait automatiquement le 911 en cas de déclenchement. Sa sortie est prévue en 2022 aux Etats-Unis.

L’alarme personnelle par RESQME

RESQME, c’est une marque américaine créée par Laurent Colasse, un Nantais qui, à l’époque de son invention, n’avait pas trouvé d’intéressé(es) en France. Le Resqme au départ, c’est ce petit objet qui sauve des vies, en brisant les vitres lors d’un accident ou en coupant les ceintures de sécurité grâce à une lame incluse.

Aujourd’hui, c’est aussi une alarme personnelle (Alert Me) de la taille d’une télécommande de voiture; celle-ci s’accroche sur le sac ou sur une veste. A la moindre agression, il suffit de tirer d’un coup sec sur la télécommande pour déclencher une alarme très forte et continue. L’agresseur devrait normalement comme pour le Sound Grenade + être surpris par la sirène et prendre ses jambes à son cou ! Et elle est déjà disponible en France.

Quelques chiffres

Selon l’INSEE, en 2019, 421 000 femmes de 18 à 75 ans déclarent avoir été victimes d’agressions; seules 35% d’entre elles ont porté plainte. « Les agressions sexuelles, autres que le viol, ont baissé en 2020, avec 30 100 faits contre 30 900 en 2019, alors qu’elles avaient fortement augmenté en 2018 (+ 20 %). Enfin, les violences intrafamiliales restent elles aussi à la hausse, avec 131 200 faits contre 119 800, soit une hausse de +9 % sur douze mois. »

Cependant l’INSEE rappelle que ces chiffres sont finalement assez peu représentatifs: les confinements successifs ont permis de réduire largement les agressions, dans les transports en commun par exemple. Il faudra donc attendre 2022 ou 2023 pour que les chiffres soient plus parlants.

 

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page