Société

Mais au fait, quelle est la réglementation en matière de cueillette des champignons ?

L'automne arrive, et les champignons aussi. Mais comment les reconnaître, où les cueillir en toute légalité ? On vous explique tout !

Dans quelques semaines, l’automne fera son apparition. Avec cette saison pendant laquelle de nombreux végétaux vont « s’endormir » jusqu’au printemps, il en existe d’autres qui devraient pointer le bout de leurs chapeaux. Et ces végétaux, ce sont évidemment les champignons.

La cueillette des champignons en forêt est souvent l’occasion de belles balades sous des arbres aux couleurs rougeâtres de l’automne. Mais cette cueillette est également fortement réglementée par des quotas qu’il vaut mieux ne pas dépasser: on ne peut pas non plus cueillir les champignons n’importe où. Et si vous en trouvez, comment savoir s’ils vont vous régaler ou… vous tuer ? On vous explique tout !

La réglementation française pour les champignons

Avant de cueillir un champignon, il faut d’abord déterminer dans quel lieu il se trouve.

  • Dans une propriété privée, vous n’aurez pas le droit de le cueillir sauf si le propriétaire vous y autorise. Même si aucun panneau ne prévient de l’interdiction, ramasser fruits ou champignon sur un terrain privé est un vol.
  • La cueillette des champignons en forêt publique est autorisée; cependant vous ne pourrez prélever que 5 litres de champignons au maximum par personne.
Mais au fait, quelle est la réglementation en matière de cueillette des champignons ?
Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / Maciej Dubel

Quoi qu’il en soit, et sauf autorisation spéciale, vous ne pourrez pas commercialiser le fruit de votre cueillette. Parfois, les préfets autorisent la commercialisation dans des cas précis de « foires aux champignons » par exemple.

Manger deux champignons chaque jour réduirait de moitié les risques de cancer affirme cette étude !

D’après l’article R163-5 du code forestier, “une récolte sans autorisation inférieure à 10 litres est passible d’une amende maximale de 750 €. Une récolte supérieure à 10 litres, et quel que soit le volume pour les truffes, peut être sanctionnée jusqu’à 45 000 € d’amende et 3 ans d’emprisonnement”.

Des arrêtés à connaître avant la cueillette !

Enfin renseignez-vous sur les arrêtés en vigueur dans les forêts publiques. Des arrêtés de l’Office National des Forêts peuvent indiquer :

  • Des jours et heures autorisés à la cueillette,
  • La quantité autorisée par personne et par jour (5 litres donc généralement),
  • Respecter la nature, cueillir et ne pas arracher, ne pas piétiner la zone de pousse

Et il va de soi que pour des raisons de sécurité, la cueillette des champignons est interdite pendant les périodes de chasse. Pour connaître ces dates, il faudra vous renseigner auprès de la Société de Chasse susceptible d’organiser des chasses en forêt; ces zones doivent être matérialisées à l’entrée des forêts.

Trois applications pour identifier les champignons

Vous n’êtes pas sans savoir que certains champignons ne sont pas comestibles: certains peuvent même vous conduire à la mort par intoxication si vous les ingérez. Les plus connus sont les amanites phalloïdes ou tue-mouches, mais attention aux fausses-morilles, bolets de Satan ou tricholomes…

Ce champignon soignerait la dépression et régénérerait les connexions cérébrales d'après cette étude

Ils sont souvent colorés, appétissants mais il ne faut surtout pas les manger. Si vous n’êtes pas expert en champignons, voici trois applications qui identifieront le danger pour vous, et ce, avant même de les cueillir.

Mais au fait, quelle est la réglementation en matière de cueillette des champignons ?
Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock /Viktor Sergeevich
  • CHAMPIGNOUF, une application gratuite disponible sur iOs et Android qui permet une reconnaissance du champignon via une photo. En quelques secondes, vous saurez si le champignon découvert fera une bonne omelette ou vous conduira aux urgences.
  • IK CHAMPI est une application conçue par un mycologue et développée par Klorane. En plus d’identifier le champignon, l’application, disponible aussi sur Android et iOs, prodigue des conseils pratiques sur chacun d’eux.
  • CHAMPIGNONS PRO est une application payante (iOs / Android) offre les mêmes possibilités que les deux précédentes, mais elle référence plus de 300 champignons ainsi que des conseils, illustrations et photographies.

Si vous avez la chance de connaître des coins à champignons et de pouvoir en cueillir, foncez, c’est une jolie balade à prévoir pour l’automne.

Source
foretpriveefrancaise.comreponse-conso.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page