Quel est le chauffe-eau le plus économique en électricité ?

Eau chaude économique : faites le bon choix pour votre portefeuille et l'environnement.

Dans chaque logement ou presque, nous disposons d’un système de chauffe-eau qui nous permet de prendre des douches chaudes, entre autres ! Le ballon d’eau chaude qui produit du chauffage et de l’ECS (Eau Chaude Sanitaire) représente à lui seul 77 % des dépenses énergétiques d’un ménage, selon l’ADEME. Cependant, il existe des chauffe-eaux plus ou moins énergivores selon leurs types, mais également la manière dont nous les utilisons. À l’heure actuelle, il est évident que les chauffe-eaux électriques ou à gaz, voient le prix de leur consommation grimper en flèche. Les chauffe-eaux solaires ou thermodynamiques ont le vent en poupe, mais ne sont pas à la portée de tous les budgets. Mais, alors, quel type de chauffe-eau choisir pour réaliser des économies ? On va tout vous expliquer !

Comment notre eau est-elle chauffée ?

Dans la majorité des cas, l’eau chaude sanitaire est chauffée par une chaudière, puis par le biais d’un ballon d’eau chaude, que l’on appelle aussi cumulus. Certains chauffe-eaux dits « instantanés » ne possèdent pas de cumulus et chauffent donc l’eau à la demande. Pour chauffer l’eau, les chaudières utilisent en conséquence du gaz ou de l’électricité, deux énergies fossiles, et pas réellement économiques. Un chauffe-eau électrique ou à gaz, possède aujourd’hui une durée de vie estimée de 15 à 30 ans. Le gaz a longtemps été l’énergie préférée des Français, car elle coûtait moins cher que l’électricité, et le rendement était plutôt très convenable. Aujourd’hui, se chauffer au gaz, coûte très cher, et certains envisagent d’abandonner cette énergie au profit de l’énergie solaire, de revenir sur de l’électrique. D’ailleurs, l’installation de chaudière au gaz est désormais interdite dans les constructions neuves, et le sera en 2025, en remplacement d’une chaudière. Aussi inattendu que cela puisse paraître, il est donc actuellement recommandé d’opter pour un chauffe-eau électrique, dont les configurations ont largement évolué ces dernières décennies.

Est-ce qu'un ballon d'eau chaude consomme beaucoup d'électricité ?
Est-ce qu’un ballon d’eau chaude consomme beaucoup d’électricité ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quels sont les types de chauffe-eaux électriques existants ?

Comme nous l’avons vu précédemment, la tendance est au retour du chauffe-eau électrique. Nous mettrons de côté le chauffe-eau solaire, qui n’utilise pas d’énergie fossile, mais une énergie renouvelable. Il est, bien sûr, le plus économique des systèmes de chauffage pour l’eau chaude sanitaire. Les chauffe-eaux électriques, eux, se classent en deux catégories : le chauffe-eau à résistance, et le chauffe-eau thermodynamique. Ils ont chacun des avantages, et des inconvénients que nous vous détaillons.

Le chauffe-eau à résistance

Ce type de chauffe-eau utilise une résistance électrique pour chauffer l’eau stockée dans le réservoir. L’eau froide entre dans le réservoir, est chauffée par la résistance, puis est stockée jusqu’à ce que l’utilisateur en ait besoin. Ces derniers sont généralement plus gourmands en énergie, car ils dépendent directement de l’électricité pour chauffer l’eau.

Un chauffe-eau électrique à résistance.
Un chauffe-eau électrique à résistance. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Le chauffe-eau thermodynamique

Ce chauffe-eau capture la chaleur présente dans l’air ambiant, souvent à l’extérieur, et utilisent cette chaleur pour chauffer un fluide frigorigène. Ce fluide est ensuite comprimé, libérant la chaleur capturée dans le réservoir d’eau pour la chauffer. Ces derniers s’avèrent plus économes en énergie que les chauffe-eau à résistance, car ils utilisent l’air comme source d’énergie, ce qui réduit la consommation d’électricité directe. Sur ce match, le plus économe serait donc le chauffe-eau thermodynamique !

Chauffe-eau thermodynamique Ariston Nuos 110L
Chauffe-eau thermodynamique Ariston Nuos 110 L. Capture d’écran Castorama

Comment choisir son chauffe-eau thermodynamique ?

Puisque l’on sait désormais que le plus économique est le chauffe-eau thermodynamique, il faut aussi savoir le choisir, car tous ne sont pas semblables. De plus, il faut savoir que son coût d’installation est de 4 à 6 fois supérieur à celui d’un chauffe-eau à résistance. Néanmoins, sur la durée, et après amortissement, vous réaliserez de véritables économies. Parmi les chauffe-eaux thermodynamiques, donc qui utilisent une pompe à chaleur intégrée pour chauffer l’eau, on distingue plusieurs types.

Les chauffe-eaux thermodynamiques sur air intérieur :

Ils utilisent l’air ambiant à l’intérieur d’un espace, généralement dans une pièce de la maison, comme source de chaleur pour chauffer l’eau.

Les chauffe-eaux thermodynamiques sur air extérieur :

Ils utilisent l’énergie thermique présente dans l’air extérieur pour chauffer de l’eau. L’installation nécessite donc l’ajout d’un ventilateur extérieur pour aspirer l’air et l’envoyer vers le chauffe-eau.

Les chauffe-eaux thermodynamiques sur air extrait par une VMC

Ils utilisent l’air vicié rejeté par les VMC, donc ajoute un côté écologique à votre système de chauffage, mais fonctionne sur le même principe que celui branché sur air extérieur. Ce sont les trois principaux systèmes, ou du moins les plus courants. Il existe aussi des chauffe-eaux thermodynamiques, qui utilisent le retour de la chaleur d’un plancher chauffant pour l’eau. Enfin, le dernier système utilise un système Split semblable à celui des climatisations réversibles.

Chauffe-eau électrique thermodynamique connecté anode magnésium Ariston Nuos Plus S2 110L 3 personnes blanc
Chauffe-eau électrique thermodynamique connecté Ariston Nuos Plus S2 110 L (3 personnes). Capture d’écran Castorama

Quels sont les avantages d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Nous listerons ensuite ses inconvénients, car il en possède aussi quelques-uns, mais commençons par la liste de ses avantages :

  • Plus économe en énergie puisqu’il utilise l’air, la chaleur d’un sol chauffant, ou même celle du sol pour chauffer l’eau.
  • Moins énergivore, donc contribuant à la réduction de votre facture d’électricité.
  • Plus écologique puisqu’il utilise des sources d’énergies renouvelables pour fonctionner. L’impact environnemental et les émissions de gaz à effet de serre sont, par conséquent, réduits.
  • Possibilité de raccorder un chauffe-eau thermodynamique à une installation de panneaux photovoltaïques.
  • Largement encouragé par les pouvoirs publics, il bénéficie de nombreuses aides de l’État dans le cadre de la rénovation énergétique.

Quels sont les inconvénients d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Comme nous l’avons vu précédemment, le premier inconvénient, est son coût, beaucoup plus élevé qu’un chauffe-eau classique, à résistance. Voici la liste des autres inconvénients de ce type de chauffe-eau :

  • Eau chaude qui peut sembler « moins chaude » que sur un chauffe-eau classique. Rappelons que la recommandation de l’ADEME est de 55 ° C pour l’eau chaude sanitaire.
  • Chauffe-eau thermodynamique plus bruyant que chauffe-eau à résistance.
  • Installation complexe nécessitant absolument l’intervention d’un professionnel certifié et qualifié.
  • Nécessité d’une pompe, qui consomme, elle aussi, de l’électricité
  • En cas de panne de courant : douche froide assurée !

Vous l’aurez compris, le chauffe-eau thermodynamique reste actuellement la meilleure option, si vous devez envisager le changement de votre appareil. Quant au prix, il variera évidemment en fonction du matériel choisi, mais en moyenne, les prix varient de 2 500 € à 4 500 € pose comprise. Une somme à laquelle il faudra déduire les aides possibles. Que pensez-vous de cette analyse ? Et, êtes-vous équipés d’un chauffe-eau thermodynamique ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce système, selon vous ?  Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

17 commentaires

  1. Bonjour, sujet intéressant mais cet article répond-il à la question “Quel est le chauffe-eau le plus économique en électricité ?” ?
    Je ne crois pas, il m’aurait paru utile de comparer ces solutions a un chauf eau instantanée avec ou sans ballon intégré, et dans ce cas, sur une base financière, je ne suis pas sur de la réponse.
    Peut-être un prochain article ?
    A votre disposition pour en discuter,
    Hervé

  2. Les chauffe-eau instantanés multi-points (et pas en appoint ‘robinet’) sont la norme en Allemagne et en Pologne. Ces derniers ne connaissent pas les chauffe-eau à accumulation d’eau !
    J’en ai équipé mes logements loués (achat chez LM) et ils sont un réels plus! Il faut par contre avoir une installation électrique avec du 10 ou 16 carré car la puissance va de 9 à 18 kva – 9 kva monophasé est suffisant pour un T1 ou T2. Consommation annuelle : 484 kwh donnée par le fabricant.

    1. 484kwh par point de puisage… si vous en avez installé 3….
      Et noubliez pas l’abonnement électrique 12 ou 18 kwh !!! Arrêtez vos conneries et réfléchissez un peu….
      BTD = 1kwh par jour…

  3. Vous exposez bien les différents types de chauffe eau thermodynamique mais pas leurs avantages et inconvénients. Par exemple, celui installé en intérieur, il les prend où les calories? Dans la pièce, ces calories ont été produits par quoi? Le chauffage. Conséquence, le chauffage va compenser la perte de calories pris par le chauffe eau, résultat : transfert de consommation entre chauffe eau et chauffage.

    1. Bonjour
      Le prélèvement des calories se fait généralement dans un cellier(non chauffé bien évidemment) si le volume est suffisant ou dans le garage .
      Afin d’optimiser le rendement, la sortie d’air doit se faire à l’extérieur ou dans une pièce annexe non chauffée
      Je prélève dans le cellier et ça évacue dans le garage

  4. L’eau chaude de mon foyer de 3 personnes sortant de nitre ballon thermodynamique me revient à 1kwh par jour, soit 30kwh par mois, c’est à dire 6,6€ par mois au tarif de l’électricité actuel. Avec une chaudière gaz cela me coûtait 55€ par mois (abonnement gaz et entretien chaudière compris). A 2000€ l’ installation, en 3 ans c’est amorti.
    A chacun de voir…

  5. le moins cher pour un chauffe eau ,achat.utilisation courant de nuit,instalation est le chauffe eau à resistance tout le reste est du blabla !

  6. Le meilleur rapport pour de l’eau chaude c’est le chauffe eau électrique instantané : ne prend pas de place, pas de perte de chaleur, pas de bruit, pas de coût élevé à l’achat, pas d’entretien, consommation minimale. Que des avantages et du reste allez voir pourquoi les thaïlandais n’ont que ça ? Tout le reste à un coût d’achat élevé et pour ce qui est du solaire ou de la pompe à chaleur, c’est inamortissable, mais ça plaît à tous ceux qui ne savent pas compter.

    1. Je vis en Thaïlande depuis bientôt 9 ans. On ne peux pas comparer un chauffe-eau en Thaïlande et en
      France. Bien sûr, en Thaïlande, j’utilise des chauffe-eau instantanés 3 ou 4 KW car l’eau “froide” qui entre dans mes chauffe-eau est entre 20 & 25°C. Donc c’est facile d’atteindre 30-40°C (sans trop de débit).
      Mais en France, l’eau froide est entre 10 et 15°C. Donc, inutilisables en France.

  7. Bonjour, dans les inconvénients du ballon thermodynamique vous parlez de douche glacée en cas de coupure d électricité…Le ballon à résistance n est il pas concerné également ?

  8. Pour 2 personnes. Avec un compteur j ai mesuré un cumulus à résistance me coûte 240€ttc/an. Avec un thermodynamique. Ca couterai (soyons optimiste) 70€ /an . Mais supposons 3000€ d intallation. On économise donc 170€.l amortissement se fait donc en 17 ans. Ouf largement le temps que tout ai déjà subit des pannes….

  9. Se laver à l’eau froide : aucun investissement et aucun coût electrique récurrent… Enfin pas de frais d’entretien…. lol… A 67 ans, ancien cadre, j’utilise ce magnifique produit…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page