Auto / Moto

Ce gigantesque camion minier (avec une charge utile de 320 tonnes) fonctionne à l’hydrogène

Dans une de ses mines situées dans le nord-est de l’Afrique du Sud, Anglo American teste un engin unique en son genre. En effet, il s’agit du plus gros camion minier à hydrogène au monde.

Le monde est à la veille d’une transition énergétique sans précédent. Avec le réchauffement climatique et autres problèmes environnementaux engendrés par l’utilisation massive des combustibles fossiles, nous sommes dans l’obligation de réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Et il faut dire que ce ne sont pas les solutions qui manquent. Outre l’hydrolienne, l’éolienne ou encore le photovoltaïque, les piles à combustible à hydrogène s’annoncent prometteuses tant en termes de rendement que de durabilité. C’est sans aucun doute pour cette raison qu’Anglo American a développé un tombereau fonctionnant au H2. Qui plus est, il s’agit du plus gros camion minier de ce type au monde.

Un prototype doté d’une puissance phénoménale

Pour démontrer l’efficacité de sa nouvelle machine, le géant minier basé à Londres a conçu un prototype qui vient de rejoindre la liste des équipements fonctionnels au sein de la mine de Mogalakwena, dans le nord-est de l’Afrique du Sud. Concrètement, ce modèle d’essai adopte une motorisation hybride comportant des piles à combustible à hydrogène. Le véhicule possède une puissance de 2 mégawatts, soit plus élevée que celle délivrée par le moteur de sa version thermique.

Un grand camion minier à hydrogène de face
Crédit photo : Anglo American

Une charge utile de plus de 300 tonnes

Les batteries de ce gigantesque camion minier d’Anglo American totalisent une capacité de 1,2 MWh. Grâce à toutes ces caractéristiques, l’engin offre une charge utile d’environ 320 tonnes. Il a été conçu pour pouvoir être utilisé dans les conditions difficiles des mines. En passant, il convient de souligner que la mine dans laquelle le prototype est actuellement testé, c’est-à-dire celle de Mogalakwena, est l’un des plus vastes chantiers miniers au monde. Ce tombereau unique en son genre a été développé dans le cadre du programme Zero Emission Haulage Solution (ZEHS) du conglomérat britannique.

À LIRE AUSSI :
Chase Zero, le premier à bateau à foil et à hydrogène au monde

De l’hydrogène produit par le géant minier lui-même

À terme, Anglo American prévoit d’introduire une quarantaine de véhicules de ce type dans ses mines. Ceux-ci seront alimentés par de l’hydrogène vert produit à partir d’une gigantesque ferme solaire. En optant pour une telle approche, la société ambitionne d’économiser jusqu’à un million de litres de gazole par an. Comme le rapporte notre source, le programme ZEHS devrait atteindre son apogée d’ici quatre ans. Au plus tard avant le début de la prochaine décennie, le géant minier anglais compte utiliser uniquement des équipements neutres en carbone. Pour ce qui est de l’éventuelle commercialisation de la technologie de camion fonctionnant au H2, « c’est à Anglo American de choisir de commercialiser ou non cela », a souligné Julian Soles, responsable du département technologique, de l’exploitation minière et du développement durable chez Anglo American.

Un grand camion minier à hydrogène
Crédit photo : Anglo American

Source
news24.com

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page