Astuces

Comment créer un “jardin dans une bouteille”, ce petit écosystème autosuffisant qui ne nécessite aucun arrosage ?

Les terrariums sont de petits écosystèmes qui peuvent être magnifiques... Inutiles de les acheter, nous allons vous expliquer comment faire le votre et le regarder grandir !

L’histoire de David Latimer, qui a enfermé une plante dans une bouteille depuis 62 ans, a déchaîné les passions… Avant de vous expliquer comment créer votre jardin dans une bouteille, nous aimerions préciser une petite chose : non, enfermer une plante dans une bouteille ne constitue pas un crime contre la nature… A ceux qui se sont offusqués de mettre une petite graine dans de la terre, puis de l’enfermer pendant des années, sachez qu’un biotope miniature n’a pas besoin d’entretien, qu’une plante peut tout à fait se développer à l’intérieur d’une bouteille… Cela étant dit, nous allons donc vous expliquer, pour ceux qui ont compris qu’aucun mal n’était fait aux plantes, comment créer votre jardin dans une bouteille… Vous allez voir, c’est facile, et le résultat peut être magnifique même sans avoir la main verte !

C’est quoi un jardin en bouteille ?

Vous avez dû voir que dans les jardineries, certaines compositions de plantes étaient vendues sous cloche de verre; on les appelle terrarium ou florarium, et c’est plutôt original ! Mais au lieu de l’acheter déjà faite, vous pouvez créer vous-même votre jardin en bouteille, qui est en fait la reproduction d’un biotope miniature, et qui fonctionne de la même manière qu’une serre. Ce jardin miniature se compose de plantes, de substrat, de micro-organismes, d’eau et d’air… Vous pouvez concevoir un jardin ouvert dans un vieux bocal à poissons rouges, interdit aujourd’hui pour les poissons. Ou, un jardin fermé dans une fontaine à punch, ou encore une vieille bonbonne pour le vin. Le jardin en bouteille est un « écosystème hermétique », qui, même s’il est fermé à l’arrivée d’air, n’empêche pas la plante de se développer grâce au phénomène de la photosynthèse.

Gros plan sur une plante dans une bouteille
Crédit photo : Alexandre Bonazzi pour Neozone

Comment fonctionne un jardin en bouteille ?

Pour les plus réfractaires à l’idée d’enfermer une plante pendant des décennies, le jardin en bouteille fonctionne en autarcie. C’est-à-dire qu’à partir du premier arrosage, avec une eau pauvre en calcaire (comme l’eau de pluie par exemple), la plante va fabriquer l’oxygène nécessaire à sa survie. Si vous avez apporté trop d’eau à la plantation, il faut laisser le bouchon ouvert quelques jours pour assécher la terre. Concrètement, la plante puise l’eau par ses racines puis la libère par les feuilles… L’eau ainsi libérée forme de la vapeur d’eau qui glisse sur les parois et vient à nouveau irriguer la plante. Grâce à la photosynthèse, la plante produit de l’oxygène et du gaz carbonique, qui font qu’un cycle perpétuel se produit; elle ne mourra donc pas d’être enfermée.

Une plante dans une bouteille
Crédit photo : Alexandre Bonazzi pour Neozone

Comment créer votre jardin en bouteille ?

Une fois le contenant choisi, voici les six étapes nécessaires à la création de votre terrarium :

  • Il faut commencer par un nettoyage minutieux de la bouteille avec un goupillon, ou un aimant nettoyeur pour les aquariums, avec de l’eau chaude. Avant la plantation, il faut que l’intérieur soit parfaitement sec et sans aucun résidu de produit détergent style liquide vaisselle.
  • Au fond de la bouteille, il faut ensuite placer des petits cailloux style gravier blanc, et quelques billes d’argile. Cette couche initiale aura un pouvoir drainant qui empêchera l’eau de stagner au fond.
  • Avec un entonnoir que vous pouvez faire en papier, remplissez la bouteille d’un mélange de terreau et de petits morceaux de charbon de bois sur 1 cm environ, puis ajouter environ 8 cm de terreau pour plantations. Attention à ne pas faire glisser de terreau sur les parois, l’effet serait moins sympa !
  • Avec un objet pointu qui entre dans la bouteille, créer une cavité pour y planter votre fleur, que vous aurez achetée en pot ou faite pousser vous-même. Pour tasser la terre autour de la plante, piquez un bouchon de liège sur une brochette en acier par exemple, il vous servira d’appui pour tasser délicatement la terre.
  • Passez ensuite à la décoration avec de la mousse, du gravier décoratif, ou quelques branches de bois flotté, voire un petit sujet en céramique, à condition qu’il passe par le goulot de votre contenant.
  • Enfin, il faudra arroser vos plantations avec de l’eau non calcaire et laisser le terrarium ouvert jusqu’à disparition de l’humidité sur les parois. Vous pouvez ensuite refermer votre terrarium…
À LIRE AUSSI :
Agrotonome : ce potager composteur (terrasse et jardin) permet de cultiver et de nourrir les plantes en même temps

Quelles plantes utiliser pour un terrarium ?

Dans votre jardin en bouteille, c’est un climat tropical qui va se produire, il faudra donc choisir les plantes adaptées à ce climat chaud et humide. De plus, l’espace étant limité, il faudra éviter les plantes envahissantes ou à croissance rapide. Vous allez donc pouvoir choisir les mini-orchidées (Phalaénopsis), les Pilea peperomioides aussi appelées plantes à monnaie chinoise, la mousse, le lierre, les fougères, les petites plantes carnivores, ou encore des succulentes ou petites cactées. Voici les 12 plantes qui se plairont à merveille dans votre terrarium :

  • Le Leucobryum glaucum, une mousse en forme de boule qui recouvre le sol;
  • Le Peperomia prostata, une plante dont les feuilles forment de petits pétales;
  • Le Nephrolepsis, un feuillu qui apportera de la verdure à votre jardin en bouteille;
  • Le Marchantiophyta, une autre mousse d’un vert presque fluorescent;
  • L’Athyrium, une petite fougère qui poussera très vite, mais pas trop haut;
  • Le Phalaenopsis donc, cette petite orchidée qui apportera de la couleur à votre terrarium;
  • L’Asperge d’intérieur, pour un terrarium un brin japonisant;
  • Le Begonia rajah qui, comme l’orchidée, donnera des couleurs à votre terrarium grâce à son feuillage tacheté;
  • Le davallia, une autre fougère, pour le côté exotique;
  • Le Tillandsia, une petite plante touffue qui comblera les éventuels vides de votre terrarium;
  • L’Asplenium, qui donnera des courbes à votre terrarium, par ses feuilles qui forment des vagues;
  • Le Neorgelia, avec ses flamboyantes couleurs pour le cachet de votre création.

Si vous choisissez des succulentes, plantes carnivores ou cactus, il faudra garder le contenant ouvert.

Comment l’entretenir ?

Votre jardin en bouteille devra trouver sa place dans un environnement lumineux, mais il ne devra pas être exposé au plein soleil. Concrètement, le terrarium ne nécessitera absolument aucune intervention à l’intérieur de l’écosystème ! Le couvercle ne devra être retiré que dans les deux cas suivants :

  • Gouttes d’eau qui coulent sur les parois: l’écosystème est trop humide, il faudra donc l’assécher quelques jours;
  • Des plantes pourrissent ou sont malades, il faudra vite les enlever et les remplacer.

Un dernier conseil pour la beauté de votre jardin intérieur : tournez régulièrement votre bouteille (une fois par semaine) mais évitez de la changer d’endroit…. La lumière arrivera ainsi de manière homogène à des cycles réguliers, sur la totalité de vos plantations. Pour créer votre jardin en bouteille étape par étape, nous vous conseillons l’excellent livre de Flore Palix, Mes Terrariums Déco, une petite bible de la création d’un jardin en bouteille ! Vous n’avez plus qu’à vous lancer, et à nous envoyer vos photos !

Mes terrariums déco
25 Commentaires
Mes terrariums déco
  • Palix, Flore (Author)

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Source
Hornbach.ch

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page