Astuces

Quels sont les avantages et les inconvénients des poêles à granulés canalisables ?

Le poêle à granulés canalisable offre un chauffage uniforme, des économies d'énergie et un confort thermique optimal pour votre maison. Découvrez ses avantages et ses inconvénients afin de prendre la meilleure décision pour votre domicile.

Vous cherchez peut-être un moyen de vous chauffer autre que le gaz ou l’électricité ? Et au vu des récentes augmentations de ces deux énergies fossiles, vous envisagez de vous tourner vers le poêle à pellets. Cependant, un problème se pose quant à la configuration de votre maison : celle-ci se trouve être une maison à étage. Or, un poêle à granulés ne chauffe que le rez-de-chaussée, là où il est installé. Le saviez-vous qu’il existait ce que l’on appelle un poêle à granulés canalisable ? Ce type de poêle à granulés de bois est justement conçu pour pouvoir chauffer plusieurs pièces ou étages d’une maison, en partant du poêle qui est au rez-de-chaussée. Mais comment fonctionne un poêle à granulés de bois canalisable ? Pourquoi est-ce une bonne option pour chauffer votre maison ? On va tout vous expliquer !

Comment fonctionne un poêle à granulés ?

Le poêle à granulés classique fonctionne en brûlant un combustible, le pellet de bois, afin de produire de la chaleur. Les granulés de bois sont stockés dans un réservoir intégré au poêle. L’alimentation du réservoir se fait par un mécanisme qui remplit automatiquement le brûleur à granulés. La chaleur est ensuite diffusée autour du poêle et le long du conduit d’évacuation des fumées. Dans le cas d’un poêle à granulés canalisable, celui-ci est équipé de conduits (tuyaux) qui vont permettre de redistribuer la chaleur produite dans les autres pièces de la maison, voire de l’étage. Les canaux de distribution sont généralement installés dans les cloisons ou les plafonds, et une bouche est installée dans chacune des pièces à desservir. L’air chaud canalisé est soufflé dans les pièces adjacentes à l’aide de ventilateurs ou de systèmes de ventilation intégrés. Cela permet de répartir efficacement la chaleur dans toute la maison. De plus, les poêles à granulés canalisables autorisent souvent un « contrôle zoné ». En d’autres termes, vous pouvez ajuster la température pour chacune des pièces desservies. Vous opterez, par exemple, pour 19 °C dans la pièce à vivre et 16 °C dans les chambres. Ce type de poêle est idéal pour les maisons à plusieurs niveaux ou avec des espaces ouverts, car il permet de chauffer plusieurs zones de manière plus uniforme et de maximiser l’efficacité énergétique.

Un poêle à granulés de bois.
Un poêle à granulés de bois. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quelles sont les puissances d’un poêle à granulés canalisable ?

Lorsque vous envisagez de changer de mode de chauffage, et notamment dans le cas de rénovation, le poêle à granulés canalisable s’avère un choix intéressant. Concernant la puissance, généralement, les poêles dont la puissance varie de 7 à 10 kW sont munis d’un ventilateur additionnel, tandis que les appareils dont la puissance se situe de 12 à 14 kW sont habituellement équipés de deux souffleries supplémentaires. Ce qui vous permet donc de chauffer trois endroits différents dans la maison, avec un poêle d’une puissance de 12 à 14 kW. En règle générale, une bouche de ventilation supplémentaire permet de chauffer 20 à 30 m² de surface pour un poêle de puissance de 12 à 14 kW.

Quels sont les avantages d’un poêle à granulés canalisables ?

Les poêles à granulés canalisables présentent divers avantages. Tout d’abord, ils offrent un chauffage uniforme en distribuant la chaleur de manière équilibrée dans plusieurs zones de votre maison grâce aux canalisations intégrées. En installant ce type de poêle à granulés, vous obtiendrez une répartition homogène de la chaleur, comme ce peut être le cas avec des radiateurs électriques programmables, mais ce sera sans tirer sur votre compteur électrique. En effet, comme le classique, le poêle à granulés canalisable permet de réelles économies d’énergie. Cette économie peut se traduire par une diminution de vos coûts de chauffage. En outre, l’utilisation de ce dispositif augmente le confort thermique global de votre maison en chauffant plusieurs pièces de manière efficace. Un autre avantage réside dans le gain d’espace. Grâce à l’installation d’un poêle à granulés canalisable, vous allez pouvoir retirer vos radiateurs et libérer l’espace qu’ils occupaient. Un dernier avantage à ne pas négliger, surtout en ces temps de dérèglement climatique, les poêles à granulés sont écologiques puisqu’ils n’utilisent que très peu d’électricité. Les granulés de bois étant issus de forêts gérées durablement ou provenant de résidus de scierie, vous diminuez par conséquent votre empreinte carbone.

Une femme profitant de la chaleur de son poêle.
Une femme profitant de la chaleur de son poêle. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quels sont les inconvénients d’un poêle à granulés canalisable ?

Comme tout produit qui a des avantages, les poêles à granulés canalisables possèdent quelques inconvénients qu’il faut connaître. Ainsi, le premier point faible concerne le coût de l’installation qui, comme nous le verrons juste après, est beaucoup plus important que pour un poêle classique. Installer un poêle à granulés de ce type est une opération complexe qui se doit d’être réalisée par un professionnel. De plus, cette installation peut entraîner des travaux de rénovation supplémentaires, puisqu’il faudra « saigner » les murs ou les plafonds pour y passer les canalisations d’air chaud. Ce qui implique, par la suite, la remise en état des murs ou des plafonds (papier-peint, isolation, etc.).

De plus, comme pour tous les poêles à bois ou à pellets, il faudra veiller à un entretien complet réalisé par un professionnel, au moins une fois par an. Comme tous les poêles à granulés, ils nécessitent une maintenance périodique, notamment à travers un nettoyage des résidus de combustion et le remplacement des filtres. Ce qui peut impliquer un investissement de temps et d’argent supplémentaire. Enfin, les poêles de ce type provoquent un bruit de ventilation dans toutes les pièces de la maison, qui peut s’avérer gênant, particulièrement la nuit. Cependant, comme pour tous les bruits récurrents, nos oreilles s’y habituent rapidement. Enfin, il est important de noter que la plupart des poêles à granulés canalisables dépendent de l’électricité pour fonctionner. Ce qui signifie qu’ils ne seront pas opérationnels en cas de panne de courant, à moins de disposer d’un générateur de secours.

Combien coûte l’installation de ce type de poêle à granulés ?

L’installation d’un poêle à granulés canalisable dépend, bien entendu, de plusieurs facteurs et varie de 8 000 € à 14 000 €. Ce prix comprend le prix du poêle à granulés canalisable (de 3 000 à 6 000 €) et l’installation qui doit absolument être réalisée par un professionnel (de 5 000 à 8 000 €). Attention, il faudra aussi prendre en compte les coûts additionnels tels que le ventilateur ou les gaines isolées, qui viennent s’ajouter à la facture. En revanche, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides de l’État comme MaPrimeRénov’ pour un montant de 2 500 €, en fonction de votre revenu fiscal de référence. Comme vous pouvez le constater, l’installation coûte relativement cher, mais vous consommerez évidemment beaucoup moins d’électricité ou de gaz, le bois ou les granulés étant encore actuellement les combustibles les moins chers du marché. Que pensez-vous de cet article ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Conseils-thermiques.orgCesdefrance.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page