Arc Boats dévoile un bateau électrique « surpuissant » de 570 chevaux (425 kW)

La start-up californienne Arc a dévoilé un wakeboat électrique qui promet des performances époustouflantes. Malgré son prix élevé, l’Arc Sport se veut plus accessible que le précédent hors-bord haut de gamme de l’entreprise.

Ayant été fondée en 2021 par d’anciens ingénieurs de SpaceX, la société Arc est principalement connue pour son hors-bord haut de gamme One, vendu à 300 000 dollars. Après le succès rencontré avec ce premier produit, l’entreprise poursuit son aventure avec l’Arc Sport. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un bateau de sport, ou plus précisément d’un wakeboat. En témoigne la puissance de son moteur qui est de 570 chevaux (425 kW). Couplé à une batterie de 226 kilowattheures, celui-ci est censé offrir plus du double du couple de la plupart des bateaux de wakeboard thermiques existants. À ce propos, la start-up promet un couple de 1 579,5 Nm en continu et de 2698 Nm en crête.

Un système de commande alimenté par un logiciel de pointe

L’Arc Sport mesure 7 mètres de long et peut accueillir jusqu’à 15 personnes. Le poste de commande comprend un tableau de bord numérique basé sur un logiciel avancé pour permettre au pilote de connaitre toutes les informations nécessaires. Le divertissement n’est pas en reste grâce à un grand écran tactile et à un système audio signé JL Audio. D’après Arc, le moteur du wakeboat est si silencieux que les occupants peuvent discuter confortablement à bord même si le moteur tourne à pleine puissance. Par ailleurs, l’Arc Sport est équipé d’un ballast géré par ordinateur. Ce dispositif permet d’amplifier la vague générée par le bateau.

L'Arc Sport dispose de technologies de pointe à son bord.
L’Arc Sport dispose de technologies de pointe à son bord. Crédit photo : Arc Boats

Facile à manœuvrer

Plusieurs supports de remorquage sont prévus à l’arrière. Le nouveau wakeboat possède aussi un espace de rangement pratique pour les planches. Par ailleurs, afin de faciliter l’accostage, l’Arc Sport est équipé de propulseurs d’étrave. L’une des particularités de ce bateau de wakeboard haut de gamme est sa capacité à recevoir des mises à jour OTA. Cela signifie que les propriétaires auront toujours accès aux dernières fonctionnalités logicielles déployées par le constructeur.

Malheureusement, Arc se montre très discret à propos de l’autonomie. Il s’avère néanmoins que l’engin peut naviguer pendant 4 à 6 heures d’affilée à plein régime. Avec un chargeur de niveau 3, il serait possible de charger la batterie à 80 % en seulement 45 minutes.

Le futur des bateaux s'écrit peut-être en électrique.
Le futur des bateaux s’écrit peut-être en électrique. Crédit photo : Arc Boats

Prix et disponibilité de l’Arc Sport

Pour des raisons de sécurité, la vitesse de pointe de l’Arc Sport est bridée à 34,7 nœuds (64 km/h). Cette embarcation électrique aux performances hors du commun est d’ores et déjà disponible en précommande au prix de 258 000 dollars, soit environ 238 000 euros. Pour le réserver, il faudra débourser la somme de 500 dollars (~460 €) en guise d’acompte. Les livraisons sont attendues plus tard cette année.

Ne pas se fier aux apparences, ce bateau est totalement électrique.
Ne pas se fier aux apparences, ce bateau est totalement électrique. Crédit photo : Arc Boats

« Notre premier bateau grand public s’appuie sur le succès de l’Arc One et s’adresse à l’industrie du wakeboard en raison d’une forte demande à des prix élevés », a déclaré Mitch Lee, PDG d’Arc. Plus d’infos : arcboats.com. Que pensez-vous de l’électrification des moteurs de bateaux de plaisance ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page