L’ortie, une mauvaise herbe ? Non, un trésor sous-exploité dans votre jardin !

La prochaine fois que vous croisez des orties, ne les arrachez pas toutes ! Cette plante urticante, redoutée pour ses piqûres, cache en réalité des propriétés médicinales et nutritionnelles exceptionnelles. Depuis l'Antiquité, l'ortie est reconnue pour ses vertus. Découvrez comment l'utiliser à votre avantage.

Votre dernière promenade à la campagne ne vous laissera pas le meilleur des souvenirs ! Alors que vous marchiez tranquillement, un gros caillou est venu entraver votre chemin, et vous a fait tomber à la renverse ! Manque de bol, vous vous êtes retrouvé « le cul dans les orties » et êtes rentré couvert de cloques. C’est arrivé à ma fille, et je peux vous assurer que les suites ont été douloureuses ! L’ortie, ça pique, puis ça gratte très fort ! Ces plantes urticantes se propagent très vite, et notre premier réflexe, est, bien sûr, de nous équiper de gants, et de les arracher. Mais, ces orties, n’auraient-elles pas d’autres utilités ? Je fais, pour vous, le tour de la question.

L’ortie, une plante utilisée depuis des siècles !

Certes, l’ortie n’est pas une plante très sympathique si l’on s’arrête au fait qu’elle soit urticante. Néanmoins, ce végétal est connu depuis des siècles pour ses bienfaits. Le très célèbre Hippocrate, médecin grec ancien, souvent appelé le « père de la médecine » auquel les médecins prêtent serment, l’utilisait déjà. Pour rappel, il était né vers 460 avant J.-C. sur l’île de Cos, en Grèce, et est décédé vers 370 avant J.-C. L’ortie, depuis toujours, est la plante médicinale par excellence. Et, il est même possible de la manger en soupe, ou en légume, même si, pour ma part, je déteste ce goût !

L'ortie peut être utilisée de différentes façons, au jardin comme en alimentation et plante médicinale.
L’ortie peut être utilisée de différentes façons, au jardin comme en alimentation et plante médicinale. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

L’ortie, comme aliment

Les feuilles d’ortie ressemblent en termes de goût et de texture à des feuilles d’épinards. Elle peut être consommée en soupe, en quiche, battue dans une omelette ou en pesto, à la place du basilic traditionnel. Si le goût vous dérange, vous pouvez aussi laisser infuser les feuilles, et la consommer en tisane, avec un peu de sucre pour ma part. Concernant ces bienfaits sur la santé, l’ortie est un puits de vitamine et de minéraux. Voici ce que renferment ces feuilles : des vitamines A, B2, C, K du fer, du magnésium ou du zinc. L’ortie serait un parfait anti-inflammatoire, un antidouleur, rendrait la peau plus douce, et aiderait à la digestion… Une petite tisane d’ortie après un bon repas : le combo parfait pour une bonne nuit de sommeil !

L’ortie au jardin !

Si vous apercevez des touffes d’orties le long d’une clôture, ou carrément dans votre jardin, ne les arrachez pas toutes ! Ou alors, réutilisez-les autrement. Vous pouvez, par exemple, pailler vos plants de courgettes ou vos plants de tomates avec les feuilles d’ortie. Les nutriments qu’elle contient seront bénéfiques pour la plante. Attention cependant à pailler avec des orties récoltées en milieu non pollué. On oublie, par exemple, celles qui poussent le long des routes !  Votre compost semble éteint, sans vie ? Mettez quelques orties à l’intérieur puis mélangez-le… Les orties vont réactiver les micro-organismes et redonner vie à votre bac à compost. Vous pouvez aussi réaliser un purin d’ortie pour vaporiser sur vos plantes d’intérieur. La macération des orties va produire un mélange chargé en azote et en autres minéraux, bénéfiques pour vos plantes. De plus, ce purin d’ortie, vaporisé sur vos plantes, comme dans votre potager, va agir comme répulsif naturel contre les pucerons et autres parasites. Enfin, laissez quelques touffes d’orties, elles sont un paradis nourricier pour les coccinelles et les syrphes. D’autres petits insectes y trouveront un refuge pour s’y abriter et y pondre leurs œufs.

L'ortie est connue pour ses nombreux bienfaits, ici une utilisation en tisane.
L’ortie est connue pour ses nombreux bienfaits, ici une utilisation en tisane. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Et, si vous avez trop d’orties, comment faire ?

L’ortie peut devenir un vrai problème, car elle est très envahissante et se propage à grande vitesse. Et, évidemment, si les orties ont choisi vos allées, ou le bord de votre piscine, il vaut mieux vous en débarrasser ! Pour ce faire, plusieurs techniques possibles :

  • L’arrachage des racines, équipés de gants qui couvrent les avant-bras.
  • L’arrosage avec de l’eau de cuisson des pommes de terre, ou des pâtes, riche en amidon.
  • La pulvérisation d’eau mélangée à du gros sel, mais attention, ce mélange ne doit pas être utilisé sur des endroits qui seront plantés, car le sel va stériliser votre sol.

Ces conseils vous ont-ils été utiles ? Nous serions ravis de lire vos impressions ou de connaître votre expérience à ce sujet. Et, si vous constatez une erreur dans cet article, n’hésitez pas à nous l’indiquer. Vous pouvez cliquer ici pour publier un commentaire .

Meilleure Vente n° 1
Les secrets de l'Ortie - Vol. 1
  • Bertrand, Bernard (Auteur)

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page