Aéronautique

HY4 : revendique plusieurs records du monde pour son avion à hydrogène H2FLY

Le HY4, l’avion à hydrogène de l’entreprise allemande H2FlY, vient d’accomplir un exploit majeur: pour la première fois, il a volé à une altitude de plus de 7000 pieds.

H2FLY figure parmi ces startups qui s’intéressent de près aux aéronefs à hydrogène. Basée à Stuttgart, l’entreprise développe des technologies de piles à combustible à H2 destinées aux avions et aux eVTOL. À ce propos, elle travaille depuis plusieurs années sur un projet qui a pour but de créer un avion de transport de passagers fonctionnant avec ce combustible de nouvelle génération; l’appareil a déjà effectué un peu moins de 100 vols d’essai durant lesquels les ingénieurs ont pu le perfectionner. Dernièrement, le HY4 a revendiqué un nouveau record. Celui-ci concerne son altitude de vol et son autonomie.

Un Dornier 328 hydrogène-électrique comme plateforme de développement

Le nouvel exploit a été établi peu de temps avant l’ouverture du salon aéronautique AERO Friedrichshafen. Pour rappel, cet évènement a eu lieu du 27 au 30 avril dernier. Il a réuni les principaux acteurs de l’industrie aéronautique et a reçu des milliers de visiteurs. Il faut savoir que le HY4 possède comme plateforme de développement un Dornier 328 hydrogène-électrique de 40 places. Selon les prévisions de H2FLY, l’avion de transport de passagers devrait être opérationnel d’ici trois ans. Récemment, la startup a fait voler le HY4 à une altitude encore plus élevée qu’auparavant, tout en étendant la distance du vol.

Un avions à hydrogène de H2FLY
Crédit photo : H2FLY

Une réalisation remarquable

Comme le rapporte notre source, l’appareil a volé à 7230 pieds, soit à peu près à 2,2 km au dessus du niveau de la mer. Il s’agit du vol le plus haut jamais réalisé par un avion à hydrogène. Qui plus est, le trajet a été effectué sur une distance d’environ 124 km, entre Stuttgart et Friedrichshafen. Il s’agit également d’une performance sans précédent ! « Il s’agit d’une réalisation remarquable pour H2FLY », a déclaré Josef Kallo, cofondateur et PDG de H2FLY.

“Aucun avion de transport de passagers fonctionnant à l’hydrogène n’a jusqu’à présent effectué un vol entre deux aéroports commerciaux à ce jour. Nous sommes également ravis d’avoir établi ce que nous pensons être un nouveau record mondial en atteignant une altitude de plus de 7000 pieds avec notre avion HY4. Nous tenons à remercier nos partenaires de longue date, l’aéroport de Stuttgart, l’université d’Ulm, le DLR de Stuttgart, l’aéroport de Friedrichshafen, et AERO Friedrichshafen, qui nous soutiennent dans notre mission visant à faire du voyage durable une réalité.” Dr. Josef Kallo, co-founder and CEO of H2FLY

Un projet mené par plusieurs entités

À noter que H2FLY n’est pas le seul concepteur du HY4: l’engin a été développé en partenariat avec d’autres entités, dont l’université d’Ulm et le DLR Stuttgart. Le vol à plus de 7000 pieds d’altitude avait été effectué en marge des préparatifs à la participation de la start-up au salon AERO Friedrichshafen. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une belle réalisation en ces temps où nous devons impérativement penser à adopter un combustible durable pour propulser nos avions. Plus d’infos : h2fly.de

À LIRE AUSSI :  Sky Cruise : un "super avion" nucléaire (avec piscine) pouvant accueillir 5000 passagers

Source
aerospacetestinginternational.com

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page