Auto / Moto

Les motos et scooters électriques peuvent (enfin) circuler sur les voies de bus et taxis

Le décret date du 18 Novembre dernier... Sur arrêté municipal, les Véhicules à Très Faibles Emissions pourront emprunter les voies réservées aux bus.

Pendant que la crise sanitaire, les manifestations anti-article 24 font les unes des médias, certains décrets sont votés en toute discrétion. Ainsi le 18 novembre dernier, une modification du code de la route autorise désormais les motos ou scooters électriques à emprunter… les voies de bus !

La mesure vient renforcer le dispositif visant à interdire les véhicules supérieurs aux Crit’Air 2 dans les grandes villes ! Ce décret profitera en premier lieu aux entreprises de scooters en libre-service. Cela devrait cependant faire exploser le nombre de véhicule de ce type en ville ! Les voies de bus seront donc partagées, il va falloir être vigilants !

Les voies de bus partagées !

Le décret 2020-1412 paru au Journal Officiel le 18 Novembre dernier, autorise donc les deux-roues, trois-roues et quadricycles électriques à circuler sur les « voies réservées », à savoir les voies de bus et de taxis. Barbara Pompili, ministre de la transition écologique et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports, étaient déjà à l’initiative de l’interdiction de circuler aux véhicules Crit’Air 3, 4 et 5 dans 500 villes de France.

Concrètement en requalifiant ces véhicules en VTFE (Véhicules à Très Faibles Emissions), cela leur permet de circuler sur les voies de taxis et de bus. Même si le décret existe, il n’est applicable que sur arrêté municipal. Il ne sera donc pas valable dans toutes les villes de France.

À LIRE AUSSI :  E-Racer Edge : la version relookée de la moto électrique SR/F de Zero Motorcycles

Cette mesure concernera les véhicules électriques (hors voitures) qui possèderont une vignette Crit’Air indiquant leur niveau de pollution. Elle devrait profiter aux loueurs de véhicules électriques qui pourront donc emprunter ces voies normalement réservées.

Attention aux angles morts !

Cependant il faudra être vigilants, les angles morts sur les véhicules lourds comme les bus représentent un véritable danger pour les motocyclistes et les vélos électriques. Au 1er Janvier 2021, la sécurité routière indique que, les véhicules lourds, dont les bus devront d’ailleurs apposer une signalétique explicite. Le nouveau dispositif devra être visible des deux côtés du véhicule… Pour rappel, un angle mort est une zone inaccessible au champ de vision d’un conducteur de véhicule. Elle peut cacher un motocycliste, un piéton ou un autre véhicule. Même si de nombreux véhicules sont aujourd’hui équipés de rétroviseurs à angle mort, ce n’est pas le cas de tous. Il faut donc y faire particulièrement attention !

No products found.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page