Splash Box : une entreprise d’Alençon transforme les bennes de chantier en piscine !

Une entreprise basée à Alençon dans l'Orne, se lance dans la commercialisation de piscine-benne... Et les précommandes affluent déjà !

Vous avez peut-être aperçu une photo montrant des ouvriers se baigner dans une benne de chantier, un verre à la main… Une excellente idée pour la pause déjeuner non ? C’est probablement ce que pense Sonocom, une société basée à Alençon !

Ils viennent de se lancer dans l’aventure de la « piscine-benne » avec la SPLASH BOX ! Ce concept remporte déjà un certain succès aux Etats-Unis et en Australie, mais pas encore en France. La piscine-benne pourrait être une excellente solution pour le recyclage de ces bennes normalement destinées à recevoir les déchets de chantier !

La Splash Box est dans les starting-blocks depuis un an maintenant, et elle est prête à trôner dans votre jardin. Sonocom fabrique à l’origine… des bennes à déchets justement, et ce, à raison de 800 par an. Depuis 32 ans, cette usine d’Alençon maîtrise parfaitement ce domaine. Avec l’aide d’Alain Bertin, chargé d’étude, ils ont imaginé un caisson adapté, ressemblant à un SPA. Ils ont aménagé un local technique pour y mettre les pompes et autres équipements nécessaires.

Hors-sol ou enterrée, c’est vous qui déciderez de la manière d’en profiter. En quelques jours de commercialisation, ce sont déjà une vingtaine de pré-commande enregistrées.  La livraison se fera en septembre. Le marché des piscines bat son plein, et celles-ci sont pour le moins originale. Puisque Sonocom fabrique les caissons, il est possible d’en choisir la longueur, mais pas la largeur qui sera forcément de 3 m.

https://www.facebook.com/111043144006451/photos/a.111044290673003/111044270673005

« On a une quinzaine de pré-commandes en cours. Je savais que la piscine était un marché porteur. On est optimiste. Les premières bennes aménagées seront fabriquées pour une livraison en septembre » explique Franck Gelot, PDG de la Sonocom au site France3 Région.

Crédit photo : Sonocom / Splash Box
Une entreprise d'Alençon transforme les bennes de chantier en piscine !
Une entreprise d’Alençon transforme les bennes de chantier en piscine !

Combien ça coûte ?

Il faudra compter de 10 000 à 25 000 € pour voir cette piscine-benne dans votre jardin. Soit, un tout petit peu moins cher qu’une piscine classique… On espère qu’ils trouveront vite le moyen de recycler d’anciennes bennes comme c’est le cas en Australie notamment. Plutôt que de créer une nouvelle benne, il serait judicieux d’en transformer une ancienne en piscine plutôt non ?

Photo d’illustration Lano Lan (droite) – Gladskikh Tatiana (gauche) / Shutterstock
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
france3-regions.francetvinfo.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page