Société

Un décret pour augmenter l’amende jusqu’à 750€ pour le jet de masque, de gants ou de mégots sur la voie publique

Une nouvelle mode en France : le jet de masque et de gants sur la voie publique ! Lamentable ! Le gouvernement pourrait augmenter l'amende de 68€ à 135€ , elle pourrait même monter jusqu’à 750€ ! Mais encore faudra-t-il prendre les contrevenants en flagrant délit !

Nul besoin d’être expert pour faire un triste constat depuis quelques semaines… L’incivilité de certains fait que les masques et les gants jonchent les trottoirs de nos villes, mais également nos campagnes ! Ils sont partout, négligemment jetés sur la voie publique.

Les associations écologiques et les citoyens lancent un cri d’alarme ! Les masques mettront des décennies à se désintégrer et finiront comme tous les déchets par polluer nos mers et océans… Stop ! Les gants et les masques sont jetables oui, mais dans une poubelle ! D’ailleurs, le gouvernement a décidé de durcir le ton ! Et pour une fois, la répression semble un moyen dissuasif pour stopper cette pollution !

À LIRE AUSSI :
Couturière bénévole en Vendée, elle invente un dispositif pour plier les masques avec précision

Jusqu’à maintenant jeter un masque, des gants, des lingettes, était passible de 68€ d’amende… Le gouvernement vient de proposer un décret qui porterait l’amende à 135€ ! Et elle sera valable pour les gants, les masques, les mégots, les dépôts sauvages etc… Elle pourrait même aller jusqu’à 750€ si la police décide de transmettre la contravention au tribunal !

L’amende existera donc, encore faudra-t-il prendre le pollueur sur le fait ! Cela ne résoudra donc probablement pas cette nouvelle pollution. Pourtant, il ne semble pas très compliqué de faire preuve de civisme ! Pour les mégots, un petit cendrier de poche suffit à les conserver pour les jeter plus tard… Pour les masques et gants, un petit sac en toile pour les garder en attendant de trouver une poubelle suffit !

Ces masques potentiellement contaminés représentent un danger pour la planète ! Mais également, pour ceux qui sont obligés de les ramasser. Le manque de civisme de certains nous afflige et il nous semble incompréhensible de devoir légiférer sur de tels actes… Responsabilisons-nous, ce n’est pourtant pas très compliqué !

Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer