Astuces

Le polystyrène, un matériau efficace et abordable pour l’isolation, mais pas dénué d’inconvénients

Bien plus qu'un simple matériau d'emballage, le polystyrène s'invite dans nos habitations comme une solution d'isolation abordable et efficace. Découvrez ses multiples facettes et applications.

En matière d’isolation, il existe un matériau que nous connaissons tous, et qui est utilisé dans la plupart des bâtiments : le polystyrène. Nous le trouvons aussi dans nos colis pour protéger nos commandes, dans les stores électriques où il fait office d’isolant. Connu et reconnu pour sa légèreté et son fort pouvoir isolant, il peut être une matière abordable pour entamer des travaux de rénovation énergétique. Pourtant recyclable à 100 %, le polystyrène n’est pas le matériau le plus écologique qui existe, mais il a l’avantage d’être financièrement accessible et de posséder un fort pouvoir isolant. Découvrez toutes les caractéristiques et les différents types de polystyrènes ainsi que les utilisations possibles de ce matériau.

Le polystyrène, qu’est-ce que c’est ?

Le polystyrène est fabriqué à partir d’une matière dérivée du pétrole appelée le styrène. Cette matière subit ensuite une polymérisation, qui est un procédé qui permet de lier les molécules de styrènes pour en faire une chaîne appelée polystyrène. Le polystyrène chauffé ressemble à une résine plastique. Et en refroidissant, il peut prendre différentes formes : plaque, granulés, feuilles, ou mousse. De ce procédé, sont issus deux types de matériaux : le polystyrène extrudé et le polystyrène expansé, tous deux certifiés par l’Association pour la certification des matériaux isolants (ACERMI).

Du polystyrène utilisé pour une isolation extérieure.
Du polystyrène utilisé pour une isolation extérieure. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quelles sont les différences entre le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé ?

Le polystyrène expansé est une expansion de billes de matières, composé à 98 % d’air. Les billes en styrène peuvent atteindre 40 fois leur volume initial, une fois « gonflées » d’air. Le prix varie de 3 à 30 € au mètre carré, il est léger, facile à poser (avec de la colle) et se désagrège très peu avec le temps (la dégradation du PES est évalué à environ 1 000 ans). Cependant, attention, le polystyrène expansé est une matière qui ne résiste ni au feu, ni à l’humidité, ni aux tassements ou écrasements de matières. Ce qui n’est pas le cas du polystyrène extrudé, bien plus résistant et se destinant plutôt à une isolation par l’extérieur ou aux vieux bâtiments. Le polystyrène extrudé, également connu sous le nom de XPS (polystyrène expansé), est fabriqué à partir du polystyrène sous forme de billes expansées.

Les granulés de polystyrène sont chauffés à la vapeur pour les pré-expanser. Les perles pré-expansées sont ensuite mises à maturation puis introduites dans une machine appelée extrudeuse. Le matériau extrudé est ensuite refroidi rapidement pour solidifier la structure cellulaire et transformé en bloc. Il possède une durabilité d’une soixantaine d’années et se pose facilement. Pour les joints entre les plaques, il est conseillé d’utiliser de la mousse en polyuréthane, aussi appelée mousse expansée qui comblera le moindre vide. Quant aux performances thermiques, elles varient selon l’épaisseur, mais se caractérisent par les données suivantes indiquées par le site toutsurlisolation.com.

  • Polystyrène expansé (EPS) : conductivité thermique de 0, 030 à 0,040 W/(m·K) / résistance thermique (R-value) : de 3,8 à 5,0 (pour une épaisseur de 100 mm).
  • Polystyrène extrudé (XPS) : conductivité thermique de 0,028 à 0,036 W/(m·K) / résistance thermique (R-value) de 4,0 à 5,0 (pour une épaisseur de 100 mm).

Quel polystyrène choisir pour quels travaux ?

En règle générale, le choix du type de polystyrène repose sur le budget alloué et les dimensions de la surface à isoler, ainsi que sur la méthode d’application. Lorsqu’il est sous forme de panneaux, la variante expansée est plus appropriée pour les travaux en extérieur en raison de sa légèreté et de sa facilité de manœuvre. En revanche, pour une application en vrac, il peut directement être insufflé dans les murs, les planchers ou les combles.

Quel polystyrène choisir pour quels travaux ?
Quel polystyrène choisir pour quels travaux ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Concernant le polystyrène extrudé, il est recommandé pour les nouvelles constructions où les pertes de chaleur sont significatives. Ce matériau convient particulièrement aux budgets restreints et aux espaces plus restreints. Que pensez-vous de ce matériau isolant ? L’avez-vous déjà adopté pour votre intérieur ou vos extérieurs ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

3 commentaires

  1. Non s’il vous plaît, ne dites pas que le polystyrène est recyclable a 100%

    Au contraire c’est un des plastiques le plus difficile a recycler loin derrière le PET ou le PP.

  2. Attention, ce matériau n’est pas adapté au bâti ancien (dont la maçonnerie n’est pas en béton).
    Sa propriété d’être imperméable bloque l’humidité intérieure provoquant condensation et moisissure.
    L’humidité du sol va également être bloquée entre l’isolant et le mur dont la maçonnerie va se détériorer, surtout si la construction est en terre crue ( pisé, adobbe, torchis, etc.).
    Enfin, le déphasage (temps que met lla chaleur pour entrer à l’intérieur) de ce matériau est quasi nul, si bien que le rayonnement solaire va rapidement réchauffer l’intérieur, en cas d’utilisation de ce matériau pour isoler un toit, par exemple.
    Bref, à exclure absolument !

  3. Ce matériau est inadapté au bâti ancien du fait de son caractère imperméable. Il va retenir l’humidité à l’intérieur. De plus, son déphasage est quasi nul, ce qui en fait un très mauvais isolant en été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page