Comment chauffer toute la maison avec un poêle à bois ?

Face aux hausses de tarifs de l'électricité et du gaz, votre poêle à bois peut devenir votre meilleur allié pour chauffer toute votre maison. Suivez notre guide complet pour comprendre son pouvoir de chauffe, améliorer son rendement, et réaliser des économies significatives

Le mois de janvier vient de s’écouler, et il aura été plutôt clément au niveau des températures extérieures. Certes, nous avons tous, dû rallumer nos chauffages, mais peut-être que notre facture d’électricité, ou de gaz, sera moins douloureuse. Les augmentations successives de ces deux énergies nous font craindre le pire. Mais, grâce à votre poêle à bois, vous allez limiter les dégâts, en l’allumant les soirs de grand froid par exemple. Cependant, vous êtes-vous déjà interrogés sur la possibilité de l’utiliser pour chauffer toute votre maison ? Et, comment savoir s’il est assez puissant pour vous permettre encore plus d’économies ? On va tout vous expliquer.

Quel est le pouvoir de chauffe d’un poêle à bois ?

Les poêles à bois possèdent une puissance exprimée en kW, de 3 pour les plus petits à 14 kW pour les plus puissants. Sa capacité de chauffe va jusqu’à 1 kW pour 30 m², dans une maison bien isolée. Cependant, dans une maison moyennement isolée, on considère qu’1 kW peut chauffer 10 m². Concrètement, un poêle à bois de 7 kW peut donc chauffer au moins 70 m². Le problème du poêle à bois étant qu’il ne peut chauffer qu’autour de lui, à moins d’installer un kit de redistribution de chaleur. Hormis avec une chaudière biomasse, ou un poêle scandinave, le poêle à bois reste généralement un chauffage d’appoint.

Est-ce qu'un poêle à bois peut chauffer toute une maison ?
Est-ce qu’un poêle à bois peut chauffer toute une maison ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quid du rendement de votre poêle à bois ?

Avec un poêle à bois, vous n’atteindrez quasiment jamais un rendement de 100 %, car la combustion n’est jamais vraiment complète. Habituellement, les poêles à bois anciens possèdent un rendement de 50 % quand les plus récents peuvent atteindre 80 %. Une notion importante si vous souhaitez acquérir un poêle à bois et bénéficier des aides gouvernementales, puisqu’il devra afficher un rendement de plus de 70 % pour y être éligible.

Comment obtenir le meilleur rendement possible, ou l’améliorer ?

Concrètement, avec un poêle à bois simple, sans rediffusion de la chaleur dans les autres pièces, il sera impossible de chauffer l’entièreté de la maison. Néanmoins, voici quelques conseils pour améliorer le rendement de votre poêle à bois :

  • Utiliser du bois bien sec, présentant un taux d’humidité inférieur à 20 %
  • Faire le choix de recharger fréquemment le poêle en combustible plutôt que de le « charger à bloc ».
  • Choisir la bonne puissance pour votre poêle : inutile d’opter pour 14 kW si votre pièce mesure 40 m², votre poêle serait en sous-régime, et ce n’est pas le meilleur choix pour lui.
  • Entretenir votre poêle chaque jour de chauffe : nettoyage de la vitre, vidage du tiroir, aspiration des cendres, etc.

Enfin, vous devrez prévoir un ramonage de votre conduit au moins une fois par an, par un professionnel. Celui-ci vous remettra un certificat d’entretien qui vous sera réclamé par votre assureur en cas d’incendie lié au poêle à bois. Il est également recommandé d’effectuer un ou deux ramonages supplémentaires pour conserver l’efficacité de votre poêle et écarter les risques de feu de cheminée.

Comment chauffer plusieurs pièces avec un poêle à bois ?
Comment chauffer plusieurs pièces avec un poêle à bois ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Avez-vous déjà essayé cette astuce ? Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

  1. J’ai installé un chauffage à pellet 8kw pour remplacer le chauffage électrique.. Dans mon installation j’ai installé 1 panneau solaire 12 vcc pour alimentation de ventilateurs dans cloison pour diffusion de l’air chaud dans toutes les pièces (20,5°) ainsi la facture électrique et divisé par deux, rendement efficace..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page