Société

Premiers secours : quels sont les gestes à connaître et comment obtenir une formation ?

Nous pouvons tous, un jour être amené à sauver une vie... Et un petit récapitulatif des gestes à pratiquer en cas de situation critique est toujours bon à prendre.

Dans la vie quotidienne, il y a parfois des situations qui nécessitent d’agir immédiatement. C’est le cas lorsqu’une personne est victime d’un étouffement, d’un malaise cardiaque ou encore d’une blessure avec saignement abondant. Mais que faire dans ces cas-là en attendant que les secours arrivent ? Tout le monde ne possède pas de Brevet Nationale de Secourisme ou de Formation aux Premiers Secours.

Et c’est bien dommage que ces formations ne soient pas obligatoires dans notre pays, cela pourrait sauver chaque année de nombreuses vies. Nous n’allons pas refaire le monde, mais nous pouvons quand même vous donner quelques conseils, et vous aider à vous familiariser avec les quatre gestes de premiers secours, à connaître absolument.

Comment stopper un saignement ?

En cas de saignement abondant, la première chose à faire est de vous protéger les mains afin qu’elles n’entrent pas en contact direct avec le sang de la victime. Ensuite, il faut allonger la personne à l’horizontale, puis alerter les secours. On entend souvent dire qu’il faut faire un garrot, mais un point de compression est plus adapté. Il suffit d’appuyer sur la plaie pour empêcher le sang de trop couler. N’hésitez pas à appuyer très fort pour compresser au maximum. Pensez également à rassurer la victime et à faire en sorte qu’elle ne gesticule pas dans tous les sens, cela ne ferait qu’aggraver les saignements.

Comment faire en cas d’étouffement ?

Lors d’un repas, il peut arriver qu’une personne s’étouffe avec un aliment. Dans ce cas, elle reste consciente mais ne peut plus ni respirer ni tousser pour expulser l’aliment bloquant les voies respiratoires. Dans un premier temps, faites appeler les secours par une tierce personne, ou appelez-les.

Pour tenter d’expulser l’aliment ou l’objet coincé, il faut donner cinq claques dans le dos de la victime. Et vérifier entre chaque « choc » si l’objet est ressorti. Si les claques ne fonctionnent pas, il faudra pratiquer des compressions abdominales jusqu’à l’arrivée des secours.

Comment réagir face à un malaise cardiaque ?

Comme toujours, prévenez d’abord les secours. Non seulement, ils pourront arriver plus vite, mais feront peut-être appel à la communauté SAUV LIFE, qui enverra vers vous la personne formée la plus proche du lieu du malaise.

À LIRE AUSSI :
Premiers Secours : un outil ludique et pédagogique de formation aux gestes qui sauvent

En attendant les secours, et si aucun défibrillateur n’est disponible à proximité, il faudra pratiquer un massage cardiaque.  Pour se faire, il faut faire 30 fois compressions thoraciques, puis effectuer deux insufflations d’air à la victime. Et il ne faut rien lâcher ! Continuer la compression et l’insufflation tant que les secours ne sont pas arrivés. Ne pas hésiter à se relayer auprès de la victime si cela est possible; pratiquer un massage cardiaque demande de l’endurance.

Comment réagir face à l’inconscience d’une victime ?

Prévenir immédiatement les secours. Ensuite, il n’y a pas grand-chose à faire sinon la placer en position latérale de sécurité, dégager ses voies respiratoires, et vérifier constamment qu’elle continue de respirer. Il faudra lui parler et rester à tout prix auprès d’elle en attendant que les médecins arrivent.

Comment faire une formation Premiers Secours ?

Pour passer son brevet de formation aux premiers secours (PSC1), il faut être âgé de 10 ans minimum. A la Croix-Rouge Française, les formateurs disposent d’une formation adaptée aux enfants. Les personnes âgées peuvent aussi se former grâce à une formation adaptée à leur âge.  Il existe aussi des formations ciblées de deux heures qui se consacrent à un geste en particulier (hémorragie, arrêt cardiaque). En France, 22 associations proposent des formations PSC1. Parmi elles, nous pouvons citer l’Union des Sapeurs-Pompiers, La Croix Rouge Française ou encore la Fédération Française de sauvetage et secourisme.

La formation au PSC1 coûte 60 € pour 7 à 8 heures de cours. En fin de cycle, vous recevrez un diplôme valable à vie reconnu par l’Etat Français. Si vous passez par la Croix-Rouge Française, votre diplôme sera également reconnu dans tous les autres pays européens. Pensez à vous renseigner auprès de votre mairie, ou de vos conseils départementaux ou régionaux, certains financent tout ou une partie des formations PSC1. Le site de La Croix-Rouge Française reprend un à un les 6 gestes qui peuvent sauver une vie sur cette page. Prenez deux minutes pour lire ce guide, il pourrait vous permettre de sauver une vie.

Source
CNews.frCroix-Rouge.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Vous auriez pu aussi indiquer que dans le cadre professionnel, il existe le SST sur 2 jours qui reprend le PSC1 et qui rajoute une partie prévention des risques pro.
    Et que cette formation et prise en charge soit par l’employeur soit par le CPF …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page