Quelle quantité de bois de chauffage pour un hiver ?

Alors que l'hiver tire à sa fin, il est temps de penser à l'approvisionnement en bois pour la prochaine saison. Découvrez nos conseils pratiques pour estimer la quantité idéale de bois de chauffage dont vous aurez besoin !

L’hiver touche à sa fin, et nous allons bientôt éteindre nos poêles à bois pour rallumer les barbecues. Une excellente nouvelle qui ne doit pas nous faire oublier que le meilleur moment pour acheter vos stocks de bois pour l’hiver prochain, arrivera très bientôt. En effet, pour être certains d’obtenir les meilleurs prix, et des délais de livraison raccourcis, il est judicieux de commander le bois de chauffage au printemps. Au niveau mondial, près de 1,15 milliard d’hectares de forêt sont gérés principalement pour la production de bois de chauffage, selon le ministère de l’Écologie. Quant aux forêts françaises, elles produisent chaque année près de 70 000 000 de m3 de bois, ce qui fait de la France le 4ᵉ producteur européen, selon Globometer. Mais, chez vous, de quelle quantité de bois avez-vous besoin pour vous chauffer tout l’hiver ? On vous explique comment le savoir.

Quels sont les facteurs qui influent sur votre consommation de bois de chauffage ?

Bien entendu, il est impossible d’apporter une réponse universelle quant à la consommation de bois de chauffage annuelle. En effet, pour commencer, vous consommerez moins de bois si vous vivez à Six-Fours-les-Plages (83) qu’à Coudekerque-Branche (59). « Les gens du Nord ont dans leurs yeux le bleu, qui manque à leur décor », chantait Enrico Macias. Et, ce manque de soleil influera évidemment sur la quantité de bois de chauffage utilisée par année. La variation de consommation entre le nord et le sud est d’approximativement 50 %. De plus, il faudra aussi prendre en compte la qualité, le rendement et l’ancienneté de votre appareil de chauffage. Et, savoir s’il est un chauffage d’appoint ou un système de chauffage central. Un poêle à bois récent, labellisé Flamme Verte 7* consommera moins que le vieux poêle hérité de votre grand-mère ! Enfin, et c’est aussi évident, la surface à chauffer influencera la quantité de bois consommée.

Le poids de votre bois varie en fonction de son taux d'humidité et de la variété de l'essence.
Le poids de votre bois varie en fonction de son taux d’humidité et de la variété de l’essence. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quelle serait la consommation de bois de chauffage pour une année ?

Les estimations donnent une consommation moyenne de six stères de bois par an pour un chauffage d’appoint, mais ce n’est qu’une moyenne. Si l’on se réfère à la situation géographique de la maison, alors la consommation serait de trois stères par an, dans le sud de la France. Pour un chauffage central, la consommation varie en fonction de l’efficience de votre poêle, de 5 à 12 stères par année. Pour obtenir quelques indications, et si vous avez conservé la notice de votre appareil, le fabricant doit normalement indiquer la consommation annuelle potentielle de son appareil.

Que nous donne le calculateur de l’ONF ?

Pour estimer la consommation de bois par an, l’ONF a mis en place un calculateur très simple à utiliser. Dans notre cas, nous vivons en Seine-et-Marne, utilisons un poêle à bois au rendement de 80 %, en chauffage d’appoint à une chaudière gaz, pour chauffer le rez-de-chaussée, soit environ 60 m². L’estimation donnée par le calculateur est de 6.1 stères, soit l’équivalent de 4,3 m³ apparent en buches de 33 cm. Si nous vivions à Marseille, notre consommation serait de 3,3 stères, soit l’équivalent de 2,3 m³ apparent en 33 cm. Et, si nous déménagions en Savoie, à plus de 800 m d’altitude, cette consommation serait de 7,2 stères, soit l’équivalent de 5 m³ apparent en 33 cm. Ces conseils vous ont-ils aidé à connaître plus précisément votre consommation de bois de chauffage ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

https://www.youtube.com/watch?v=TSJ-5NfG7jk

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

6 commentaires

  1. L’unité de mesure stère n’est plus légal pour la vente depuis les années 70. Elle a pourtant la vie dure. Et c’est grâce à des articles comme le vôtre, qui entretiennent son utilisation, que les gens ne sont plus en mesure de comprendre la différence entre les stères et les mètres cubes apparent, étant donné qu’il faut utiliser un coefficient multiplicateur suivant la taille de coupe.
    https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/bois-de-chauffage#:~:text=la%20mesure%20retenue%20pour%20la,dans%20la%20vente%20de%20bois.

  2. Moi je consomme 6 stère de bois coupé en 25cm du charme a 9%d’humidite et 960 kg de bûches compressées le tout dans un poêle à bois de 7kw double combustion et un pôle de 5 kW prix pour un an 700€ en comparaison avec le gaz naturel de 1700€

  3. Je chauffe en RP, une maison individuelle de 120 m2 bien isolée avec 6 à 8 stères de bois en 25 cm dans un poêle de masse de 6kw. Très efficace, écologique, économique et peu contraignant.

  4. Pascal. Maison 450m2 chaudière à bois foyer inversé 45steres on 50 cm 23° région de Metz pour info les 2semaines de janvier grand froid consommé 6steres

  5. Bonjour j’habite vers Dijon 21000 avec une maison de100m2 avec combles aménagés.
    Je me chaufai au bois seulement, tout l’hiver et je consommait que 9 stères de bois , cheminée fouiller fermer, le bois du chêne charme être que du bois dur, la maison et isolée j’ai fait des grandes économies.
    Aujourd’hui je me chauffe électrique pompe à chaleur, si sa peut vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page