Société

Impôts : faites-vous partie des 500 000 personnes qui vont devoir “corriger” leur déclaration de revenus ?

Douche froide pour certains contribuables. Des milliers d'assurés des caisses de Bretagne, victimes d'une erreur administrative, vont devoir revoir leur copie et déclarer les revenus dont la transmission par la sécurité sociale a échouée.

Le mois de mai est peut-être celui où l’on fait ce qui nous plaît, mais il est aussi celui où l’on doit déclarer ses impôts. Depuis quelques années, la France se divise en 3 zones avec dates différentes pour les déclarations.

Ainsi si vous vivez dans les départements de l’Ain à la Corrèze (1 à 19), vous aviez jusqu’au 26 mai pour déclarer vos revenus… Pour la zone 2 (20 à 54) ce sera le 1er juin, et pour la zone 3, la date limite sera au 8 juin (55 à 976). Mais une mauvaise nouvelle pourrait ternir encore un peu votre déclaration, à cause d’un problème informatique de la Sécurité Sociale qui n’aurait pas transmis vos revenus de l’année…

Depuis une dizaine de jours, certains contribuables reçoivent un courrier de l’Assurance Maladie qui explique qu’un dysfonctionnement a eu lieu. Ce couac concerne les arrêts maladie, les congés maternité ou paternité, les indemnités journalières d’accident du travail et les pensions d’invalidité de 2020.

Le journal Ouest France, qui revient sur cette « affaire » explique que cette erreur concernerait les caisses primaires d’assurance maladie de Bretagne, soit tout de même plus de 500 000 personnes ! Cependant, des investigations sont en cours, pour savoir si d’autres régions sont concernées.

Des milliers de français pourraient avoir à déclarer à nouveau leurs revenus suite à une erreur de l'Assurance Maladie
Une déclarations simplifiée mais également “buguée”… Crédit photo : Shutterstock / HJBC

Si, pour certains, les conséquences seront peu visibles, pour d’autres, cela risque d’alourdir considérablement la facture ! Un congé maternité représente au minimum 2 mois et demi de salaire ! Un accident de travail peut représenter une somme considérable… Quant à la pension d’invalidité, elle est un revenu mensuel fixe !

Que faire si vous êtes dans ce cas !

Si vous n’avez pas encore déclarer vos impôts, et que vous avez eu des versements de la CPAM, vérifiez qu’un montant apparaît dans vos revenus indemnités. Si ce n’est pas le cas, rendez-vous sur votre compte Ameli.fr pour télécharger votre relevé fiscal.

À LIRE AUSSI :  Cryptomonnaie : Comment déclarer vos impôts en 2022 ?
Des milliers de français pourraient avoir à déclarer à nouveau leurs revenus suite à une erreur de l'Assurance Maladie
Un délais supplémentaire pour les 500 000 personnes concernées. Crédit photo : Shutterstock / TeodorLazarev

Le montant apparaît ou votre pension d’invalidité est bien référencée ? Vous n’avez rien à faire que de signer votre déclaration. La somme déclarée par la CPAM apparaît sous celle de vos revenus d’activité. Il est assez facile de juger de la véracité des sommes déclarées… Concrètement si vous avez perçus des indemnités de la sécurité sociale au cours de l’année 2020 et que rien n’apparaît, inquiétez-vous avant de signer. Quant au service des impôts, ils accorderont un délai supplémentaire aux contribuables ayant reçu un courrier de la CPAM. Ce délai courra jusqu’à la fin de l’été !

Une fâcheuse erreur certes, mais ?

Une jeune femme de 30 ans se confiait d’ailleurs à Ouest France : “Elise, devenue maman en 2020. J’ai reçu ce courrier, hier. Au début j’ai pensé à une erreur d’envoi. Puis, je suis allée voir sur mon compte Ameli et j’ai vu que je devais ajouter 8 000 € à mes revenus !”.

L’erreur est humaine, ou informatique comme vous voulez, mais c’est aussi aux contribuables de vérifier leurs déclarations. Une question se pose tout de même ! Comment ne pas s’apercevoir qu’une somme de 8000€ pourtant perçue n’apparaît pas sur les revenus. En France, seules quelques prestations ne sont pas imposables, il suffisait peut-être à chacun de vérifier les déclarations émises par les impôts avant de signer non ?

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page