Auto / Moto

Candela C-8 : l’entreprise annonce des “ventes record” de son bateau électrique “volant”

Depuis le lancement du Candela C-8 il y a un peu plus d’un mois, le bateau électrique « volant » du constructeur suédois s’est déjà vendu à plus de 50 exemplaires. Un succès commercial qui est en grande partie dû à ses performances qui surpassent, du moins théoriquement, celles des bateaux à moteur à combustion.

Après avoir séduit les clients avec le C-7 en 2019, lequel s’est vendu à une trentaine d’unités, Candela est de retour sur le devant de la scène des bateaux électriques à foils. Le constructeur suédois a récemment lancé le C-8, un modèle qui est beaucoup plus grand et offre de nouvelles fonctionnalités. Depuis la présentation officielle de celui-ci il y a à peu près cinq semaines, Candela affirme avoir déjà enregistré pas moins de 60 commandes… Notons tout de même que l’engin coûte la bagatelle de 290 000 €.

Une motorisation de nouvelle génération

Le Candela C-8 est propulsé par le nouveau moteur C-POD de la firme. Pour rappel, il s’agit d’un bloc électrique qui se présente sous la forme d’une torpille. Il ne comporte pas d’engrenages, ce qui réduit significativement le bruit, mais aussi les entretiens. Selon les explications de Candela, le choix de cette forme n’est pas anodin. Elle améliore l’hydrodynamisme, ce qui permet de réduire la consommation énergétique. Mieux encore, le bateau possède des foils. Ces dispositifs ont pour rôle de soulever la coque au-dessus de l’eau, diminuant ainsi la force de frottement entre ces deux éléments à hauteur de 90 % par rapport à une embarcation conventionnelle.

Le bateau Candela C8
Crédit photo : Candela

Une autonomie impressionnante

En conséquence, le Candela C-8 est en mesure d’atteindre les 30 nœuds (55 km/h) tout en promettant un voyage confortable, loin des secousses entrainées par les vagues. En plus d’être silencieux, ce nouveau modèle de bateau électrique de l’entreprise suédoise est donc rapide explique l’entreprise dans un communiqué de presse. Il est intéressant de souligner que l’autonomie annoncée est de 92 km à une vitesse nominale de 22 nœuds (40 km/h) ou 2,5 heures à 20 nœuds. En fait, le C-8 intègre une batterie de 45 kWh.

À LIRE AUSSI :  Waterscape : cette entreprise construit des iles privées clipsables et personnalisables

Un écran de contrôle personnalisé

En ce qui concerne les fonctionnalités, comme le design et la motorisation, elles ont été développées en interne. A la place des boutons physiques, le constructeur a opté pour un écran de contrôle tactile qui possède une diagonale de 15,4 pouces. L’ordinateur de bord est propulsé par une interface propriétaire qui promet praticité et fluidité. Grâce aux ventes réalisées au cours de ces dernières semaines, le Candela C-8 figure désormais parmi les bateaux haut de gamme les plus vendus dans le Vieux Continent. En Europe du Nord, il s’agit de la deuxième embarcation à moteur le plus convoité par les plaisanciers (tous types de motorisation confondus). Plus d’infos : candela.com

 

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page