Ce que vous devez impérativement faire avant le 8 mars pour continuer à bénéficier de vos aides et allocations CAF

Plus qu'une simple alerte, la CAF lance un appel urgent à ses allocataires à la suite d’un piratage massif. Protégez vos données en modifiant votre mot de passe avant le 8 mars.

En France, nous possédons, depuis les ordonnances du 4 octobre 1945, un système de santé, unique au monde. Tous les Français, sans emploi ou en activité, peuvent bénéficier du régime de la Sécurité sociale. Pour certains, dans le besoin, ou avec de faibles revenus, cette ordonnance a également institué les Caisses d’Allocations Familiales, que l’on connaît tous sous l’acronyme CAF. Ces organismes gérés au niveau départemental permettent aux bénéficiaires d’obtenir des aides sociales (logement, enfants, RSA, etc.). Depuis la dématérialisation des services de l’État, les services de la Caf sont consultables via une application, ou sur votre ordinateur. À la suite d’un piratage de son système informatique, la Caf demande à tous ses allocataires d’effectuer une modification sur leurs comptes avant le 8 mars prochain. Laquelle ? On va tout vous expliquer.

Pourquoi la Caf informe ses allocataires ?

L’incident qui a touché la Caf, mi-février, s’avère être plus étendu que ce qui avait été initialement estimé. La Caisse des allocations familiales a annoncé vendredi 23 février que des milliers de comptes d’allocataires ont été affectés par une violation de leurs données au début du mois. À l’origine, l’organisme avait confirmé la compromission des comptes de seulement quatre usagers, dont les informations avaient été exploitées par des pirates appartenant au groupe LulzSec. Ces derniers prétendaient alors avoir piraté 600 000 comptes d’allocataires. Dans une interview accordée à la radio RTL, la Caf reconnaît le piratage avéré de quatre comptes au moins, mais précise que « ces 4 allocataires, les hackers ont pu ainsi accéder à leurs coordonnées et au dernier montant d’allocations versé. Mais aucun accès aux coordonnées bancaires (RIB) n’est possible ».

Vous êtes allocataire, que devez-vous faire avant le 8 mars ?

La Caf précise que cette opération doit obligatoirement être réalisée avant le 8 mars 2024, sous peine de ne plus recevoir vos allocations. Pas de panique, vous n’aurez pas besoin de courir et de patienter dans les longues files d’attente des agences départementales. Non. Pour que vos services perdurent, il vous suffit de modifier votre mot de passe d’accès à votre compte. D’ailleurs, les 600 000 allocataires, potentiellement touchés par ce piratage, ont normalement déjà été contactés pour modifier leur mot de passe. Et, de préférence, le choisir le plus sécuritaire possible.

Mais, comment choisir un mot de passe renforcé ?

Les mots de passe, c’est génial pour sécuriser un compte, mais la multitude des accès fait qu’il est parfois plus simple, de mettre toujours le même mot de passe. On choisit alors une date de naissance, une date de mariage, le prénom de ses enfants, un mot de passe simple en réalité ! Erreur, grossière erreur, les pirates n’auront besoin que de quelques secondes pour récupérer votre mot de passe. Il faut aussi oublier les mots de passe du style « azertyu » ou « 123456 » ou encore des mots trop simples. Pour choisir un mot de passe sécurisé, voici plusieurs options :

  • Utiliser un générateur de mot de passe sécurisé, il en existe des dizaines, en tapant « générateur de mot de passe » sur Google.
  • Choisir un mot de passe compliqué, mais dont vous vous souviendrez. Par exemple, prenons la phrase suivante « Je m’appelle Nathalie, et je suis née le 23 Janvier », qui devient « Jm’aNejsnl23J »… Chaque première lettre de chaque mot devient une lettre dans le mot de passe !
Il est important d'utiliser des mots de passe sécurisés pour rendre la tâche difficile aux pirates informatiques.
Il est important d’utiliser des mots de passe sécurisés pour rendre la tâche difficile aux pirates informatiques. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

D’ailleurs, la Caf mentionne que le nouveau mot de passe devra contenir au moins 10 caractères, et contenir au moins un chiffre, une majuscule et une minuscule. Pour réaliser cette opération :

  • Rendez-vous sur le site de la Caf
  • Puis « Mon compte » en haut à droite.
  • Ensuite « Mot de passe oublié »
  • Indiquez les renseignements demandés : numéro de Sécurité sociale, nom de naissance et ancien mot de passe.

Vous recevrez ensuite un code par SMS, à rapporter sur le site avant d’inscrire votre nouveau code d’accès. Simple, mais à réaliser avant le 8 mars prochain, donc. Avez-vous déjà été informés de cette modification à effectuer avant le 8 mars prochain ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
Positivr.fr
Source
Caf.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page